Allium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le genre Allium regroupe des plantes monocotylédones de la famille des Amaryllidacées (classé auparavant dans les Liliacées). Il comprend entre 260 et 690 espèces réparties principalement en Eurasie et en Amérique du Nord. Ce le seul genre comprenant des espèces alimentaires dans les Amaryllidacées[1].

Il s'agit d'un genre important dans l'alimentation humaine, qui comprend de nombreuses plantes alimentaires, condimentaires et aux vertus médicinales[2],[3].

C'est à ce genre qu'appartiennent le poireau, l'oignon, l'ail, l'échalote, la ciboule et la ciboulette.

En général, ce sont des plantes à bulbes. Certaines espèces présentent en plus de la reproduction sexuée par graines un mode de multiplication végétative par bulbilles au niveau de la souche ou bien des inflorescences.

Caractéristiques du genre[modifier | modifier le code]

Ce sont des plantes herbacées, vivaces, bulbeuses (les espèces cultivées le sont surtout pour leur bulbe), à feuilles simples radicales. Les fleurs forment en général une ombelle à l'extrémité d'une hampe nue. Avant l'éclosion, l'ombelle est entièrement recouverte d'une bractée membraneuse appelée spathe. Chaque fleur est constituée de six tépales (trois pétales et trois sépales pétaloïdes identiques). Elle comporte six étamines qui entourent un style émergeant de trois carpelles soudés. Le fruit est une capsule.

L'odeur et le gout qui dégage les Allium quand on les froisse ou qu'on les broie sont dus a une famille de précurseurs : les cystéines-sulfoxydes qui se transforment en sulfures volatils sous l'action d'une enzyme contenue dans les cellules, l'alliinase. Chaque espèce en contient plusieurs, et la variété de leurs combinaisons est la cause des différences de gouts et d'odeurs[1]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le genre Allium tire son nom directement du nom latin de l'ail. Le mot pourrait aussi dériver du celtique all signifiant « brûlant, âcre » (telles les propriétés de l'ail).

Taxonomie[modifier | modifier le code]

La taxonomie précise du genre Allium est encore mal définie, les descriptions incorrectes étant répandues. Avec plus de 850 espèces réparties dans l'hémisphère nord. Allium est le seul genre des Allieae, l'une des quatre tribus de la sous-famille des Allioideae (Amaryllidaceae). De nouvelles espèces continuent d'être décrites et Allium est à la fois très variable et l'un des plus grands genres monocotylédones. Les difficultés proviennent du fait que le genre présente un polymorphisme considérable et s'est adapté à une grande diversité d'habitats.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Checklist of Selected Plant Families (WCSP) (3 juin 2010)[4]

Pour les espèces les plus utilisées le nom vernaculaire est à la suite :

Galerie[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michel Chauvet, Encyclopédie des plantes alimentaires, Belin, (ISBN 978-2-7011-5971-3), p. 41
  2. Eric Block: Garlic and Other Alliums: The Lore and the Science Royal Society of Chemistry, Cambridge 2010. (ISBN 978-0-85404-190-9).
  3. Dilys Davies, Alliums: The Ornamental Onions, Timber Press, 1992 (ISBN 0-88192-241-2).
  4. WCSP. World Checklist of Selected Plant Families. Facilitated by the Royal Botanic Gardens, Kew. Published on the Internet ; http://wcsp.science.kew.org/, consulté le 3 juin 2010