Jaboticaba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Plinia cauliflora

image illustrant la flore
Cet article est une ébauche concernant la flore.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Jaboticaba ou Guapuru (Plinia cauliflora), également appelé Vigne brésilienne, Jabotica, Guaperu, Hivapuru, Sabará ou Ybapuru, est une espèce de petits arbres à fruits natifs de la région du Minas Gerais, dans le sud-est du Brésil. Les fruits de plusieurs espèces partagent le même nom vernaculaire ; il s'agit de Myrciaria jaboticaba (Vell.) O.Berg, M. tenella (DC.) O.Berg, and M. trunciflora O.Berg.

Le nom dérive des vieux termes tupi Jabuti (tortue) et Caba (lieu), ce qui signifie le lieu où on trouve des tortues.

Description[modifier | modifier le code]

Le jaboticaba est un arbre cauliflore à croissance lente qui préfèrent les sols humides, faiblement acides. Il s'adapte largement, cependant, et pousse même avec satisfaction sur des sols alcalins type sable de plage, aussi longtemps qu'il est sarclé et irrigué.

Il possède des feuilles couleur saumon quand elles sont jeunes, tirant sur le vert ultérieurement.

Ses fleurs blanches poussent directement sur le tronc. Dans la nature l'espèce ne fleurit et fructifie habituellement qu'une ou deux fois par an, mais lorsqu'elle est continuellement irriguée, elle fleurit fréquemment et des fruits frais peuvent être produits tout au long de l'année dans les régions tropicales.

Le fruit est noir-pourpre, mesure 3-4 cm de diamètre, et contient de un à quatre grosses graines. Il possède une pulpe blanche et sucrée ou rose et gélatineuse.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Commun sur les étals de marché brésilien, le jaboticaba est largement consommé cru. Le fruit frais commence à fermenter 3 ou 4 jours après la cueillette, ainsi il est souvent utilisé pour préparer des confitures, des tartes, des jus, des vins forts, et des liqueurs.

Composition[modifier | modifier le code]

Plusieurs composants potentiellement antioxydants et anti-inflammatoires ont été isolés du fruit[1].

Aspects culturels[modifier | modifier le code]

L'arbre est apparu comme une charge dans les armoiries de Contagem, Minas Gerais, Brésil[2].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Myrtus cauliflora Mart.
  • Eugenia cauliflora (Mart.) DC.
  • Myrciaria cauliflora (Mart.) O.Berg - Ce dernier nom est encore très répandu pour nommer l'espèce, cependant il est de moins en moins accepté dans la littérature scientifique[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) K.A. Reynertson, A.M. Wallace, S. Adachi, R.R. Gil, H. Yang, M.J. Basile, J. D'Armiento, I.B. Weinstein, E.J. Kennelly. Bioactive depsides and anthocyanins from jaboticaba (Myrciaria cauliflora). J Nat Prod. 2006 Aug;69(8):1228-30 PMID 16933884 DOI: 10.1021/np0600999
  2. Armoiries de Contagem
  3. Bibliographie pour Myrciaria cauliflora (Mart.) O.Berg sur le site des Jardins botaniques royaux de Kew.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :