Cour-Maugis sur Huisne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cour-Maugis sur Huisne
Cour-Maugis sur Huisne
Le manoir de la Moussetière à Boissy-Maugis.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Communauté de communes Cœur du Perche
Maire
Mandat
Guy Rigot
2020-2026
Code postal 61110, 61340
Code commune 61050
Démographie
Population
municipale
601 hab. (2018)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 28″ nord, 0° 42′ 42″ est
Altitude Min. 122 m
Max. 249 m
Superficie 47,28 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Bretoncelles
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Cour-Maugis sur Huisne
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Cour-Maugis sur Huisne
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cour-Maugis sur Huisne
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cour-Maugis sur Huisne

Cour-Maugis sur Huisne est une commune française située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 601 habitants[Note 1]. Elle est créée le par la fusion de quatre communes, sous le régime juridique des communes nouvelles. Les communes de Boissy-Maugis, Courcerault, Maison-Maugis et Saint-Maurice-sur-Huisne sont supprimées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Cour-Maugis sur Huisne est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[1],[2],[3]. La commune est en outre hors attraction des villes[4],[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'ancien français court, « ferme », est issu du bas latin cortem hérité du latin cohors, « enclos », « cour d’une ferme, que l'on retrouve dans le nom de l'ancienne commune Courcerault.

Maugis est un anthroponyme[6], bien attesté, que l'on retrouve dans les noms des anciennes communes Boissy-Maugis et Maison-Maugis.

L'Huisne traverse le territoire.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est créée le par un arrêté préfectoral du [7], par la fusion des quatre communes de Boissy-Maugis, Courcerault, Maison-Maugis et Saint-Maurice-sur-Huisne, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. La fusion est simple, il n'est pas créé de communes déléguées[8] et le bourg de Boissy-Maugis est le chef-lieu de la commune nouvelle. Les communes appartenant initialement à deux communautés de communes différentes, le conseil municipal choisit en janvier 2016 l'adhésion à la communauté de communes du Perche rémalardais[9].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016[10] En cours Guy Rigot[11] SE Moniteur horticole, ancien maire de Boissy-Maugis
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2018, la commune comptait 601 habitants[Note 3].

Évolution de la population  [ modifier ]
2014 2015 2016 2017 2018
634626619610601
(Sources : Insee à partir de 2014[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
Liste des anciennes communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Boissy-Maugis
(siège)
61050 CC du Perche Rémalardais 22,44 358 (2013) 16


Courcerault 61128 CC Perche Sud 14,75 163 (2013) 11
Maison-Maugis 61245 CC du Perche Rémalardais 5,67 52 (2013) 9,2
Saint-Maurice-sur-Huisne 61430 CC Perche Sud 4,42 71 (2013) 16

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018, légale en 2021.
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 2 avril 2021).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  6. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 72.
  7. « Recueil des actes administratifs de décembre 2015 », sur le site de la préfecture de l'Orne (consulté le 31 décembre 2015).
  8. Compte-rendu et délibérations du conseil municipal de Courcerault, séance du 2 octobre 2015
  9. « La commune nouvelle rejoindra le Perche rémalardais », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 février 2016).
  10. « Guy Rigot, passionné par la vie publique », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 15 mars 2016).
  11. Réélection 2020 : « Municipales 2020 à Cour-Maugis-sur-Huisne. Guy Rigot reconduit dans ses fonctions de maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 juillet 2020).
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.