Le Réveil normand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Réveil normand
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité hebdomadaire
Genre presse régionale
Diffusion 11 311 ex. (2009[1])
Date de fondation 1944
Éditeur Laurent Rebours
Ville d’édition L'Aigle

Rédacteur en chef Lionel Lecrivain
ISSN 0295-3269
Site web www.lereveilnormand.fr

Le Réveil normand est un journal hebdomadaire régional de la presse écrite française diffusé tous les mercredis qui appartient au groupe Publihebdos, une filiale du groupe SIPA-Ouest France[2].

Le Réveil normand est publié à L'Aigle, Rugles, Vimoutiers, Gacé, Courtomer, Moulins-la-Marche, Mortagne-au-Perche, Tourouvre au Canton du Merlerault...

Il trouverait ses origines dans Le Journal du district de l’Aigle, qui parait entre 1791 et 1794. Le Nouvelliste de l’Orne, fondé en 1886, fusionne en 1928 avec Le Réveil Percheron[3].

Interdit de parution à la libération, Le Réveil normand lui succède en octobre 1944, sous la direction de MM. Voyer et Boudet. Le propriétaire suivant, M. Nouhant, vend le journal au groupe Méaulle en 1974[3].

En 1998, Le Réveil normand diffuse 12 650 exemplaires dont plus de 9 700 dans l'Orne, le reste dans l'Eure[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ODJ
  2. Réveil Normand, Fiche descriptive du journal et de sa diffusion sur le site de Publihebdos.
  3. a, b et c Alain Cartel, Les Médias et l'identité régionale : réalités et perspectives, Conseil économique et social régional de Basse-Normandie, avril 2000.