Les Genettes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Genettes
Les Genettes
L'église de l'Assomption-Saint-Martin.
Blason de Les Genettes
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Communauté de communes des Pays de L'Aigle
Maire
Mandat
Gilbert Matelot
2020-2026
Code postal 61270
Code commune 61187
Démographie
Population
municipale
193 hab. (2018 en augmentation de 10,29 % par rapport à 2013)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 55″ nord, 0° 34′ 08″ est
Altitude Min. 219 m
Max. 283 m
Superficie 6,54 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction L'Aigle
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Tourouvre
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Les Genettes
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Les Genettes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Les Genettes
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Les Genettes

Les Genettes est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 193 habitants[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Les Genettes est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de L'Aigle, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 32 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[6],[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Pluriel de l'oïl geneste, « genêt »[8], indiqué sur les documents de la baronnie de L'Aigle au XVIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • L’affaire criminelle Clémentine Cavalier se déroule dans un hameau des Genettes. La criminelle est jugée par la cour d'assises de l’Orne le [9].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? mars 2001 Pierre-Claude Destermes    
mars 2001 mai 2020 Anne Laruelle[10] SE Assistante sociale, accueillante touristique
mai 2020[11] En cours Gilbert Matelot SE Commerçant
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[11].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[13].

En 2018, la commune comptait 193 habitants[Note 3], en augmentation de 10,29 % par rapport à 2013 (Orne : −2,51 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Les Genettes a compté jusqu'à 389 habitants en 1841.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
350326332316330389378354335
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
339326317306273248275252268
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
240234194236211207166181163
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
1168891101128171177193193
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de l'Assomption-Saint-Martin et chapelle.
  • Château des Genettes.
  • Les Fossés le Roy: des portions subsistent en particulier proche de la mairie. Les fossés sont creusés entre 1158 et 1168 sous l'ordre du duc de Normandie et roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt, arrière petit-fils de Guillaume le Conquérant pour marquer et défendre sa frontière.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pierre II d'Escorches (né au XVIIe siècle) prit résidence au château des Genettes en 1666. Descendant de Guillaume d'Escorches, chevalier parti en croisade en 1190 et 1191, qui selon la légende est revenu de Palestine avec un bout de la croix de Jésus Christ, qui donna le nom à son fief Mesnil-Sainte-Croix (aujourd'hui Sainte-Croix-du-Mesnil-Gonfroy)[16].
  • Loïk Le Floch-Prigent (né en 1943) a acheté le château des Genettes en 1991[17].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Genettes (Les) Blason
De sinople à treize fleurs de genêt d'or ordonnées 5, 4, 3 & 1 ; au chef de gueules* chargé de deux léopards affrontés d'or, armés et lampassés d'azur.
Détails
* Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (gueules sur sinople).
Blason modèle fr Armes parlantes.svg Armes parlantes (Genêt → Les Genettes).
Le champ de sinople est pour les forêts du Perche, les genêts stylisés renvoient au toponyme de la commune et le chef aux armes de la Normandie.

Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[18].
  1. Population municipale 2018.
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée ».
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  4. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 2 avril 2021).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  6. « Liste des communes composant l'aire d'attraction des L'Aigle », sur insee.fr (consulté le 2 avril 2021).
  7. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  8. Ernest Nègre - 1996 - Toponymie générale de la France - (ISBN 2600001336).
  9. Jean-François Miniac (préf. Alain Lambert), Les Grandes Affaires criminelles de l'Orne, Paris, Éditions de Borée, coll. « Les Grandes Affaires criminelles », , 336 p. (ISBN 978-2-84494-814-4),
  10. Réélection 2014 : « Les Genettes (61270) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 juin 2014).
  11. a et b « Les Genettes. Gilbert Matelot est le nouveau maire de la commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 2 août 2020).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  16. Henri (1855-1928) Auteur du texte Godet et Olivier de (1859-1936) Auteur du texte Romanet, Généalogie de la famille d'Escorches / rédigée par MM l'abbé Godet et le Vte de Romanet, (lire en ligne).
  17. « Elf, le deballage des cadeaux », sur liberation.fr, Libération (consulté le 19 mai 2020).
  18. « Les Genettes sur le site de l'Institut géographique national » [archive du ] (archive Wikiwix)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :