Saint-Michel-de-Chabrillanoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Michel-de-Chabrillanoux
Saint-Michel-de-Chabrillanoux
L'église Saint-Michel.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Privas
Intercommunalité Communauté d'agglomération Privas Centre Ardèche
Maire
Mandat
Gilles Lebre
2020-2026
Code postal 07360
Code commune 07278
Démographie
Population
municipale
354 hab. (2017 en diminution de 7,09 % par rapport à 2012)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 50′ 25″ nord, 4° 36′ 11″ est
Altitude Min. 183 m
Max. 674 m
Superficie 12,14 km2
Élections
Départementales Canton de Haut-Eyrieux
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Saint-Michel-de-Chabrillanoux
Géolocalisation sur la carte : Ardèche
Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Saint-Michel-de-Chabrillanoux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Michel-de-Chabrillanoux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Michel-de-Chabrillanoux
Liens
Site web www.st-michel-de-chabrillanoux.com

Saint-Michel-de-Chabrillanoux est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par l'Eyrieux.

Lieux-dits, hameaux et écarts[modifier | modifier le code]

La commue de Saint-Michel-de-Chabrillanoux compte 24 lieux-dits et hameaux : Roves, Bonnet, Champ, Bas Praly, Lacour, les Peyres, la Combe, les Issards, la Chareyre, la Grangette, Viazac, Vaneilles, les Buffes, l'Hubac, l Verdayer, les Salhrens, la Ville, Boucharnoux, le Buisson, Issantouans, les Peyrets, le Cournier, Chautelot, Conjols.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Chabrillanoux est un diminutif de Chabrillan (cf. commune de la Drôme). Selon le toponymiste occitan Jacques Astor[1], Chabrillan vient du latin caprinus/caprius, "de chèvre, caprin", déformé en Caprilius, sans doute un nom de personne gallo-romaine.


Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1988 1995 Christian Chapus    
juin 1995 mars 2001 Jean-Michel Méallarès PCF  
mars 2001 2014 Jean-Louis Vidil    
2014 En cours
(au 24 avril 2014)
Estelle Alonzo[2] DVG Cadre

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[4].

En 2017, la commune comptait 354 habitants[Note 1], en diminution de 7,09 % par rapport à 2012 (Ardèche : +2,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8169689629169771 0091 0111 0681 075
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0951 0321 0891 011966959931986896
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
826813773692676607622582519
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
479379274250238270336364364
2017 - - - - - - - -
354--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Culture populaire[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Michel-de-Chabrillanoux accueille le festival de la Chabriole depuis 1968, lors de la fête du village, le troisième week-end de Juillet[7], avec par exemple des groupes comme Boulevard des Airs , Tryo ou Un air de Famille et attire 3500 personnes en moyenne[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Paul Sabatier, historien, pasteur et théologien protestant (1858-1928).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. J. Astor : Dictionnaire des noms de familles et noms de lieux du Midi de la France, Éd. du Beffroi 2002, p. 922.
  2. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 30 août 2015).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  7. http://chabriole.fr/
  8. « La Chabriole », sur chabriole.fr (consulté le 1er juin 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]