Commanderie de Celles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Commanderie de Celles
Photo d'une église en pierre à moitié dans l'ombre.
La commanderie de Celles.
Présentation
Fondation Drapeau de l'Ordre du Temple Templiers
Reprise Drapeau des chevaliers hospitaliers Hospitaliers
Protection Logo monument historique Classé MH (1990)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Cantal
Ville 46 km au nord-est d'Aurillac
Coordonnées 45° 07′ 15″ nord, 2° 57′ 36″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Commanderie de Celles
Géolocalisation sur la carte : Auvergne
(Voir situation sur carte : Auvergne)
Commanderie de Celles
Géolocalisation sur la carte : Cantal
(Voir situation sur carte : Cantal)
Commanderie de Celles

La commanderie de Celles est une commanderie située dans le département du Cantal en Auvergne à 46 km au nord-est d'Aurillac. La commanderie de Celles fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Historique[modifier | modifier le code]

Commanderie templière de Celles (Cantal).jpg

Après la dissolution de l'Ordre du Temple en 1312, la commanderie a été dévolue aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Commandeurs templiers[modifier | modifier le code]

Nom du commandeur Dates
Pierre de Lespinasse 1241
Durand Charnier[2] 1292
Guillaume Charnier[3] 1295[4],[5]
Guy Dauphin[6] 1307[7],[8],[9]

Commandeurs Hospitaliers[modifier | modifier le code]

Annexes et dépendances de la commanderie[modifier | modifier le code]

  • La commanderie de Celles possédait quatre annexes principales[10]:
    • Allanche-Pradiers: Cens uniquement sur les deux maisons Periers à Allanche et les tènements des Coustels à Pradiers
    • Auriac: au sein de l'ancienne paroisse de Faverolles, uniquement ce qui provenait des Templiers, le reste étant partagé avec la commanderie de Montchamp
    • Narnhac: uniquement la moitié des cens sur Narnhac (18) et sur Buxers (4), l'autre moitié à la commanderie de Montchamp
    • Tempel: au sein de la paroisse du prieuré de Bonnac, comprenant la dîme, un four banal et une directe sur:
      • Croute et Tempel (prieuré de Bonnac) ; La Roche, La Bastide, Le Verdier, Solinhac (prieuré de Molompize) ; Massiac et Les Avenoux (prieuré de Rochefort)
  • Au commencement du XVIIIe siècle, on dénombrait 358 censitaires versant cens et rentes (directe) au commandeur de Celles répartis sur vingt-cinq alleux, villages et tènements au sein des sept paroisses suivantes[10]:
    • Paroisse Sainte-Illide de Celles: Baynac (48), La champ (30), La Choulou (4), La Tourille (4) , Longue-saigne (6), Moulin de Celles (12), Ribbes (24), Ribettes (19), Secomieux(31), Traverges (24)
    • Paroisse Saint-Martial et Saint-Vincent de Coltines: Bardon (2), Chassagniette (45), Coltines (29), Touls (13)
    • Paroisse Saint-Lambert de Talizat: Lascombes (1), Savignat (2), Talizat (5)
    • Paroisse Saint-Gal de Roffiac: Mons (24) et Rivet (3)
    • Paroisse Saint-Hilaire de Moissac (Neussargues-Moissac): Seveyrac (7), Comberobert (6), Giraltat (2)
    • Paroisse Notre-Dame de La Chapelle-Allagnon: Gaspard (2), Meymargues (12)
    • Paroisse Saint-Jean-Baptiste de Virargues: Clavières (3)
  • Le commandeur de Celles levait également la dîme qui était centralisée de la façon suivante:
    • Grange dîmière de Ribbes: Ribes, Ribettes, Baynac, La Champ et Secourieux
    • Grange de Giraltat: Giraltat, Comberobert, Seveyrac, Savignac, Mallet
    • Grange de La Rivière[11]: Celles, Traverges, Longe-Saigne, Le moulin de Celles

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00093482, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Il y a deux Durand Charnier, celui-ci connu comme commandeur de Celles entre 1292 et 1296 et son neveu reçu vers la fin du XIIIe siècle à Celles par Pierre de Madic et interrogé pendant le procès, cf. Sève 1986, p. 227.
  3. Ce Guillaume Charnier n'est mentionné comme commandeur de Celles que par Bouffet 1914, p. 100,132, il n'apparaît pas dans la liste d'E.G Léonard. Pendant le procès, il est mentionné par d'autres templiers comme portier du Pape Nicolas III, « ostiarius » (1277-1280), commandeur de La Romagne (c.1282) et du Chambon (c.1289-1291), cf. Demurger 2019, p. 268 et Sève 1986, p. 227.
  4. Bouffet 1914, p. 100, disponible sur Gallica
  5. Bouffet 1916, p. 132, disponible sur Gallica
  6. Troisième fils de Robert II, dauphin d'Auvergne et comte de Clermont. cf. Etienne Baluze, Histoire généalogique de la maison d'Auvergne, vol. 2, (lire en ligne), p. 277. Connu également comme commandeur de Jussy en 1298 et parfois mentionné à tort comme ayant été le dernier commandeur de la province d'Aquitaine (ouvrages du XVIIIe siècle). Dans ces ouvrages, il est confondu avec Geoffroy de Charnay, commandeur de Normandie qui a fini sur le bûcher avec Jacques de Molay. Le dernier commandeur d'Aquitaine était Geoffroy de Gonneville.
  7. Amédée-Louis-Alexandre Trudon des Ormes, « Liste des maisons et de quelques dignitaires de l'ordre du Temple en Syrie, en Chypre et en France d'après les pièces du procès », dans Charles-Jean-Melchior de Vogüé, Revue de l'Orient latin, vol. VII., Paris, Ernest Leroux, (réimpr. 1964) (ISSN 2017-716X, lire en ligne), p. 560 et 229, 530, 547-549, 551, disponible sur Gallica
  8. (la) Jules Michelet, Le procès des Templiers, vol. 1, Paris, Imprimerie nationale, coll. « Documents inédits sur l'histoire de France », , 681 p. (lire en ligne), p. 377, 415-421, disponible sur Gallica
    Son interrogatoire débute p. 415: « frater Guido Delphini miles, diocesis Claramontensis » ⇒ frère Guy Dauphin chevalier, du diocèse de Clermont.
  9. (la) Jules Michelet, Le procès des Templiers, vol. 2, Paris, Imprimerie nationale, coll. « Documents inédits sur l'histoire de France », , 540 p. (lire en ligne), p. 219, 237, 239, 254 et 280
    « Guido Dalphini, miles ; Guidone Delphini, etc. ».
  10. a et b Bouffet 1914, p. 121.
  11. Compte-tenu de son nom et du regroupement des dîmes, on peut supposer qu'elle était proche de la rivière L'Alagnon.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lucien Gerbeau et Jean-Éric Iung, « La Commanderie de Celles en 1373 : L'enquête pontificale sur les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem dans le diocèse de Saint-Flour », Revue de la Haute-Auvergne, Aurillac, t. 59,‎ , p. 241-260 (présentation en ligne)
  • Chanoine Hippolyte Bouffet, « Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean en Haute-Auvergne », Revue de la Haute-Auvergne, Aurillac,‎ 1914-1916
    • 1re partie, Les Templiers. I, Origine - Leurs maisons dans le Haut-pays d'Auvergne - Le temple de Carlat - Le temple d'Ydes et Géraud du Buisson - Les Charniers…, RHA, XVI, 1914, 89-101, disponible sur Gallica
    • 2e partie, Les Hospitaliers. I[-II], Origine - Premières préceptoires de l'ordre de Haute-Auvergne - Attribution des biens du Temple… - Procès avec le seigneur de Cluzels, le prieur de Bredom, le vicomte de Carlat - Les Commanderies jusqu'à la guerre de Cent ans…, RHA, XVI, 1914, 110-131, disponible sur Gallica
    • 2e partie, Les Hospitaliers. III, Les Commanderies pendant la guerre de Cent ans - Béraud de Dienne, commandeur de Celles - Les commandeurs de Lastic - Le grand maitre Jean de Lastic, commandeur de Montchamp, de Celles et de Carlat - Compétitions de Guillaume de Pons et Pierre de Brezons à la commanderie de Celles - Traité du commandeur de Carlat avec Jacques d'Armagnac, RHA, XVI, 1914, 201-217, disponible sur Gallica
    • 2e partie, Les Hospitaliers. IV, Les commandeurs de Carlat, de Celles et de Montchamp… - Construction de l'église de Carlat - Différend avec le chapitre de St-Martin de Tulle… -La bibliothèque d'un commandeur -… Louis de Lastic - Les commandeurs de Celles, de Montchamp et l'affaire Lacassière…, RHA, XVI, 1914, 218-235, disponible sur Gallica
    • 2e partie, Les Hospitaliers. VI, Les commandeurs de Celles aux XVIIe et XVIIIe siècle : J. du Bourg - Franç. de Breschard - J. de Marlat - P. de Bar de Buranlure - Hect. de la Rivoire - Gasp. de la Gruterie de Maison seule - L. de Fay de Gerlande - R. de la Gruterie de Maisonseule - Marie de Gratet de Dolomieux -J. de Villelume de Barmontel - J. Philips de St-Viance - J.-P . de Chadenac de la Rivoire - J. le Maréchal de Franchesse - Gilb. Am. de Montagnac de Bord - Franç. Aimé d'Ussel - Chateauvert - Alex. Louis de Lestranges - J .-J. de Seyssel, RHA, XVII, 1915, 172-193, disponible sur Gallica
    • 2e partie, Les Hospitaliers. VII, Les commandeurs de Montchamp aux XVIIe et XVIIIe siècle : Philippe Bocquin ou Raguin des Gouttes - J. de Girard de St-Paul [J. de La Rochefoucauld-Langeac - A.-P. de Félines de la Renaudie -Cl. de Murat-de-Lestang - Henri de Vogue de Gourdan - Cl. d'Aubery de Vatan - J.-Ph. de Fay de la Tour-Maubourg - Franç. - J. Alex. de Boislinard de Margoux - Ch. - Abel de Loras…], RHA, XVII, 1915, 315-341, disponible sur Gallica
    • 2e partie, Les Hospitaliers. VIII, La Révolution de 1789 - La nuit du 4 août et ses conséquences… - Leur sort pendant la Révolution -Vente des biens, RHA, XVIII, 1916, 40-60, disponible sur Gallica
    • Appendice . I[-III], Liste des commandeurs de Carlat, Celles et Montchamp - Liste des chevaliers servants, chapelains et religieuses de l'Ordre de Malte, appartenant en haut-pays d'Auvergne - Liste des Templiers appartenant à l'ancien diocèse d'Auvergne, RHA, XVIII, 1916, 131-147, disponible sur Gallica
  • Roger & Anne-Marie Sève, Le procès des templiers d'Auvergne, Éd. du CTHS, , 322 p. (présentation en ligne)
  • Alain Demurger, Le peuple templier, CNRS, , 604 p. (ISBN 978-2-2711-2976-5, présentation en ligne)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]