Ramboutan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nephelium lappaceum

Le ramboutan, aussi appelé litchi chevelu, est un fruit tropical d'Asie issu de l'arbre du même nom Nephelium lappaceum. Il appartient à la même famille que les litchis, les longanes et les quenettes.

La pelure présente des excroissances fibreuses assez longues (ramboutan vient de rambut, qui signifie « cheveu » en malais) et la pulpe est souvent collée au noyau. Même si certaines variétés ne sont pas juteuses, elles dégagent un parfum sucré et leur goût s'apparente à celui du raisin.

Apport nutritionnel[modifier | modifier le code]

Ramboutan nature ou pelé

Il contient plusieurs substances nutritives telles que du glucose, des minéraux et de la vitamine C.

Ce fruit se mange frais, séché ou en conserve.

Le noyau est également comestible et peut être consommé en même temps que la pulpe ou à part et parfois grillé. Il serait légèrement narcotique.

Quand l'écorce et les fibres sont vertes, le fruit n'est pas mûr.

Quand les fibres sont noires, le fruit a probablement dépassé le stade de maturité optimal.

Culture[modifier | modifier le code]

Les principaux producteurs mondiaux de ramboutan sont la Thaïlande et la Guyane française.

Un arbre met entre cinq et six ans à produire des fruits. L'arbre atteint sa maturité à l'âge de huit ans et produit environ 200 kg de fruits par an.

Ces arbres produisent aussi des drogues médicinales qui, par exemple, peuvent soulager les maux de tête.

Cultivars[modifier | modifier le code]

En Thaïlande, il est traditionnellement distingué deux variétés : écorce rouge et fibres vertes (variété Ngo Rong-Riane) la plus courante sur les marchés. Écorce jaune et fibres rouges (variété dites Rose).

Pollinisation[modifier | modifier le code]

Étant aromatique, les fleurs de ramboutan sont très attrayants pour de nombreux insectes, en particulier les abeilles. Les mouches (diptères), les abeilles (hyménoptères), et les fourmis (Solenopsis) sont les principaux pollinisateurs. Parmi les diptères, lucilia sont abondants, et parmi les hyménoptères, les abeilles (Apis dorsata et Apis cerana) et les meliponini sont les principaux visiteurs.

Les colonies cerana butinant sur les fleurs ramboutan produisent de grandes quantités de miel. Les abeilles qui récoltent les pollens et nectars sur les fleurs visitent régulièrement les stigmates de fleurs mâles et de recueillir des quantités importantes de pollen collant à partir de fleurs mâles. Peu de pollen a été vu sur les abeilles butinant les fleurs femelles.

Bien que les fleurs mâles ouvrent à partir de 6 heures, la recherche de nourriture par A. cerana est plus intense entre 7 et 11 heures. En Thaïlande, A. cerana est l'espèce préférée pour la pollinisation à petite échelle de ramboutan. Ses poils sont également utiles dans la pollinisation où le pollen peut être accroché sur et transporté à fleurs femelles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]