Bonsmoulins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bonsmoulins
Ruines du château.
Ruines du château.
Blason de Bonsmoulins
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton Tourouvre
Intercommunalité communauté de communes des Pays de L'Aigle
Maire
Mandat
Monique Langevin
2014-2020
Code postal 61380
Code commune 61053
Démographie
Gentilé Bonsmoulinois
Population
municipale
262 hab. (2014)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 04″ nord, 0° 32′ 12″ est
Altitude Min. 223 m – Max. 291 m
Superficie 7,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Bonsmoulins

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Bonsmoulins

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bonsmoulins

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bonsmoulins

Bonsmoulins est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 262 habitants[1] (les Bonsmoulinois).

Géographie[modifier | modifier le code]

Bonsmoulins est située sur un plateau entre la vallée de la Risle et de la Sarthe, et est entourée de forêts vestiges de l'antique sylva pertica[2].

Communes limitrophes de Bonsmoulins[3]
La Ferrière-au-Doyen La Ferrière-au-Doyen, Bonnefoi Bonnefoi
La Ferrière-au-Doyen Bonsmoulins[3] Les Genettes
Saint-Aquilin-de-Corbion Saint-Aquilin-de-Corbion Soligny-la-Trappe,
Saint-Aquilin-de-Corbion

Histoire[modifier | modifier le code]

L'activité de meunerie semble être à l'origine du toponyme de la commune[4].

Le lieu semble avoir été l'enjeu de luttes importantes au XIIe siècle[5].

Pendant la guerre de Cent Ans, le château est occupé par une garnison anglaise. Afin de contribuer à son entretien, le roi Henri VI lève un impôt en 1431[6].

Après les guerres de religion et la restauration du pouvoir royal par Henri IV, de nombreux châteaux sont démantelés après l'édit de Nantes afin d'éviter les sièges de résistance : le château de Bonsmoulins est démantelé ainsi que ceux d'Exmes et Essay à partir de 1600[7].

L'affaire Dugué et Bosvy, accusés du meurtre des époux Dugué le jour de Pâques 1905, est jugée aux Assises de l'Orne le 5 juillet suivant. Condamné à mort, Bosvy est gracié par Émile Loubet début octobre, sa peine étant commuée aux travaux forcés à perpétuité[8].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Bonsmoulins

Les armes de la commune de Bonsmoulins se blasonnent ainsi :
De gueules à la tour d'or ouverte, ajourée et maçonnée de sable, posée sur une champagne cousue d'azur chargée d'une roue de moulin d'argent[9].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 avril 2006 Jacques Zo    
mai 2006 en cours Monique Langevin[10]   Retraitée (santé)
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[10].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[12],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 262 habitants, en augmentation de 16,96 % par rapport à 2009 (Orne : -1,55 % , France hors Mayotte : 2,49 %)Bonsmoulins a compté jusqu'à 459 habitants en 1836.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
396 389 430 454 459 441 346 327 427
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
423 417 403 369 357 346 312 293 288
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
263 246 243 180 258 283 259 259 211
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014 -
204 176 144 156 213 219 243 262 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Ruines du château du XIIe siècle.
  • Église Notre-Dame-de-l'Assomption.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.
Bonsmoulins vue du ciel.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[15].
  1. Population municipale 2014.
  2. Orne, éd. Bonneton, p. 321.
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  4. Orne, éd. Bonneton, p. 213.
  5. Histoire de Bonsmoulins de : La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc., Orne, deuxième partie, Le Havre, Lemale et Compagnie, 1897.
  6. Orne, éd. Bonneton, p. 25.
  7. Orne, éd. Bonneton, p. 31.
  8. Jean-François Miniac (préf. Alain Lambert), Les Grandes Affaires criminelles de l'Orne, Paris, Éditions de Borée, coll. « Les Grandes Affaires criminelles », , 336 p. (ISBN 978-2-84494-814-4)
  9. « OLDJP la banque du blason 2 - Bonsmoulins Orne » (consulté le 14 mars 2014). Ces armes ne seraient pas officielles (à vérifier)
  10. a et b Réélection 2014 : « Bonsmoulins (61380) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 juin 2014)
  11. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  15. « Bonsmoulins sur le site de l'Institut géographique national » (archive Wikiwix)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Collectif] Orne, éditions Bonneton, Paris, 1995 (ISBN 2862531839)