Château d'Oyez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château d'Oyez
Image illustrative de l’article Château d'Oyez
Nom local La Salle d'Oyez
Type Motte féodale et manoir
Début construction XVIe siècle
Fin construction XVIIe siècle
Propriétaire initial Guillaume Cambefort
Propriétaire actuel Famille PASCAL
Destination actuelle Résidence privée
Protection  Inscrit MH (1972)[1]
Coordonnées 44° 58′ 36″ nord, 2° 31′ 01″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Auvergne
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Commune Saint-Simon (Cantal)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château d'Oyez

Le château d'Oyez est à la fois une motte féodale, reste d'un châteauvieux, et un manoir seigneurial longtemps connu sous le nom de La Salle, qui sont situés au village de Bellac sur la commune de Saint-Simon (Cantal), département du Cantal (France).

Description[modifier | modifier le code]

Il existe sur la partie haute du site une ancienne motte féodale qui surplombait le village et où il subsiste des travées de deux anciennes enceintes. Ce château contrôlait le passage dans la vallée de la Jordanne. Près du village, un peu au-dessus de la route, il y a un manoir, autrefois appelé la Salle d'Oyez, qui comprend un bâtiment rectangulaire avec une petite tourelle octogonale en encorbellement et une vieille tour.

Histoire[modifier | modifier le code]

Famille d'Oyez[modifier | modifier le code]

Une famille d'Oyez est encore attestée en plusieurs lieux des environs au XVe siècle.

Famille de Laroque[modifier | modifier le code]

  • Antoine de La Roque était seigneur d'Oyez,
  • Pierre de La Roque, seigneur d'Oyez, épouse Gaillarde de Caissac, dame de Niossel, à Marmanhac et d'Oyez, fille de Raymond, seigneur de Sedaiges et de Messac, et de Marguerite de Rozières.

Famille Cambefort[modifier | modifier le code]

Le château actuel a été en partie reconstruit au milieu du XVIe siècle par Guillaume Cambefort, conseiller au Présidial d'Aurillac, qui a épousé le 13 septembre 1543 Marguerite de La Roque, dame de Niossel, héritière de Roquenatou en 1579.

Familles Peytavi[modifier | modifier le code]

À partir de la fin du XVIIIe siècle, le château appartint à la famille Peytavi, dont une branche avait pris le nom de La Salle.

  • Antoine Peytavi, avocat né à La Salle, a épousé Anne Clary (1737-1814), fille de Joseph Clary, dit de La Bourgade (1708-1787) et de Catherine Robbert-Lablanche, qui lui a donné une fille :
  • Marie-Thérèse Peytavi de Lasalle (1763-1804), mariée à Aurillac en 1781 avec Jean-Pierre Lespinats de Broussac, fils d'autre Jean-Pierre, seigneur de Broussac, consul d'Aurillac, conseiller de l'hôtel-de-ville, et de Gabrielle Delzons.
  • Marie-Thérèse Lespinats de Boussac (1785-1857), leur fille,
  • Marie-Marguerite Bessière (1809), sa fille, épouse en 1824 Louis Delzangles (1795).

Famille Delzangles[modifier | modifier le code]

puis à la famille Delzangles, qui a donné un maire à Saint-Simon.

Visites[modifier | modifier le code]

En juillet et en août.

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]