Arrondissement de Caen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrondissement de Caen
Situation de l'arrondissement de Caen dans la région Normandie.
Situation de l'arrondissement de Caen dans la région Normandie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département et
collectivité territoriale
Calvados
Chef-lieu Caen
Démographie
Population 417 015 hab. (2013)
Densité 210 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 11′ 05″ N 0° 21′ 55″ O / 49.18472222, -0.3652777849° 11′ 05″ Nord 0° 21′ 55″ Ouest / 49.18472222, -0.36527778
Superficie 1 990 km2
Subdivisions
Cantons 20
Communes 288

L'arrondissement de Caen est une division administrative française, située dans le département du Calvados et la Normandie (anc. Basse-Normandie)[1][2][3] .

Composition[modifier | modifier le code]

De 1982 à 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial du Calvados est élaboré dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014, défini par le décret du 17 février 2014[4], en application des lois du (loi organique no 2013-402 et loi no 2013-403)[5].

L'arrondissement est découpé en vingt cantons :

Certains de ces cantons sont à cheval sur deux, voire trois arrondissements.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'arrondissement de Caen remplace le district de Caen. Le , l'arrondissement de Falaise est dissous et ses quatre cantons (Bretteville-sur-Laize, Morteaux-Couliboeuf, Falaise et Thury-Harcourt) sont intégrés à l'arrondissement de Caen.

Un décret du sépare le canton de Troarn en deux parties pour former le canton de Cabourg[6]. Pour l'élection de 1982, sept communes sont détachées du canton de Douvres-la-Délivrande pour former le canton d'Ouistreham.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. LOI n° 2015-29 du 16 janvier 2015
  2. Ministère de l'Intérieur.
  3. Conseil Constitutionnel
  4. Décret no 2014-160 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Calvados, sur Légifrance (consulté le 26 avril 2014)
  5. « Loi no 2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242,‎ (consulté le 26 avril 2014)
  6. Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Droz ; Paris, Champion, 1995, p. 792

Articles connexes[modifier | modifier le code]