Grandes Rousses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne pas confondre avec la grande aiguille Rousse ni la Grande Rousse.
image illustrant la montagne image illustrant l’Isère image illustrant la Savoie
Cet article est une ébauche concernant la montagne, l’Isère et la Savoie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Grandes Rousses
Massifs des Alpes occidentales
Géographie
Altitude 3 465 m, Pic Bayle
Massif Alpes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Départements Isère, Savoie
Géologie
Roches Roches métamorphiques

Les Grandes Rousses sont un massif des Alpes françaises situé sur les départements de l'Isère et de la Savoie. L'Oisans couvre une partie du massif.

Il abrite des glaciers relativement importants, seulement dépassés en termes de taille dans la région par ceux des massifs des Écrins et plus loin de la Vanoise.

Toponymie[modifier | modifier le code]

D'après P.-L. Rousset, Grandes Rousses provient de « grandes roches »[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le massif est orienté nord / sud.

Le versant est, bien qu'il soit parfois considéré comme s'étendant jusqu'aux cols du Galibier et du Télégraphe et donc incluant le massif des Arves, est limité par les torrents Arvette et Ferrand. Les rivières Eau d'Olle et donc le massif de Belledonne à l'ouest, et Romanche et le massif des Écrins au sud forment ses autres limites géographiques.

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

  • le pic Bayle, point culminant, 3 465 m
  • le pic de l'Étendard, 3 464 m
  • le pic du Lac Blanc, 3 323 m
  • les cimes de la Cochette, 3 241 m
  • la cime de la Barbarate, 3 226 m
  • la cime du Grand Sauvage, 3 216 m
  • le dôme de la Cochette, 3 041 m
  • le pic de l'Herpie, 3 012 m
  • le roc de la Balme, 2 872 m
  • la cime de la Valette, 2 858 m
  • le dôme des Petites Rousses, 2 810 m

Principaux glaciers[modifier | modifier le code]

Le glacier de Saint-Sorlin visible au loin.
  • glacier des Rousses
  • glacier de Sarenne
  • glacier des Quirlies
  • glacier de Saint-Sorlin
  • glacier de la Barbarate
  • glacier des Malatres

Principaux lacs[modifier | modifier le code]

  • lac Blanc
  • lac des Quirlies
  • lac de la Fare
  • lac du Milieu
  • lac Besson
  • lac Noir
  • lac Carrelet

Géologie[modifier | modifier le code]

Le massif des Grandes Rousses est un massif cristallin à l'instar du massif de Belledonne tout proche.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Grandes Rousses sont parsemées de nombreuses mines aujourd'hui abandonnées. Le site le plus emblématique est celui de Brandes-en-Oisans, un village de mineurs d'argent du XIIe siècle au XIVe siècle situé sur la commune d'Huez à plus de 1 800 m d'altitude qui compta jusqu'à 80 bâtiments organisés autour d'une église. Bien que d'importance moyenne à l'échelle européenne, Brandes fut de première importance pour le Dauphiné.

Activités[modifier | modifier le code]

Stations de sports d'hiver[modifier | modifier le code]

Vue depuis le massif des Grandes Rousses en direction de l'est avec les aiguilles d'Arves et le Goléon au centre et la Meije à droite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]