Fay (Orne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fay
Fay (Orne)
Entrée du village.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Communauté de communes des Pays de L'Aigle
Maire
Mandat
Marie-Odile Tavernier
2020-2026
Code postal 61390
Code commune 61159
Démographie
Population
municipale
71 hab. (2018 en augmentation de 7,58 % par rapport à 2013)
Densité 8,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 36″ nord, 0° 24′ 33″ est
Altitude Min. 184 m
Max. 310 m
Superficie 8,68 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Rai
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Fay
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Fay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fay

Fay est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 71 habitants[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce village se situe dans le Sud-Ouest du pays d'Ouche dans lequel il jouxte les communes de Planches, Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe au sud et Mahéru à l'est.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Fay est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5]. La commune est en outre hors attraction des villes[6],[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme de Fageto en 1062 et en 1063[8].

Le nom de la commune vient du vieux-français fay qui signifie hêtraie, l'ancien suffixe -ey / -ay [du latin -etu(m)], jadis masculin est devenu féminin et est orthographié -aie (chênaie, frênaie, etc.). Hêtre est un emprunt du français médiéval au flamand et de diffusion récente dans l'hexagone. Les dialectes d'oïl conservent le terme fou ou fau, hêtre, issu du latin fagu(s), d'où fag-etu(m) > fay, fey ou fy.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
    Le Cousturier de Courcy   Propriétaire
juin 1995 En cours Marie-Odile Tavernier[9] MoDem Assistante sociale et exploitante agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de sept membres dont le maire et un adjoint[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[11].

En 2018, la commune comptait 71 habitants[Note 2], en augmentation de 7,58 % par rapport à 2013 (Orne : −2,51 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Au premier recensement républicain, en 1793, Fay comptait 410 habitants, population jamais atteinte depuis.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
410335373335348356301285295
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
310300302276244233221210196
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
218191165149161151147162125
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2018
1168971697361647171
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune a un élevage de cerfs présent sur son territoire.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.
  • Église Saint-Martin datée du XVIe siècle, possède un clocher carré et des fenêtres à arc. Elle abrite un fauteuil de célébrant (XVIIIe), un groupe sculpté du XVe siècle et une statue de saint Martin, ces trois œuvres étant classées à titre d'objet aux Monuments historiques[14].
  • Château de Fay.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[15].
  1. Population municipale 2018.
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée ».
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  4. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 2 avril 2021).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  6. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  7. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  8. Ernest Nègre - 1996 -Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 1237 - (ISBN 2600001336).
  9. a et b Réélection 2014 : « Fay (61390) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 juin 2014).
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  14. « Œuvres mobilières à Fay », base Palissy, ministère français de la Culture.
  15. « Fay sur le site de l'Institut géographique national » (archive Wikiwix)

Liens externes[modifier | modifier le code]