Aller au contenu

Château du Chassan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Chassan
Image illustrative de l’article Château du Chassan
Période ou style Médiéval
Type Château
Début construction XVIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Famille de Ponsonnailles de Grisol
Destination initiale Habitat seigneurial
Propriétaire actuel Famille Bosquillon de Jenlis et Fontant
Destination actuelle Propriété privée
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1992)
Coordonnées 44° 56′ 31″ nord, 3° 08′ 59″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Carladès
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Commune Faverolles
Géolocalisation sur la carte : Cantal
(Voir situation sur carte : Cantal)
Château de Chassan
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
(Voir situation sur carte : Auvergne-Rhône-Alpes)
Château de Chassan
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Chassan

Le château du Chassan est un château situé sur la commune de Faverolles dans le Cantal, dans la région de Saint-Flour.

Descriptions

[modifier | modifier le code]

Constructions

[modifier | modifier le code]

La famille de Ponsonnailles de Grisols est propriétaire du château médiéval appelé château de Faverolles situé dans le village. À la même époque existait là où est le château actuel "le petit château du Chassan" composé de l'aile actuelle sud et d'une grosse tour.
Au XVIIIe siècle, Jean Francois de Ponsonnailles de Grisols (+1785) - dont l'épouse était Gabrielle Falcon de Longevialle - fit démolir le vieux château médiéval et transporter pierres et meubles pour construire l'actuel château.
Le château du Chassan comporte un corps central à cinq travées avec deux ailes de communs en équerre formant une cour d'honneur. Jardin à la française.

Collections

[modifier | modifier le code]

Tapisseries, portraits, souvenirs de famille témoignent d’un style de vie ancien.

  • Rétrospective de la vie rurale : outils, costumes et métiers d’antan.
  • Exposition de fossiles, minéraux, gemmes.

Les archives du Chassan remontent à 1335 ; il y eut entre autres :

Famille de Ponsonnailles de Grisols

[modifier | modifier le code]
  • Guyot Ponsonnailles, seigneur de Grizols et du Chassan, terres situées à Faverolles, épouse le Charlotte d'Apchier, fille de Jacques, seigneur de Billières et de Jeanne d'Amblard. Ils ont pour fils Mathieu de Ponsonnailles, seigneur de Grisolles et de Faverolles, chevau-léger dans la compagnie de Villeneuve.
  • Raymond-Joseph de Ponsonnailles de Grisols, fils du Mathieu, précité et de Françoise de Chambreuil, épouse le Françoise de Montvallat, fille de Charles de Montvallat, seigneur de Tournoël et de Gabrielle d'Apchon.
  • Antoine de Ponsonnailles épouse Hélène Bérauld de Chabriac, dont il a deux fils qui meurent jeunes. Il fait la guerre d'indépendance d'Amérique, émigre, devient le premier conseiller général du canton de Ruynes sous le règne de Louis XVIII.

Le dernier de la lignée, Hyppolite de Ponsonnailles de Grisols, légua, à son décès en 1843, le château du Chassan à son jeune cousin Alfred Triniac, âgé de 16 ans, ainsi qu'à sa cousine Philomène Loussert, fille d'Alexis, alors âgée de 6 ans, par testament olographe du espérant qu'il soit fait un mariage entre eux. Alfred Triniac était le fils d'Étienne (1798-1864) et de Victoire Loussert du Groles (1800-1883), fille de Marie-Anne Bérauld de Charbiac. Alfred Triniac ne se maria pas avec sa cousine mais racheta la part de celle-ci lors d'une mise aux enchères.

Famille Triniac

[modifier | modifier le code]

La famille Triniac possède le château du Chassan depuis quatre générations.

Famille Bosquillon de Jenlis

[modifier | modifier le code]
  • Suzanne Triniac, héritière du Chassan, a épousé le général Gonzague Bosquillon de Jenlis, d'une famille originaire de Montdidier. Leur fille, Laure Bosquillon de Jenlis, et son époux Louis-François Fontant, président de la chambre d'agriculture du Cantal, habitent le château.

Inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Visites du au  : tous les jours de 14 h à 18 h 30. Du 1er mai au  : sur rendez-vous.

Notes et références

[modifier | modifier le code]

Bibliographie

[modifier | modifier le code]

Articles connexes

[modifier | modifier le code]

Liens externes

[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :