Arrondissement d'Argentan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement d'Argentan
Arrondissement d'Argentan
Situation de l'arrondissement d'Argentan dans la région Normandie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département et
collectivité territoriale
Orne
Chef-lieu Argentan
Code arrondissement 61 2
Démographie
Population 109 615 hab. (2017)
Densité 58 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 44′ 12″ nord, 0° 01′ 17″ ouest
Superficie 1 904,1 km2
Subdivisions
Communes 123

L'arrondissement d'Argentan est une division administrative française, située dans le département de l'Orne et la région Normandie.

Composition[modifier | modifier le code]

Jusqu'au , l'arrondissement était composé des communes des anciens cantons suivants :

Le , à la suite de la réforme des collectivités territoriales, les périmètres des arrondissements de l'Orne sont modifiés par arrêté du [1]. L'arrondissement d'Argentan perd à l'est la totalité des anciens cantons de La Ferté-Frênel, de Gacé, du Merlerault et de Vimoutiers dont les communes sont transférées dans l'arrondissement de Mortagne-au-Perche. Il ne conserve de l'ancien canton de Mortrée que la commune nouvelle de Boischampré (Saint-Christophe-le-Jajolet, Marcei, Saint-Loyer-des-Champs et Vrigny), les autres communes étant attribuées à l'arrondissement d'Alençon.

Au sud-ouest, lui sont attribuées les communes de l'ancien canton de Domfront à l'exception de Ceaucé, ainsi que les communes nouvelles de La Ferté-Macé et Les Monts d'Andaine (ancien canton de La Ferté-Macé : communes déléguées de La Ferté-Macé, Antoigny, La Sauvagère et Saint-Maurice-du-Désert).

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement d'Argentan est ainsi de 216 en 2015, 185 en 2016 et 126 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 123 communes suivantes[2] :

  1. Argentan
  2. Athis-Val de Rouvre
  3. Aubusson
  4. Aunou-le-Faucon
  5. Avoine
  6. Avrilly
  7. Bailleul
  8. Banvou
  9. Bazoches-au-Houlme
  10. La Bazoque
  11. Bellou-en-Houlme
  12. Berjou
  13. Boischampré
  14. Boucé
  15. Brieux
  16. Briouze
  17. Cahan
  18. Caligny
  19. Cerisy-Belle-Étoile
  20. Champcerie
  21. Champsecret
  22. Chanu
  23. La Chapelle-au-Moine
  24. La Chapelle-Biche
  25. Le Châtellier
  26. Commeaux
  27. Coudehard
  28. Coulonces
  29. La Coulonche
  30. Craménil
  31. Domfront en Poiraie
  32. Dompierre
  33. Durcet
  34. Échalou
  35. Écorches
  36. Écouché-les-Vallées
  37. Faverolles
  38. La Ferrière-aux-Étangs
  39. La Ferté Macé
  40. Flers
  41. Fleuré
  42. Fontaine-les-Bassets
  43. Giel-Courteilles
  44. Ginai
  45. Gouffern en Auge
  46. Le Grais
  47. Guêprei
  48. Habloville
  49. Joué-du-Plain
  50. Juvigny-sur-Orne
  51. La Lande-de-Lougé
  52. La Lande-Patry
  53. La Lande-Saint-Siméon
  54. Landigou
  55. Landisacq
  56. Lignou
  57. Lonlay-l'Abbaye
  58. Lonlay-le-Tesson
  59. Lougé-sur-Maire
  60. Louvières-en-Auge
  61. Le Ménil-de-Briouze
  62. Le Ménil-Ciboult
  63. Ménil-Gondouin
  64. Ménil-Hermei
  65. Ménil-Hubert-sur-Orne
  66. Ménil-Vin
  67. Merri
  68. Messei
  69. Moncy
  70. Montabard
  71. Montilly-sur-Noireau
  72. Mont-Ormel
  73. Montreuil-au-Houlme
  74. Montreuil-la-Cambe
  75. Les Monts d'Andaine
  76. Montsecret-Clairefougère
  77. Monts-sur-Orne
  78. Moulins-sur-Orne
  79. Neauphe-sur-Dive
  80. Nécy
  81. Neuvy-au-Houlme
  82. Occagnes
  83. Ommoy
  84. Le Pin-au-Haras
  85. Pointel
  86. Putanges-le-Lac
  87. Rânes
  88. Ri
  89. Rônai
  90. Sai
  91. Saint-André-de-Briouze
  92. Saint-André-de-Messei
  93. Saint-Bômer-les-Forges
  94. Saint-Brice
  95. Saint-Brice-sous-Rânes
  96. Saint-Christophe-de-Chaulieu
  97. Saint-Clair-de-Halouze
  98. Saint-Georges-d'Annebecq
  99. Saint-Georges-des-Groseillers
  100. Saint-Gervais-des-Sablons
  101. Saint-Gilles-des-Marais
  102. Saint-Hilaire-de-Briouze
  103. Sainte-Honorine-la-Chardonne
  104. Sainte-Honorine-la-Guillaume
  105. Saint-Lambert-sur-Dive
  106. Sainte-Opportune
  107. Saint-Paul
  108. Saint-Philbert-sur-Orne
  109. Saint-Pierre-d'Entremont
  110. Saint-Pierre-du-Regard
  111. Saint-Quentin-les-Chardonnets
  112. Saires-la-Verrerie
  113. Sarceaux
  114. La Selle-la-Forge
  115. Sévigny
  116. Sevrai
  117. Tanques
  118. Tinchebray-Bocage
  119. Tournai-sur-Dive
  120. Trun
  121. Vieux-Pont
  122. Villedieu-lès-Bailleul
  123. Les Yveteaux

Sous-préfets[modifier | modifier le code]

Sous-préfet d'Alençon
Période Identité Fonction précédente Observation
[3] François Malhanche Nommé directeur du cabinet de la préfecture du Pas-de-Calais
2006 [4] François Ravier Nommé secrétaire général de la préfecture de la Sarthe
2009 Jean-Yves Fraquet
[5] Jean-François Saliba
[6] [7] Pascal Vion Directeur de cabinet du préfet des Pyrénées-Atlantiques Nommé Directeur interrégional des services pénitentiaires de Dijon
[8] [9] Cécile Zaplana Sous-préfète de Parthenay
[10] Christine Royer Sous-préfète de Lannion

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2017, l'arrondissement comptait 109 615 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2017
120 252122 205122 556120 626119 321118 772118 515110 239109 615
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[11] puis population municipale à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]