Honshū

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Honshū
Carte de Honshū.
Carte de Honshū.
Géographie
Pays Drapeau du Japon Japon
Archipel Archipel japonais
Coordonnées 36° N 138° E / 36, 138 ()36° N 138° E / 36, 138 ()  
Superficie 230 510 km2
Côtes 5 450 km
Point culminant Mont Fuji (3 776 m)
Géologie Île continentale
Administration
Préfectures Hiroshima, Okayama, Shimane, Tottori, Yamaguchi, Hyōgo, Kyoto, Mie, Nara, Osaka, Shiga, Wakayama, Chiba, Gunma, Ibaraki, Kanagawa, Saitama, Tochigi, Tokyo, Akita, Aomori, Fukushima, Iwate, Miyagi, Yamagata, Aichi
Démographie
Population 103 000 000 hab. (2005)
Densité 446,84 hab./km2
Plus grande ville Tokyo
Autres informations
Découverte Préhistoire

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Honshū
Honshū
Îles du Japon

Honshū (本州?, littéralement « province principale ») est la plus grande île du Japon, autrefois appelée Hondo (本土?), sur laquelle se trouvent entre autres les villes de Tokyo, Osaka, Kyoto, Hiroshima, Yokohama, Nara et Nagoya[1].

Description[modifier | modifier le code]

Avec une surface de 230 510 km²[2], soit une taille approchant celle du Laos ou de la Roumanie, ce qui représente environ 60 % de la surface totale du Japon, s'étirant en longueur sur plus de 1 290 km, sa largeur varie entre 50 et 240 km, c'est la septième plus grande île du monde (une surface légèrement inférieure à un pays comme l'Ouganda)

Peuplée de cent millions d'habitants, c'est-à-dire 4/5 des Japonais, elle est la deuxième île la plus peuplée au monde après celle de Java.

Montagneuse et volcanique, Honshū est souvent sujette à des tremblements de terre, qui provoquent parfois la mort de milliers de personnes. Le point culminant de cette île est le Mont Fuji, volcan actif qui culmine à 3 776 mètres. De nombreuses rivières sillonnent cette île, dont la plus longue est Shinano[2]. La vie aquatique des rivières et des lacs est menacée par les pluies acides entrainées par la pollution des usines électriques[3].

Selon l'Institut de géophysique américain USGS, Honshū semble avoir été déplacée de 2,4 mètres en raison du séisme historique du vendredi 11 mars 2011[4].

À l'époque médiévale, l'île était dénommée Meaco, nom tiré du japonais miyako (?).

Régions[modifier | modifier le code]

Elle se divise en plusieurs régions :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Honshu anciennement Hondo, Larousse, consulté le 3 juin 2012
  2. a et b (en) Honshū - The Columbia Encyclopedia, Sixth Edition (sur l'Internet Archive)
  3. (en) CIA - The world factbook - Japan
  4. (en) USGS: Earthquake in Japan Moves Honshu Island 2.4 Meters

Sur les autres projets Wikimedia :