Sauvat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sauvat
Sauvat
Mairie de Sauvat.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Arrondissement Mauriac
Intercommunalité Communauté de communes Sumène Artense
Maire
Mandat
Bertrand Forestier
2020-2026
Code postal 15240
Code commune 15223
Démographie
Population
municipale
214 hab. (2017 en augmentation de 7 % par rapport à 2012)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 18′ 58″ nord, 2° 26′ 36″ est
Altitude Min. 390 m
Max. 740 m
Superficie 14,48 km2
Élections
Départementales Canton d'Ydes
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Sauvat
Géolocalisation sur la carte : Cantal
Voir sur la carte topographique du Cantal
City locator 14.svg
Sauvat
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sauvat
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sauvat
Liens
Site web sauvat.fr

Sauvat est une commune française située dans le département du Cantal, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est bordée au nord-ouest par la Sumène, et au sud-ouest par son affluent le Marilhou.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ydes Saignes Rose des vents
Bassignac N Le Monteil
O    Sauvat    E
S
Méallet Auzers

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1800 1806 François Valmier    
1806 1809 Léger Vignal    
1809 1816 Pierre Roussel    
1816 1823 Jean Broquin    
1823 1832 Jean Delpeuch    
1832 1846 Antoine Guisguy    
1846 1848 François Valmier    
1848 1878 Jean Basile Moins    
1878 1882 André Fouilhoux    
1882 1889 Antoine Moulier    
1889 1892 Antoine Goust    
1892 1904 Andronic Moulier    Conseiller d'arrondissement
1904 1908 Antoine Goust    
1908 1911 François Guignebourg    
1911 1919 Jules Léger Lavialle    
1919 1933 Firmin Vidal    
1933 1937 Paul Forestier    
1937 1945 Sylvain Dagot    
1945 1981 Alphonse Benoît    
1981 1993 Georges Forestier   Avocat honoraire
1993 En cours Bertrand Forestier[1] DVG Médecin

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2017, la commune comptait 214 habitants[Note 1], en augmentation de 7 % par rapport à 2012 (Cantal : -1,54 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
630597655774818757719752716
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
740744694730657728717742677
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
756640585508480440416371390
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
303309236233215190191191200
2017 - - - - - - - -
214--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Au hameau de Chavagnac, une tour[6] construite en 1443 par Louis de Charpentier après l'autorisation de son suzerain, Pierre de Beaufort-Turenne. Le prince de Condé y fit une halte en 1652, pendant la Fronde. La famille de Charpentier est connue depuis 1315. Elle possédait un hôtel au lieu-dit de Chavagnac. Le château devint la propriété de la famille de Ribier à la fin du XVIe siècle. Elle en resta propriétaire jusqu'en 1879. Des dépendances à la tour ont été ajoutées aux XVIIIe et XIXe siècles. La tour est inscrite depuis 1964 à l'inventaire des monuments historiques[7].
  • L'église Saint-Martin[8], bâtie au XIIe siècle dans le style roman, possède des peintures murales du XVe siècle représentant un christ en gloire avec tétramorphe. Elle est inscrite depuis 1968 à l'inventaire des monuments historiques[9].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]