Saint-Christophe-de-Chaulieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune de l’Orne
Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Orne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Christophe.
Saint-Christophe-de-Chaulieu
L'église Saint-Christophe.
L'église Saint-Christophe.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Domfront
Intercommunalité Domfront Tinchebray Interco
Maire
Mandat
Jean-Yves Prieur
2014-2020
Code postal 61800
Code commune 61374
Démographie
Population
municipale
90 hab. (2014)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 44′ 46″ nord, 0° 49′ 11″ ouest
Altitude Min. 224 m – Max. 367 m
Superficie 6,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Christophe-de-Chaulieu

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Christophe-de-Chaulieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe-de-Chaulieu

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Christophe-de-Chaulieu

Saint-Christophe-de-Chaulieu est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 90 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins du Bocage virois, du Mortainais et du Bocage flérien, à l'extrême nord-ouest du département de l'Orne. Son bourg est à 8 km à l'ouest de Tinchebray, à 10 km à l'est de Sourdeval et à 14 km au sud-est de Vire[1].

Saint-Christophe-de-Chaulieu est bordée au nord par la route départementale 911 (ancienne N 811) reliant Sourdeval à Tinchebray, et à l'est par la D 816 permettant de joindre Saint-Jean-des-Bois au sud-est et Le Fresne-Poret au sud. Le bourg, au nord-est du territoire, est relié à ces deux axes par des voies communales.

Cette petite commune a la particularité de regrouper deux sources de notables cours d'eau de la Basse-Normandie, l'Égrenne et le Noireau, qui plus est la Vire dans un hameau voisin à Chaulieu. Ainsi, Saint-Christophe se situe à l'extrémité de trois bassins fluviaux, celui de l'Orne, celui de la Loire et celui de la Vire, le territoire étant cependant pour sa plus grande partie inclus dans le bassin de l'Égrenne, parcouru par ses tout premiers affluents gauches. C'est sur le bassin de l'un de ces affluents, au nord-est du territoire, au lieu-dit la Bérauderie, que se situe le point le plus septentrional du bassin de la Loire. On est également à cet endroit près de l'extrême ouest du bassin de l'Orne et de l'extrême sud du bassin de la Vire.

Le point culminant (367 m) se situe au nord-ouest, dans le bois de Saint-Christophe, près du lieu-dit la Jetée. Le point le plus bas (224 m) correspond à la sortie de l'Égrenne du territoire, au sud-est. La commune est bocagère.

Les lieux-dits sont, du nord-ouest à l'ouest, dans le sens horaire : la Jetée, les Tanneries, la Haute Frémondière, la Chesnaye, Lyonnière (au nord), la Martinière, la Bérauderie, la Saltière, la Cour, le Bourg, l'Aumône (à l'est), le Vauné, le Moulin du Bois, les Déserts, le Grand Bois, le Châtel, l'Évêché, le Petit Hamel (au sud), la Mabilière, la Basse Frémondière, la Vieille Vallée, les Roches Aigues, les Vallées (à l'ouest), le Champ du Chemin et la Val Gautier[2].

Communes limitrophes de Saint-Christophe-de-Chaulieu[3]
Chaulieu (50) Truttemer-le-Petit (14) Truttemer-le-Petit (14),
Le Ménil-Ciboult
Chaulieu (50) Saint-Christophe-de-Chaulieu[3] Le Ménil-Ciboult,
Saint-Jean-des-Bois
Chaulieu (50) Sourdeval (50), Le Fresne-Poret (50) Saint-Jean-des-Bois,
Le Fresne-Poret (50)

Toponymie[modifier | modifier le code]

La paroisse est dédiée à Christophe de Lycie, géant légendaire qui aurait aidé l'enfant Jésus à traverser une rivière, devenu le saint patron des voyageurs. Le toponyme Chaulieu, initialement partagé avec ses voisines Saint-Sauveur-de-Chaulieu et Saint-Martin-de-Chaulieu, fusionnées sous le nom de Chaulieu en 1972, désigne un lieu chaud ou chauve[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Candidats ou listes ayant optenu plus 5 % des suffrages exprimés lors des dernières élections politiquement significatives :

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? mars 2001 Marcel Jouguet   Agriculteur retraité
mars 2001[8] mars 2008 Gilbert Lair SE  
mars 2008[9] en cours Jean-Yves Prieur[10] SE Ouvrier
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et un adjoint[10].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 90 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Saint-Christophe-de-Chaulieu[11]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Saint-Christophe-de-Chaulieu a compté jusqu'à 462 habitants en 1806.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
390 376 462 399 400 448 414 356 364
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
369 368 337 354 307 317 307 265 262
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
266 236 209 189 201 204 213 194 173
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
168 152 144 123 98 96 116 103 90
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006 [13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • Fête Saint-Christophe, l'avant-dernier dimanche du mois d'août, avec une messe et la bénédiction des chauffeurs et de leur véhicules.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. Saint-Christophe-de-Chaulieu sur Géoportail.
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  4. Voir l'article Chaulieu.
  5. « Résultats des élections européennes 2014 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 15 décembre 2014)
  6. « Résultats des élections législatives 2012 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 15 décembre 2014)
  7. « Résultats de l'élection présidentielle 2012 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 15 décembre 2014)
  8. « Saint-Christophe-de-Chaulieu », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 décembre 2014)
  9. « Jean-Yves Prieur, nouveau maire de la commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 décembre 2014)
  10. a et b Réélection 2014 : « Saint-Christophe-de-Chaulieu (61800) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 mai 2014)
  11. Date du prochain recensement à Saint-Christophe-de-Chaulieu, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  14. « Œuvres mobilières à Saint-Christophe-de-Chaulieu », base Palissy, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :