Rouffiac (Cantal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rouffiac
Rouffiac (Cantal)
L'église de Rouffiac.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Arrondissement Aurillac
Intercommunalité Communauté de communes de la Châtaigneraie Cantalienne
Maire
Mandat
Alain Sériès
2020-2026
Code postal 15150
Code commune 15165
Démographie
Gentilé Rouffiacois, Rouffiacoises
Population
municipale
205 hab. (2017 en diminution de 3,76 % par rapport à 2012)
Densité 8,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 01′ 25″ nord, 2° 08′ 17″ est
Altitude Min. 280 m
Max. 685 m
Superficie 23,12 km2
Élections
Départementales Canton de Saint-Paul-des-Landes
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Rouffiac
Géolocalisation sur la carte : Cantal
Voir sur la carte topographique du Cantal
City locator 14.svg
Rouffiac
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rouffiac
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rouffiac

Rouffiac est une commune française située dans le département du Cantal en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Rouffiac a une superficie totale de 23,12 km2, la densité est de moins de 9 habitants par km2.

La commune est bordée au nord-ouest par la Maronne, et par deux de ses affluents : le ruisseau du Cayrou à l'est et le ruisseau de la Bedaine à l'ouest.

Localisation[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 avril 2014 Géraud Terrisse[1]    
avril 2014 2015 Gilbert Sales[2] DVD Agriculteur retraité
2015 En cours Alain Seriès[3] PCF[4] Agriculteur, président du syndicat agricole MODEF Cantal

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2017, la commune comptait 205 habitants[Note 1], en diminution de 3,76 % par rapport à 2012 (Cantal : -1,54 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1841 1201 3441 3521 1751 0611 1081 0411 080
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 028975936886864851816854852
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
755769770688601595592554488
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
477446343314260237227225213
2017 - - - - - - - -
205--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ancien château de Seignerolles, résidence de la famille d'Araquy au XVIe siècle, en la paroisse de Rouffiac.
  • Le château de Carbonnières - ruines.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La rédaction, « Géraud Terrisse devient maire honoraire », La Montagne,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juillet 2020).
  2. Liste des maires du Cantal « Copie archivée » (version du 14 juillet 2014 sur l'Internet Archive), site de la préfecture du Cantal (consulté le 19 juillet 2014).
  3. Liste des maires du Cantal.
  4. anonyme, « Grand Débat National : les communistes du Cantal reçus en Préfecture pour porter leurs contributions », sur Blog.com, Corrèze Info, (consulté le 14 juillet 2020).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :