Château de Longevergne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Longevergne
Image illustrative de l’article Château de Longevergne
Période ou style Rustique, néo-médiéval, néo-renaissance, style troubadour
Type Château, logis à tour octogonale
Architecte inconnu, Bobin (en 1905)
Début construction XVe siècle
Fin construction début XXe siècle
Destination initiale Habitat seigneurial
Propriétaire actuel Michel Greget
Destination actuelle Habitation, chambres d'hôte.
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2002)
Coordonnées 45° 12′ 57″ nord, 2° 27′ 30″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Auvergne
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Commune Anglards-de-Salers
Géolocalisation sur la carte : Cantal
(Voir situation sur carte : Cantal)
Château de Longevergne
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Longevergne

Le château de Longevergne, anciennement Longuevergne, est un château médiéval situé à Anglards-de-Salers dans le Cantal à 15 km de Mauriac. Ce château fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Description[modifier | modifier le code]

Extérieur[modifier | modifier le code]

Le château de Longevergne est situé dans la vallée du Mars à une altitude de 530 mètres.

Le château existait en 1612, il avait un corps de logis, des tours et une chapelle en 1760.

Construit au milieu du XVe siècle, en partie reconstruit en 1904, il est constitué d'un corps de logis rectangulaire de trois niveaux, avec sur une façade une tour octogonale, et sur l'autre deux grosses tours rondes avec un chemin de ronde.

Intérieur[modifier | modifier le code]

Il a été restauré en 1904 dans le style troubadour.

Histoire[modifier | modifier le code]

Famille de Bort[modifier | modifier le code]

  • Marguerite de Longevergne apporte le château par son mariage en 1409 avec Hugues de Bort, fils de Jean, seigneur de Pierrefitte, et de Marguerite de Floyrac, qui était capitaine du château de Claviers. Ils eurent deux fils, Georges, qui suit, et Bertrand.
  • Georges de Bort, seigneur de Longevergne et de Puechpany, se marie avec Claudine de Belvezer de Beauvoir et teste en 1499. Ils eurent un fils Géraud de Bort sans descendance et une fille Lucque de Bord dame et héritière de Longuevergne.

Famille d'Anglars[modifier | modifier le code]

  • Lucque de Bort apporta Longevergne par son mariage en 1493 avec Bertrand d'Anglars, damoiseau, seigneur de Soubrevèze et de Vède, fils de Jean, seigneur de Saint-Victour et de Philippine de Lubertès. Ils eurent au moins deux fils, Pierre et Jacques d'Anglars, et trois filles: Jeanne d'Anglars, qui suit, Marguerite et Françoise d'Anglars.

Famille de Montclar[modifier | modifier le code]

  • Jeanne d'Anglards ou de Bort, dame de Longevergne, se maria en 1515 avec Guynot de Montclar, fils de Guillaume, seigneur de Montbrun, et de Marie d'Espinchal qui lui donne plusieurs enfants, dont:
  • Jean de Montclar, seigneur de Montbrun à Méallet, et de Lavergne, marié en 1555 avec Anne de Miremont, fille de Bernard de Miremont et de Barbe de Dienne qui lui donne plusieurs enfants, dont:
  • Guy II dit Guinot de Montclar, marié le avec Renée de Chaslus, fille de Jean de Chaslus, seigneur de Mauriac et de Jeanne de Chabannes qui lui donne plusieurs enfants, dont:
  • Jean de Montclar, seigneur de Montbrun et de Longuevergne, marié le avec Marguerite de Saint-Martial, fille de François de Saint-Martial, baron de Drugeac et de Juliette de Fontanges qui lui donne plusieurs enfants, dont:
  • Gilberte de Montclar, héritière de Longuevergne où elle résidait en 1663, mariée en 1666 avec Pierre de Murat de Rochemaure, fils de Pierre de Murat, seigneur de Rochemore à Lanobre, qui ne semblent pas avoir eu d'enfants.

(...)

Famille de Sénezergues[modifier | modifier le code]

  • Le Père François de Sénezergues, abbé de Maurs était seigneur de Longevergne où il habitait en 1777. À sa mort, sa sœur Marie-Dorothée de Sénezergues, qui était mariée depuis 1760 avec Raymond Lacarrière, seigneur de Comblat, hérite de Longevergne qu'elle donne à l'un de ses fils:
  • François-Louis de Lacarrière, enseigne (1779), puis sous-lieutenant en premier des grenadiers au régiment des Gardes françaises (en 1789). Il participa au débarquement de Quiberon où il fut fait prisonnier, et condamné à mort le .

Ses biens furent confisqués et vendus comme bien national.

Famille actuelle[modifier | modifier le code]

Elle possède le château depuis 1973 comme héritage qui est dans la famille depuis sept générations.

Visites[modifier | modifier le code]

Le château ne se visite pas, mais des chambres d'hôtes sont néanmoins ouvertes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]