Roullours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roullours
L'église Saint-Martin
L'église Saint-Martin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Vire
Canton Vire
Intercommunalité Communauté de communes Intercom de la Vire au Noireau
Commune Vire Normandie
Statut Commune déléguée
Maire délégué Nicole Desmottes
2014-2020
Code postal 14500
Code commune 14545
Démographie
Gentilé Roullotin
Population 933 hab. (2014)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 49′ 57″ nord, 0° 50′ 24″ ouest
Altitude Min. 169 m – Max. 308 m
Superficie 13,15 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Vire Normandie
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Roullours

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Roullours

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Roullours

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Roullours

Roullours est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Vire Normandie.

Elle est peuplée de 933 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le Bocage virois et son bourg est à trois kilomètres à l'est de Vire, dans la vallée de la Vire. L'atlas des paysages de la Basse-Normandie la place au sud de l'unité du bassin de Vire[1].

La route départementale 512 (ancienne route nationale 812) reliant Vire à Condé-sur-Noireau borde le territoire au nord, tandis que la D524 (ancienne route nationale 24bis) Vire-Flers le traverse de l'ouest au sud. Du bourg, au centre du territoire, la D188 permet de rejoindre la D512 au nord et Viessoix à l'est.

Les cascades.

Roullours est entièrement dans le bassin de la Vire qui délimite le territoire du sud à l'ouest. Le fleuve côtier naissant prend des allures de torrent dans le site des cascades de Roullours. Un des affluents de la Vire parcourt le territoire communal en son centre, sur 6,5 km[2], de l'est au nord-ouest : le ruisseau des Houlles qui prend sa source près du lieu-dit le Vey. Après sa sortie de la commune, ce ruisseau traverse la communauté de Blon et rejoint la Vire près de la Croix des Monts, en limite de Vire et Vaudry.

Le territoire culmine à l'est à 309 mètres[3] près du hameau des Houlles. Le point le plus bas (169 m) correspond à la sortie de la Vire du territoire, à l'ouest, au Moulin Neuf.

Le climat est océanique, comme dans tout l'Ouest de la France. La station météorologique la plus proche est Caen-Carpiquet, à 49 km, mais Granville-Pointe du Roc est à moins de 60 km[4]. La pluviométrie annuelle avoisine à Roullours les 950 mm[5].

Les lieux-dits sont, du nord-ouest à l'ouest, dans le sens horaire, la Cuculière, les Essarts, le Fay, le Castel, la Boëlle, le Bourg (au nord), les Houlles, la Moinerie, la Cour, la Ritière, Montbeslon, la Vautrie, Frédouy, la Fauvellière (à l'est), les Sources, les Houles, le Vey, la Merrie, la Tannerie, la Folie, les Salières, la Pellerinière, la Bonnelière, la Roque, le Hamel, la Vitesnière, Maine, Milhard, le Rocher (au sud), la Huberdière, la Quellière, la Touyonne, le Bois, l'Oisonnière, les Rioquets, la Bectière, les Cascades, le Pont ès Retours, la Croix Barnabé, Beau Soleil, le Moulin Neuf (à l'ouest), Mabon, la Croix de l'Auvère, le Gage et l'Auvère[6].

Communes limitrophes de Roullours[7]
(comm. nouv. de Vire Normandie)
Vaudry
(comm. nouv. de Vire Normandie)
Vaudry
(comm. nouv. de Vire Normandie)
Viessoix
(comm. nouv. de Valdallière)
Vire (comm. nouv. de Vire Normandie)
Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont (comm. nouv. de Vire Normandie)
Roullours[7]  (comm. nouv. de Vire Normandie) Viessoix
(comm. nouv. de Valdallière)
Maisoncelles-la-Jourdan
(comm. nouv. de Vire Normandie)
Maisoncelles-la-Jourdan (comm. nouv. de Vire Normandie)
Truttemer-le-Grand (comm. nouv. de Vire Normandie)
Viessoix
(comm. nouv. de Valdallière)

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'énigme de l'origine du toponyme n'est pas élucidée. René Lepelley émet l'hypothèse du latin rotula, « petite roue », par son évolution en rouleau, qui, ici, pourrait avoir le sens de « tronc d'arbre »[8].

Le gentilé est Roullotin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Seigneurie de Richard de Rollos, chambellan de Guillaume le Conquérant, au XIe siècle[9], Rollos restera possession de sa descendance jusqu'au XIVe siècle. Devenue Roulloux puis Roullours, elle appartient successivement à Guillaume de Banville, Jehan de Fouquet, puis aux de Thoury jusqu'à la Révolution[10].

Le lundi matin , dans son pavillon, Bernadette Launay, aide soignante à la Maison d'accueil spécialisée de Vire, a tué ses deux fils Florian (6 ans) et Émilien (3 ans) par strangulation. Dix-huit ans plus tôt, le , elle avait noyé ses deux premiers enfants Teddy (3 ans) et Fanny (1 an), dans la baignoire de son pavillon du Mans. Ce fait divers tragique a défrayé la chronique de ce village sans histoires. L'aide-soignante de 43 ans est condamnée en janvier 2000 à 16 ans de réclusion criminelle, avec une période de sûreté de dix ans[11]. En 1981, elle avait déjà écopé de quatre ans de prison.

Le , Roullours intègre avec sept autres communes la commune de Vire Normandie[12] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Coulonces, Maisoncelles-la-Jourdan, Roullours, Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont, Truttemer-le-Grand, Truttemer-le-Petit, Vaudry et Vire deviennent des communes déléguées et Vire est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Candidats ou listes ayant optenu plus 5 % des suffrages exprimés lors des dernières élections politiquement significatives :

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1983 mars 2001 Nicole Langelier SE  
mars 2001[18] décembre 2015 Nicole Desmottes[19] SE Agricultrice
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal était composé de quinze membres dont le maire et deux adjoints[20]. Ces conseillers intègrent au complet le conseil municipal de Vire Normandie le jusqu'en 2020 et Nicole Desmottes devient maire délégué.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 933 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Roullours[21]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Roullours a compté jusqu'à 1 015 habitants en 1846.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
738 911 930 953 936 952 922 1 015 936
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
906 849 841 817 797 730 734 693 633
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
617 594 590 579 584 592 557 635 591
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
545 502 520 555 674 769 859 930 933
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[22] puis Insee à partir de 2006[23].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Cascades du Pont-ès-Retour.
  • L'église Saint-Martin (XVIIe siècle).

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « www.basse-normandie.developpement-durable.gouv.fr (Dreal Basse-Normandie) - Les unités de paysage : Unité 4.4.1 : Le Bassin de Vire » (consulté le 28 octobre 2013)
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ruisseau des Houlles (I4107000) »
  3. IGN : 309 m d'après le Géoportail, 308 m d'après le Répertoire géographique des communes.
  4. Distances orthodromiques selon le site Lion 1906
  5. « Pluviométrie interannuelle. Normale 1970-2000 » (archive Wikiwix du site www.basse-normandie.ecologie.gouv.fr)
  6. Roullours sur Géoportail.
  7. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  8. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2, notice BnF no FRBNF36174448), p. 211
  9. « Endlich Wochenende :) « Francemirja's Weblog » (consulté le 4 novembre 2008), confirmé par Le Patrimoine des Communes du Calvados (ISBN 2-84234-111-2)
  10. Le Patrimoine des Communes du Calvados, vol. 2, Paris, Flohic Éditions, (ISBN 2-84234-111-2), p. 1691
  11. « Vire.com-La Manche libre-Le Bocage libre du 3 février 2000 » (consulté le 2 mai 2008)
  12. « Recueil des actes administratifs du 31 décembre 2015 » [PDF], sur le site de la préfecture du Calvados (consulté en 26 février 2017 2017).
  13. « Résultats des élections régionales 2015 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 26 février 2017)
  14. « Résultats des élections européennes 2014 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 29 octobre 2014)
  15. « Résultats des élections législatives 2012 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 29 octobre 2014)
  16. « Résultats de l'élection présidentielle 2012 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 29 octobre 2014)
  17. « Résultats des élections européennes 2009 », sur www.interieur.gouv.fr, ministère de l'Intérieur (consulté le 8 août 2015)
  18. « Le maire Nicole Desmottes se représente », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 octobre 2014)
  19. Réélection 2014 : « Nicole Desmottes démarre son 3e mandat », sur Ouest-france.fr (consulté le 5 avril 2014)
  20. « Roullours (14500) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 octobre 2014)
  21. Date du prochain recensement à Roullours, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  23. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :