Badamier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Badamiers sont des arbres tropicaux de la famille des Combretaceae, parmi les genres Terminalia ou Combretum. Les mots indiens, en marathi badāma बदाम ou en hindi baadaam बादाम, ainsi que le mot persan bâdâm بادام, désignent une amande ; « Badamier » a ainsi littéralement le même sens qu'« Amandier ».

Le plus souvent, le nom « Badamier » correspond à l'espèce Terminalia catappa mais il peut s'appliquer aussi à d'autres espèces apparentées.

En raison d'une certaine ressemblance du feuillage, on appelle parfois Badamier de l'Inde, l'espèce Barringtonia asiatica mais celle-ci appartient à la famille des Lecythidaceae et non à celle des Combretaceae et elle ne produit pas d'amandes comestibles ; ses fruits en forme de bonnet d'évêque sont au contraire toxiques.

Espèces[modifier | modifier le code]

Famille des Combretaceae[modifier | modifier le code]

Famille des Lecythidaceae[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g C. Meyer, « Badamiers », sur Dictionnaire des Sciences Animales. [on line], Montpellier, CIRAD, (consulté le 10 novembre 2020).
  2. Andrew Chevallier, Larousse des plantes médicinales : Identification, préparation, soins - 500 plantes décrites, Larousse, .
  3. « Badamier de l'Inde Terminalia arjuna », sur Heritage Belombre - Mauritius, (consulté le 11 novembre 2020).
  4. « Terminalia catappa L. », sur Mascarine Cadetiana, Saint-Leu, CBNM, (consulté le 10 novembre 2020).
  5. « Terminalia catappa L., 1767 », sur Inventaire national du patrimoine naturel, Paris, MNHN, (consulté le 10 novembre 2020).
  6. B. Dupiney de Vorepierre et Jean-François Bertet, Dictionnaire des noms propres, ou Encyclopédie illustrée de biographie, de géographie, d'histoire et de mythologie (lire en ligne), p. 444.
  7. Gustave Heuzé, Les plantes industrielles (lire en ligne), p. 164.
  8. « Badamier du Sénégal », sur Herbier numérique du Mali (consulté le 10 novembre 2020).
  9. « Barringtonia asiatica (L.) Kurz, 1875 », sur Inventaire national du patrimoine naturel, Paris, MNHN, (consulté le 11 novembre 2020).