Creully sur Seulles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Creully sur Seulles
De haut en bas, de gauche à droite : le château de Creully ; l'église et l'ancien prieuré de Saint-Gabriel-Brécy ; le château de Creullet ; l'église de Villiers-le-Sec.
Chateau de creully 1.JPG Église Sainte-Anne.jpg
Saint-Gabriel-Brecy-Abbaye.jpg
Château de Creullet 2020.jpg Villiers-Le-Sec Churchyard -1.JPG
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Bayeux
Intercommunalité Communauté de communes Seulles Terre et Mer
(siège)
Maire
Mandat
Thierry Ozenne
2020-2026
Code postal 14480
Code commune 14200
Démographie
Population
municipale
2 269 hab. (2018)
Densité 121 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 04″ nord, 0° 32′ 22″ ouest
Altitude Min. 7 m
Max. 66 m
Superficie 18,71 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Caen
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Bretteville-l'Orgueilleuse
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Creully sur Seulles
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Creully sur Seulles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Creully sur Seulles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Creully sur Seulles
Liens
Site web creully-sur-seulles.fr

Creully sur Seulles est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 2 269 habitants[Note 1]. La commune nouvelle regroupe les communes de Creully, de Saint-Gabriel-Brécy et de Villiers-le-Sec qui deviennent des communes déléguées ; son chef-lieu se situe à Creully. Le , les communes déléguées sont supprimées[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Creully sur Seulles est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 2],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Caen, dont elle est une commune de la couronne[Note 3]. Cette aire, qui regroupe 296 communes, est catégorisée dans les aires de 200 000 à moins de 700 000 habitants[4],[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Contrairement à l'usage qui veut que les noms de communes comportent des traits d’union, le code officiel géographique a retenu la graphie du nom figurant sur l'arrêté préfectoral de création[6], source officielle. Les arrêtés de création de communes nouvelles signés par des préfets n’ont pas tous respecté la règle traditionnelle.

Creully est le nom de l'ancienne commune déléguée attesté sous les formes Croillie en 1155, Croelli en 1160[7].

La Seulles est un fleuve côtier qui se jette dans la Manche à Courseulles-sur-Mer.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle regroupe les communes de Creully, de Saint-Gabriel-Brécy et de Villiers-le-Sec, qui deviennent des communes déléguées, le [8]. Son chef-lieu se situe à Creully.

Le , le conseil municipal vote la suppression des communes déléguées à partir du [1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Creully
(siège)
14200 CC d'ORIVAL 8,56 1 586 (2018) 185


Saint-Gabriel-Brécy 14577 CC d'ORIVAL 7,44 380 (2018) 51
Villiers-le-Sec 14757 CC d'ORIVAL 2,71 303 (2018) 112

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017[9] En cours Thierry Ozenne[10] Divers Médecin généraliste

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 2 269 habitants[Note 4].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016 2017 2018
2 3682 3252 2782 269
(Sources : Insee à partir de 2015[11].)


Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Le prieuré fondé en 1058 par l'abbaye de Fécamp fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1840[12]. Les vestiges les plus anciens appartiennent à l'église prieurale, reconstruite vers 1140. La nef et le transept ont été rasés en 1749. Il ne reste que le chœur. Les grandes dimensions de ces restes témoignent de la prospérité du prieuré et de la volonté des religieux de Fécamp d'en faire un monastère autonome. Le prieuré est devenu, depuis 1929, une école d'horticulture (reprise par l'Institut Lemonnier en 2018). Elle accueille des élèves de la 4e au Bac professionnel. Elle est spécialisée dans deux domaines : les productions horticoles et les aménagements et travaux paysagers.
  • L'église Saint-Thomas-de-Cantorbery de la fin du XIIe. Des éléments de décor de l'époque romane, représentant des animaux fantastiques, subsistent sur la façade, ainsi qu'un cadran solaire.
  • L'église Notre-Dame de Brécy qui fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [13].
  • Le château de Brécy qui fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [14].
  • Le château de la Martinique.
  • Le moulin sur la Seulles.
  • Château de Banville-en-Villiers inscrit aux Monuments historiques[15].
  • Manoir de Villiers (XVIIe siècle).
  • Église Saint-Laurent de Villiers-le-Sec, du XIIIe siècle, classée Monument historique en 1913[16]. Elle abrite des tableaux inscrits à titre d'objets[17].
  • Château de Creully, forteresse du Moyen Âge des XIe et XIIe siècles (tourelle ronde et donjon carré). Il fait l'objet d'un classement au titre des Monuments historiques[18].
  • Église Saint-Martin de Creully, fondée au XIIe siècle, également classée Monument historique[19]. Elle abrite le tombeau d'Antoine III de Sillans classé à titre d'objet[20].
  • Château de Creullet, château Grand Siècle établi sur le site primitif d'une seigneurie du XIe siècle, entouré d'un parc à la française, ordonnancé sur un axe de perspective avec sa pièce d'eau du XVIIe. Classé monument historique[21],[22]. La propriété a abrité le QG des forces alliées du débarquement du 8 au 22 juin 1944.
  • Les anciennes halles de Creully, fondées entre les XIIIe et XVIIe siècles et réaménagées au fur et à mesure des siècles en relais de poste puis en hôtel-restaurant (Hostellerie Saint-Martin). Elles sont le seul exemple en Normandie de halle voûtée, contrairement aux halles de Saint-Pierre-sur-Dives, qui ont une charpente en bois. Les différentes parties qui la composent au rez-de-chaussée sont de style roman pour les plus anciennes salles, et début gothique pour la Grande Salle ou Grande Halle, à deux travées et une colonne centrale qui, auparavant, devait se composer de trois travées et de deux colonnes selon les fondations restantes.
  • Vieux colombier du XVIIe siècle près du camping des Trois Rivières[23].
  • Pierre levée du Clos Saint-Gilles sur la rive droite de la Seulles[24]. Cette pierre appelée « la Borne » pourrait être une borne milliaire romaine ou une lieue gauloise[25].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018, légale en 2021.
  2. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  3. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Creully-sur-Seulles. Les anciennes mairies réformées en espace de réunion », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  2. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  3. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 7 novembre 2020)
  6. Décret préfectoral du Calvados
  7. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire des noms de lieux en France, Librairie Guénégaud 1979. p. 228.
  8. « Recueil des actes administratifs des services de l'État dans le Calvados », sur http://www.calvados.gouv.fr/, (consulté le 26 septembre 2016).
  9. « Thierry Ozenne, élu maire de la commune nouvelle », La Manche libre,‎ (lire en ligne, consulté le 24 février 2017)
  10. Réélection 2020 : « Municipales à Creully-Sur-Seulles. Thierry Ozenne a été réélu maire samedi », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 juillet 2020)
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015, 2016, 2017 et 2018.
  12. « Prieuré », notice no PA00111668, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « Église », notice no PA00111667, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. « Château », notice no PA00111666, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Château de Banville-en-Villiers », notice no IA00122197, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. « Église Paroissiale Saint-Laurent, Saint-Georges », notice no IA00122194, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. « Œuvres mobilières à Villiers-le-Sec », base Palissy, ministère français de la Culture.
  18. « Château de Creully », notice no PA00111260, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  19. « Église », notice no PA00111262, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  20. « Monument sépulcral », notice no PM14000275, base Palissy, ministère français de la Culture.
  21. « Château de Creullet », notice no PA00111261, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  22. « Parc du château de Creullet », notice no IA14003352, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  23. Le colombier sur la route de Tierceville.
  24. La pierre levée du Clos Saint-Gilles.
  25. Pierres curieuses des environs de Creully (Calvados) : la pierre du Clos-Saint-Gilles à Creully ; les pierres du Castel à Reviers, Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, J. L'Hermitte, 1961.