Saint-Bonnet-de-Salers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Bonnet-de-Salers
Saint-Bonnet-de-Salers
L'église de Saint-Bonnet-de-Salers.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Arrondissement Mauriac
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Salers
Maire
Mandat
Gilles Besson
2020-2026
Code postal 15140
Code commune 15174
Démographie
Population
municipale
274 hab. (2018 en diminution de 8,67 % par rapport à 2013)
Densité 8,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 09′ 41″ nord, 2° 27′ 14″ est
Altitude Min. 720 m
Max. 1 350 m
Superficie 32,67 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Mauriac
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-de-Salers
Géolocalisation sur la carte : Cantal
Voir sur la carte topographique du Cantal
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-de-Salers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-de-Salers
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Bonnet-de-Salers

Saint-Bonnet-de-Salers est une commune française située dans le département du Cantal, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune arrosée par l'Auze qui y prend sa source.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Saint-Bonnet-de-Salers est une commune rurale[Note 1],[1]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[2],[3]. La commune est en outre hors attraction des villes[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (62,5 % en 2018), en augmentation par rapport à 1990 (58,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : prairies (56,1 %), milieux à végétation arbustive et/ou herbacée (34,8 %), zones agricoles hétérogènes (6,4 %), forêts (1,6 %), zones urbanisées (1,1 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Mention est faite du village dans la charte dite de Clovis : Est ecclesia in dominicata santo Bonito dicata coloniae 2, manent servi Amabertus, Wintrandus. Solvunt caropera, vaccas 2 pingnes, annon. Mod 2, decarios 23.

En 1955, la commune de Saint-Bonnet change de nom pour Saint-Bonnet-de-Salers.

Liste des curés de Saint-Bonnet-de-Salers[modifier | modifier le code]

Liste des curés de Salers[8]
Période Identité Étiquette Qualité
1335   Egide de Chalençon   Chanoine de Clermont, recteur
1362 1382 Jacques Despesses   Chanoine d'Herment
1386   Pierre de Freydevialle   Recteur
1440   Jehan Brugets   Recteur
1448   Jehan de Bertrand   Recteur
1458   Pierre Galaubie   Chanoine de Clermont
1518   Hugues de Montjournal    
1551   Hugues de Valens   Chanoine de Clermont
1597   Jehan Picapoire    
6 juillet 1597   Jehan Roussel    
1613 1615 Jehan Cousseyre   Vicaires, Jehan Durand et Jehan Loys
1615 1625 Jacques Blanc    
1625 1659 Antoine Vidal   Chanoine de Clermont
1659 1680 Antoine Guy Vidal    
1680 1718 Pierre de Mossier   fils de Pierre et de Hélène de Durfort
1718 1740 Antoine de Mossier   Fils d'Israël de Mossier, neveu de Pierre, décédé en fonction le 21 octobre 1740
1740 1768 Pierre Ange Fumel    
1768 1792 Christophe Ternat    
1792 1793 Antoine Pomarat   Curé constitutionnel
1800 1813 Christophe Ternat   décédé en fonction le 22 mai 1813
1813 1827 Géraud Lavialle    
1827 1876 Joseph Garcelon    
1876 1893 Louis Veyssiere   décédé en fonction le 17 septembre 1893
1893 1907 Pierre Jourdoneix    
1907 1929 Pierre Théodore Berche    
1929 1932 Pichot    
1932 1943 Chavignex    
1943   Antoine Raoux    
Mairie.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1795 Monsieur de Douhet    
1795 1805 Pierre Chabanon    
1806 1807 Jean Guy    
1808 1830 Jean de Baron de Layac    
1830 1834 Jean Guy dit « Blagnac »    
1834 1848 Guillaume Chazette    
1848 1865 Ernest Tyssandier d'Escous   Agronome
1865 1869 Jean Rolland    
1869 1871 Antoine Albessard    
1871 1899 Jean Guillaume    
1899 1908 Pierre Garcelon    
1908 1919 Adolphe Palat    
1919 1932 Romain Pouderoux    
1932 1935 Monsieur Méallet    
1935 1945 Romain Poudéroux    
1945 1959 Henri Truchon    
1959 1977 Georges Rolland CNIP Notaire
1977 1995 Antonin Fruitière    
1995 2001 Mme Colette Dauzet DVD  
2001 2008 Pierre Maury RN  
2008 En cours Mme Colette Dauzet[9] DVD Agricultrice retraitée

Démographie[modifier | modifier le code]


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[11].

En 2018, la commune comptait 274 habitants[Note 2], en diminution de 8,67 % par rapport à 2013 (Cantal : −1,54 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 4679371 0681 0089481 1301 1531 3791 198
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1651 1621 1631 1181 0631 1661 1981 1511 022
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0161 0261 008758719703679603603
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
645549507438402330331331304
2017 2018 - - - - - - -
273274-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

  • La station d'évaluation de la race bovine salers se trouve à Saint-Bonnet-de-Salers, au domaine du Fau.
  • Musée Maison de la salers consacré à la race bovine salers.
  • Coopérative laitière de Saint-Bonnet-de-Salers : 20 salariés, CA 4,4 M€, 760 t de fromages[14].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Rolland, Mémoires de Saint-Bonnet-de-Salers, 1963, chez l'auteur.
  • Archives manuscrites de l'abbé Raoux, dernier curé de Saint-Bonnet-de-Salers, en cours de numérisation par la Société Historique du Pays de Salers.
  • Avant, Pendant, Après la guerre de 1914-1918, par François Yzorche, chez l'auteur, 337 pages

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  2. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le 24 mars 2021).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 24 mars 2021).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 24 mars 2021).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 23 avril 2021)
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 23 avril 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. Archives de l'Abbé Raoux, dernier curé de Saint-Bonnet
  9. Liste des maires du Cantal, site de la préfecture du Cantal (consulté le 10 août 2014).
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  14. Historique sur le site de la coopérative (bas de page) Aujourd'hui en bref
  15. « Église Saint-Bonnet », notice no PA15000026, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 13 juillet 2016.
  16. « Château fort de Leybros », notice no PA00093597, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 13 juillet 2016.