Liste des châteaux du Cantal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article contient une liste des châteaux du département du Cantal.

Du Moyen Âge au début du XVIIe siècle, la Haute-Auvergne fut une zone de conflit importante contre les Anglais, puis contre les calvinistes. La région se recouvrit de maisons, de châteaux et de villes fortifiées. Environ quatre-vingt-dix de ces châteaux sont inscrits ou classés au titre des monuments historiques, et une quinzaine sont ouverts au public.

Liste des châteaux et demeures[modifier | modifier le code]

Légende
Symbole Signification
ruine Ruine
château fort Château fort
château de la renaissance Château Renaissance
Palais Palais
domaine viticole Domaine viticole

Légende :

  • IMH : Inscrit Monument Historique ;
  • MH : Monument Historique ;
  • SI : Site inscrit ;
  • visitable : Ouvert à la visite ;
  • H : Possibilité de séjours ou de réceptions.

Voir les définitions de Castel, Castrum, Chartreuse, Château, Gentilhommière, Logis seigneurial, Maison forte, Manoir.


Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A[modifier | modifier le code]

B[modifier | modifier le code]

C[modifier | modifier le code]

D[modifier | modifier le code]

Château du Châtelet à Montfouilloux (Ydes)
Château de Cropières (Raulhac)

E[modifier | modifier le code]

F[modifier | modifier le code]

G[modifier | modifier le code]

H[modifier | modifier le code]

J[modifier | modifier le code]

L[modifier | modifier le code]

M[modifier | modifier le code]

N[modifier | modifier le code]

O[modifier | modifier le code]

P[modifier | modifier le code]

R[modifier | modifier le code]

S[modifier | modifier le code]

T[modifier | modifier le code]

V[modifier | modifier le code]

Y[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Mes parents possédaient de nombreux châteaux, entre autres "Aubijou", dans le Cantal, leur fief électoral, ayant appartenu à Jean II le Bon, passé aux La Tour d'Auvergne, puis aux La Rochefoucauld et aux Rohan-Chabot, pour échoir au maréchal de Castellane, dont la mère était issue de cette dernière famille. Ils dépensaient beaucoup d'argent pour les habitants de la contrée, au détriment des réparations nécessaires". Boni de Castellane, Comment j'ai découvert l'Amérique, mémoires, Paris, G. Grès et Cie, chap. V.
  2. Tour rectangulaire couronnée de consoles de mâchicoulis. Photos AD15
  3. Logis 3 étages carrés avec tour ronde escaliers. Photo AD15.
  4. Bruno Phalip, Seigneurs et bâtisseurs, 1993, p. 80.
  5. Il subsiste une ancienne tour ronde située sur une rocca et englobée dans une maison moderne.
  6. Motte avec enceinte fortifiée, ruine d'un donjon carré et de tours rondes. Photo AD15.
  7. Castrum situé sur une butte, étudié par Bruno Phalip. Appartenait à une famille de ce nom, puis à la famille Rolland d'Aurillac.
  8. Corps de logis de 2 niveaux avec au milieu une tourelle escalier ronde de 4 niveaux, couronnée de mâchicoulis. Photo AD15.
  9. 1268, Domus, hommage par Durand du Croezt à Alphonse de Poitiers. Saiges et Dienne, tome I, p. 43. A donné son nom à une famille de seigneurs possessionnés à Vic et Polminhac.
  10. Reparium 1335. Dictionnaire statistique du Cantal V, p. 143.
  11. Riparium en 1284, aveu d'Arnaldus de Melleto au roi. Fortalica au XIVe siècle, avec un péage contesté par les vicomtes de Caralt.
  12. 112 et 113, hommages de Pierre II, vicomte de Murat, à Raymond-Beranger, vicomte de Carlat, Saiges et Dienne, tome II, p. xvi.
  13. Photos AD15.
  14. 1266, hommage des frères Hugues, Astorg, Pierre et Guillaume de Follola, au vicomte de Carlat.
  15. Toponyme cadastral chastel, au nord du hameau de Galuze.
  16. 1266, reconnaissance à Carlat, par la famille de La Cère. A donné son nom à une famille. Situé près de l'Ermitage Saint-Curiase.
  17. Un dessin de ses ruines sur un plan d'arpentage du XVIIIe siècle se trouve aux AD Cantal.
  18. Domus. 1266, reconnaissance à Carlat. Saiges et Dienne, tome I, p. 34.
  19. Photos AD15
  20. Logis avec plusieurs corps de bâtiment, dont un de 2 étages carrés avec tour ronde escaliers. Photo AD15.
  21. Logis avec tour ronde. Photo AD15.
  22. 1353. DSC tome V, p. 148.
  23. Photo 200-2004 AD15.
  24. Cartes postales 1910-1940 AD15.
  25. Le château comportait un corps de logis à 3 étages carrés, flanqué d'une tour.
  26. Donjon carré 6 étages, escalier dans l'épaisseur du mur éclairé par une rangée de 6 fenestrons, couronnement de mâchicoulis.
  27. DSC III p. 214.
  28. 1296, Loubeyzargues, hommage à Bredons. DSC tome v. p. 116.
  29. 1010, testament d'Agnès de Carlat, Saiges et Dienne, II, lxxv.
  30. 1219, Legs d'Henri Ier de Rodez à son second fils Gilbert. Saiges et Dienne, tome II, p. 13
  31. Logis rectangulaire à 3 étages (porte en RC qui est enterré), avec 1 tourelle escalier ronde au milieu de la façade et 1 tour ronde flanquant l'angle arrière. Photos AD15.
  32. Corps de logis flanqué de deux tourelles rondes, 1 en milieu de façade, l'autre dans l'angle droit faisant office de colombier. Photos AD15.
  33. Amé, 1897.
  34. Château avec vaste enceinte carrée fortifiée d'un mur cantonné de tours carrées avec mâchicoulis. Photo AD15.
  35. Ruine d'un château fort avec chemin de ronde et échauguettes d'angle. Semble avoir été reconstruit au XIe siècle. Photo AD15.
  36. Ancien donjon carré de 4 étages et logis abbatial. Fortement restauré au XIXe siècle. Photo AD15.
  37. Calle, 1912. Roger Grand, 1903, p. 211.
  38. Logis rectangulaire de 3 étages flanqué d'une tour ronde, donjon carré. Ensemble couronné de mâchicoulis. Photos AD15
  39. Sur la motte, il reste un logis rectangulaire de 3 étages avec en milieu de façade une tour escalier ronde dépassant d'un étage. Photos AD15.
  40. Bruno Phalio, Seigneurs et bâtisseurs, 1990, p. 849.
  41. DSC, St-Martin-Valmeroux. Origine de la famille de Nozières-Montal.
  42. Appartenait aux familles de Fontanges, puis de Reilhac, puis de Lagarde de Saignes. Peut-être le même que celui de Jussac.
  43. En 1379, une contribution est leve pour faire évacuer les Anglais qui l'occupaient. Saige et Dienne, tome I, p. 289.
  44. Corps de logis de 2 niveau avec au milieu une tourelle escalier ronde de 4 niveaux. Photo AD15.
  45. Corps de logis fortifié flanqué de plusieurs tours rondes avec mâchicoulis. Photos AD15.
  46. Logis de plaisance rectangulaire aux angles arrondis de 2 étages carrés et 5 travées régulières, avec tourelle latérale engagée. Maçonnerie en pierre de lave d'appareil. Photo AD15.
  47. Tènement rectangulaire entouré d'un chemin nommé Castlevilh, situé face à l'église de l'autre côté du ruisseau. Cadastre de 1820, section B, n°47.
  48. Reparium de Relhac, 1350. DSC III 500.
  49. Logis avec un corps de bâtiment, flanqué d'une tour ronde escalier. Aile. Reconstruit ou fortement remanié au XIXe siècle. Photo AD15.
  50. Saiges et Dienne, tome I, p. 32, 40, 82. Bruno Phalip.
  51. 1300, mariage de la fille du seigneur du lieu. DSC tome V, p. 445.
  52. Reparium 1324. Amé.
  53. Amé, 1897. Il existe une famille de Rossel possessionnée à Viv.
  54. Corps de logis fortifié flanqué d'une tour ronde avec mâchicoulis, porte d'entrée à accolade avec blason renaissance. Photos AD15.
  55. "castrum Sancti Victoris", 1251, hommage de Durand de Montal à Hugues IV de Rodez, vicomte de Carlat.
  56. Logis avec un corps de bâtiment, flanqué de 3 tours ronde avec chemin de ronde, une en milieu de façade avec escalier. Chapelle du XIXe siècle. Photo AD15.
  57. Logis avec un corps de bâtiment rectangulaire de 3 étages, flanqué d'1 tourelle ronde escalier. Photo AD15.
  58. Bordaria de Vabre, Amé, 1897.
  59. Fortalissia nostra de Porquaresa et affarium del Vilar. 1266, reconnaissance à Carlat. Saiges et Dienne, tome I, p. 34.
  60. Situé sur un petit propontoir au-dessus du village.
  61. 1277, hommage de Durand de Montal au vicomte de Carlat.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]