Coix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Coix est un genre de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae (Graminées), sous-famille des Panicoideae, originaire d'Asie tropicale, qui comprend quatre espèces acceptées.

Étymologie 
le nom générique Coix choisi par Linné a été appliqué par Théophraste à une plante indéterminée. Il pourrait dériver de la racine grecque « κόϊξ » (kóïx) qui désigne un type de palmier-doum, Hyphaene thebaica, en référence aux diaspores qui évoquent les fruits de ce palmier[2],[3],[4].

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Les plantes du genre Coix sont des plantes herbacées, annuelles ou vivaces, aux tiges (chaumes) dressées ou rampantes, pouvant atteindre de 70 cm à 4 mètres de haut, aux entrenœuds pleins[3].

Ce sont des plantes monoïques, dont tous les épillets fertiles sont unisexués, sans fleurons hermaphrodites, mais les épillets mâles et femelles sont présents sur la même plante, mais sur des ramifications distinctes d'une même inflorescence. L'inflorescence forme une panicule particulière, munie de spathes, composées d'un racème femelle comprenant généralement trois épillets très réduits enveloppés dans un involucre globuleux ou « gaine pistillée » et d'un racème mâle séparé par une bractée (préfeuille) et porté par un pédoncule traversant l'apex de l'involucre[3].

Le fruit est un caryopse de taille moyenne comprimé dorsoventralement, présentant un hile court (circulaire ou elliptique) et un embryon grand à albumen dur, sans lipides, ne contenant que des grains d'amidon simples[3].

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

L'aire de répartition originelle des espèces du genre Coix s'étend en Asie tropicale et orientale depuis le sous-continent indien (Bangladesh, Bhoutan, Inde, Sri Lanka) jusqu'au Philippines et au Japon en incluant notamment la Birmanie, la Thaïlande, le Vietnam, la Malaisie et la Chine (Guangdong, Guangxi, Yunnan). Certaines formes ont été très tôt introduites dans le bassin méditerranéen où elles se sont naturalisées par exemple dans la péninsule ibérique[5],[6].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Le genre Coix a été décrit par le botaniste Carl von Linné et publié dans son Species plantarum en 1753[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon GRIN[8] :

  • Lachryma-jobi Ortega
  • Lachrymaria Heist. ex Fabr.
  • Lacryma Medik.
  • Lithagrostis Gaertn.
  • Sphaerium Kuntze

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon The Plant List (29 octobre 2017)[9], 36 espèces rattachées au genre Coix par les auteurs ont été décrites mais seules les quatre listées ci-dessous sont désormais des espèces acceptées, les autres sont considérées comme des synonymes (29), ou bien non classée (1) ou non évaluée (1) :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tropicos, consulté le 29 octobre 2017
  2. (en) H. Trevor Clifford, Peter D. Bostock, Etymological Dictionary of Grasses, Springer Science & Business Media, , 320 p. (ISBN 978-3-540-38432-8), p. 75.
  3. a b c et d (en) L. Watson, T.D. Macfarlane et M.J. Dallwitz, « Coix L. », sur The grass genera of the world (consulté le 29 octobre 2017).
  4. (en) Umberto Quattrocchi, CRC World Dictionary of Plant Names: Common Names, Scientific Names, Eponyms, Synonyms, and Etymology, Volume 1, CRC Press, , 728 p. (ISBN 9780849326752), p. 579.
  5. (en) Joseph Hutchinson, Evolutionary Studies in World Crops: Diversity and Change in the Indian Subcontinent, CUP Archive, , 175 p. (ISBN 9780521098335).
  6. (en) « 223. Coix Linnaeus, Sp. Pl. 2: 972. 1753 », sur Flora of China (consulté le 29 octobre 2017).
  7. (en) « Poaceae Coix L. », sur The International Plant Names Index (IPNI) (consulté le 29 octobre 2017).
  8. (en) « Genus: Coix L. », sur Germplasm Resource Information Network (GRIN) (consulté le 29 octobre 2017).
  9. The Plant List, consulté le 29 octobre 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • (en) Pagunati N. Rao, « Coix: an Unique and Remarquable Genus », Journal of the Indian Botanical Society, vol. 91, nos 1-3,‎ , p. 33-43 (lire en ligne).