Boischampré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Boischampré
Le château de Sassy.
Le château de Sassy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Argentan-1
Intercommunalité Argentan Intercom
Maire
Mandat
Michel Lerat
2015-2020
Code postal 61570
Code commune 61375
Démographie
Population
municipale
1 198 hab. (2014)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 55″ nord, 0° 00′ 29″ est
Altitude Min. 157 m
Max. 269 m
Superficie 46,40 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Boischampré

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Boischampré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boischampré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boischampré

Boischampré est une commune française située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 1 198 habitants[Note 1]. Elle est créée le par la fusion de quatre communes, sous le régime juridique des communes nouvelles. Les communes de Marcei, Saint-Christophe-le-Jajolet, Saint-Loyer-des-Champs et Vrigny deviennent des communes déléguées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Boischampré[1]
Fleuré Sarceaux, Argentan Juvigny-sur-Orne,
Aunou-le-Faucon
Fleuré Boischampré[1] Boissei-la-Lande,
Médavy
Francheville,
La Bellière
La Bellière, Montmerrei Mortrée

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom est créé d'après le paysage du territoire — bois-champs-prés — et afin d'éviter que l'un des noms des quatre communes déléguées ne prédomine[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est créée le par un arrêté préfectoral du [3], par la fusion de quatre communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Les communes de Marcei, Saint-Christophe-le-Jajolet, Saint-Loyer-des-Champs et Vrigny deviennent des communes déléguées et Saint-Christophe-le-Jajolet est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2015[4] en cours
(au 1er avril 2016)
Michel Lerat SE Cadre territorial, maire sortant de Saint-Christophe-le-Jajolet

Jusqu'en 2020, le conseil municipal est composé de quarante-quatre membres issus des conseils municipaux des quatre communes déléguées (onze pour chacune), dont le maire et cinq adjoints[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Saint-Christophe-le-Jajolet
(siège)
61375 CC Argentan Intercom 12,07 257 (2014) 21
Marcei 61249 CC du Pays d'Argentan 10,59 203 (2014) 19
Saint-Loyer-des-Champs 61417 CC du Pays d'Argentan 10,29 387 (2014) 38
Vrigny 61511 CC du Pays de Mortrée 13,45 351 (2014) 26

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Églises[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Ouen de Marcei.
  • Église Saint-Christophe, du XIXe siècle, abritant un tableau (Mise au tombeau) du XVIIe siècle classé à titre d'objet aux Monuments historiques[5].
  • Église de Saint-Loyer-des-Champs, en partie des XIVe et XVIe siècles. Elle abrite un maitre-autel et un autel latéral du XVIIIe siècle et le tombeau de saint Loyer du XIIIe siècle classés à titre d'objets aux Monuments historiques[6].
  • Église Saint-Martin de Vrigny.

Édifices classés ou inscrits au titre des monuments historiques[modifier | modifier le code]

Autres monuments[modifier | modifier le code]

  • Château du Vieux-Bourg, site classé[10].
  • Moulin du Vieux-Bourg.
  • Château de Tercey, du XVIIIe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014, légale en 2017.

Références[modifier | modifier le code]