Rémalard en Perche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rémalard en Perche
Rémalard en Perche
Le château de Voré.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Communauté de communes Cœur du Perche
(siège)
Maire
Mandat
Patrick Rodhain
2016-2020
Code postal 61110
Code commune 61345
Démographie
Population
municipale
1 950 hab. (2017)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 25′ 44″ nord, 0° 46′ 20″ est
Altitude Min. 115 m
Max. 243 m
Superficie 50,68 km2
Élections
Départementales Canton de Bretoncelles
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Rémalard en Perche
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Rémalard en Perche
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rémalard en Perche
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rémalard en Perche
Liens
Site web remalardenperche.fr

Rémalard en Perche est une commune française située dans le département de l’Orne en région Normandie, peuplée de 1 950 habitants[Note 1]. Elle est créée le par la fusion des trois communes de Bellou-sur-Huisne, Dorceau et Rémalard, sous le régime juridique des communes nouvelles.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme a pour premier élément le mot Rei, issu du gaulois ritu « gué » (cf. vieux gallois rit > gallois rhyd). Le second élément malast est dérivé de « mal ». Rémalard signiefirait le « mauvais gué » ou le « gué mal placé »[1] (Ritum ad male adsitum)[2] sur la rivière Huisne, à l'emplacement du pont actuel.

Le Perche est une région naturelle française qui désignait au VIe siècle une zone forestière connue sous le nom de Silva Pertica.

La graphie retenue, contraire aux usages antérieurs concernant les communes françaises, n'emploie pas les traits d'union[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est créée le par un arrêté préfectoral du [4], par la fusion de trois communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Bellou-sur-Huisne, Dorceau et Rémalard fusionnent sans création de communes déléguées[5] et le bourg de Rémalard est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016[6],[7] En cours Patrick Rodhain SE Cadre service public de l'emploi, ancien maire de Rémalard

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2017, la commune comptait 1 950 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016 2017
1 9941 9781 9741 950
(Sources : Insee à partir de 2014[8].)


Liste des anciennes communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Rémalard
(siège)
61345 CC du Perche Rémalardais 20,89 1 212 (2013) 58


Bellou-sur-Huisne 61042 CC du Perche Rémalardais 15,11 425 (2013) 28
Dorceau 61147 CC du Perche Rémalardais 14,68 386 (2013) 26

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du moyen âge en France, Strasbourg, Editions Publitotal, 4ème trimestre 1979, 1287 p. (ISBN 2-86535-070-3)
    Rémalard, Boiscordes, p. 964

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017, légale en 2020.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Bergès - 1995 - Orne - Page 212 - (ISBN 2862531839).
  2. Musée de Normandie, 1992 - Recueil d'études offert à Gabriel Désert - Page 93.
  3. « Rémalard en Perche (61345) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 21 octobre 2016).
  4. « Recueil des actes administratifs du 24 septembre 2015 », sur le site de la préfecture de l'Orne (consulté le 15 novembre 2015).
  5. Bellou-sur-Huisne Patrimoine Actus
  6. « Une nouvelle marche pour Patrick Rodhain », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 mars 2016)
  7. « Le maire, Patrick Rodhain, et ses adjoints, sont élus », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 mars 2016)
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015, 2016 et 2017.