Arrondissement de Mortagne-au-Perche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arrondissement de Mortagne-au-Perche
Arrondissement de Mortagne-au-Perche
Situation de l'arrondissement de Mortagne-au-Perche dans la région Normandie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département et
collectivité territoriale
Orne
Chef-lieu Mortagne-au-Perche
Code arrondissement 61 3
Démographie
Population 88 796 hab. (2015)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 31′ 15″ nord, 0° 32′ 34″ est
Superficie 1 961 km2
Subdivisions
Communes 153

L'arrondissement de Mortagne-au-Perche est une division administrative française, située dans le département de l'Orne et la région Normandie et qui recouvre une partie de la région naturelle du Perche et, depuis le , le sud du pays d'Auge.

Composition[modifier | modifier le code]

Jusqu'au , l'arrondissement était composé des communes des anciens cantons suivants :

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Mortagne-au-Perche est ainsi de 146 en 2015, 113 en 2016 et 153 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 153 communes suivantes[1] :

  1. Appenai-sous-Bellême
  2. Aube
  3. Aubry-le-Panthou
  4. Auguaise
  5. Les Authieux-du-Puits
  6. Avernes-Saint-Gourgon
  7. Bazoches-sur-Hoëne
  8. Beaufai
  9. Beaulieu
  10. Bellavilliers
  11. Bellême
  12. Bellou-le-Trichard
  13. Berd'huis
  14. Bizou
  15. Boëcé
  16. Cour-Maugis sur Huisne
  17. Bonnefoi
  18. Bonsmoulins
  19. Le Bosc-Renoult
  20. Brethel
  21. Bretoncelles
  22. Camembert
  23. Canapville
  24. Ceton
  25. Les Champeaux
  26. Champeaux-sur-Sarthe
  27. Champ-Haut
  28. Champosoult
  29. Chandai
  30. La Chapelle-Montligeon
  31. La Chapelle-Souëf
  32. La Chapelle-Viel
  33. Chaumont
  34. Chemilli
  35. Cisai-Saint-Aubin
  36. Comblot
  37. Sablons sur Huisne
  38. Corbon
  39. Coulimer
  40. Coulmer
  41. Courgeon
  42. Courgeoût
  43. Croisilles
  44. Crouttes
  45. Crulai
  46. Dame-Marie
  47. Échauffour
  48. Écorcei
  49. Fay
  50. Feings
  51. La Ferrière-au-Doyen
  52. La Ferté-en-Ouche
  53. La Fresnaie-Fayel
  54. Fresnay-le-Samson
  55. Gacé
  56. Les Genettes
  57. La Genevraie
  58. Godisson
  59. La Gonfrière
  60. Belforêt-en-Perche
  61. Guerquesalles
  62. L'Hôme-Chamondot
  63. Igé
  64. Irai
  65. L'Aigle
  66. Lignères
  67. Loisail
  68. Longny les Villages
  69. La Madeleine-Bouvet
  70. Le Mage
  71. Mahéru
  72. Mardilly
  73. Mauves-sur-Huisne
  74. Le Ménil-Bérard
  75. Ménil-Froger
  76. Ménil-Hubert-en-Exmes
  77. Le Ménil-Vicomte
  78. Les Menus
  79. Le Merlerault
  80. La Mesnière
  81. Montgaudry
  82. Mortagne-au-Perche
  83. Moulins-la-Marche
  84. Moussonvilliers
  85. Moutiers-au-Perche
  86. Neuville-sur-Touques
  87. Perche en Nocé
  88. Nonant-le-Pin
  89. Normandel
  90. Orgères
  91. Origny-le-Roux
  92. Parfondeval
  93. Le Pas-Saint-l'Homer
  94. Pervenchères
  95. Le Pin-la-Garenne
  96. Planches
  97. Pontchardon
  98. Pouvrai
  99. Rai
  100. Rémalard en Perche
  101. Le Renouard
  102. Résenlieu
  103. Réveillon
  104. Roiville
  105. Saint-Aquilin-de-Corbion
  106. Saint-Aubin-de-Bonneval
  107. Saint-Aubin-de-Courteraie
  108. Sainte-Céronne-lès-Mortagne
  109. Saint-Cyr-la-Rosière
  110. Saint-Denis-sur-Huisne
  111. Saint-Evroult-de-Montfort
  112. Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois
  113. Saint-Fulgent-des-Ormes
  114. Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe
  115. Saint-Germain-d'Aunay
  116. Saint-Germain-de-Clairefeuille
  117. Saint-Germain-de-la-Coudre
  118. Saint-Germain-des-Grois
  119. Saint-Germain-de-Martigny
  120. Saint-Hilaire-le-Châtel
  121. Saint-Hilaire-sur-Erre
  122. Saint-Hilaire-sur-Risle
  123. Saint-Jouin-de-Blavou
  124. Saint-Langis-lès-Mortagne
  125. Saint-Mard-de-Réno
  126. Les Aspres
  127. Saint-Martin-d'Écublei
  128. Saint-Martin-des-Pézerits
  129. Saint-Martin-du-Vieux-Bellême
  130. Saint-Maurice-lès-Charencey
  131. Saint-Michel-Tuboeuf
  132. Saint-Nicolas-de-Sommaire
  133. Saint-Ouen-de-Sécherouvre
  134. Saint-Ouen-sur-Iton
  135. Saint-Pierre-des-Loges
  136. Saint-Pierre-la-Bruyère
  137. Saint-Sulpice-sur-Risle
  138. Saint-Symphorien-des-Bruyères
  139. Sap-en-Auge
  140. Le Sap-André
  141. Soligny-la-Trappe
  142. Suré
  143. Val-au-Perche
  144. Ticheville
  145. Touquettes
  146. Tourouvre au Perche
  147. La Trinité-des-Laitiers
  148. Vaunoise
  149. La Ventrouze
  150. Verrières
  151. Villiers-sous-Mortagne
  152. Vimoutiers
  153. Vitrai-sous-Laigle

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, l'arrondissement comptait 88 796 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
69 252 69 497 70 805 70 969 71 404 72 202 72 167 88 796
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , l'arrondissement de Mortagne-au-Perche est supprimé à la suite du décret Poincaré. Les cantons sont transférés à l'arrondissement d'Alençon. L'arrondissement est rétabli le .

Le , à la suite de la réforme des collectivités territoriales, les périmètres des arrondissements de l'Orne sont modifiés par arrêté du [4]. L'arrondissement de Mortagne-au-Perche intègre au nord la totalité des anciens cantons de La Ferté-Frênel, de Gacé, du Merlerault et de Vimoutiers dont les communes étaient antérieurement dans l'arrondissement d'Argentan. Il cède à l'arrondissement d'Alençon les communes de Barville, Buré, Saint-Julien-sur-Sarthe, Saint-Quentin-de-Blavou et Vidai. De ce même arrondissement, la commune de Godisson lui est attribuée.

Administration[modifier | modifier le code]

La sous-préfecture de Mortagne-au-Perche.

Liste des sous-préfets de l'arrondissement :

  • sous le 1er Empire : M. Louis Charles Nicolas Delestang [5].
  • ...
  • mai 1815 : Jacques-Claude Dugué d'Assé.
  • ...
  • avril 1993 - été 1996 : M. Jacques Adams.
  • été 1996 - ? : M. Jean-François Coënt.
  • 2003 -2004 : M. François de Barbeyrac
  • Avant le 2 mars 2006 : M. Jean-Michel Linfort
  • 2 mars 2006 - 24 janvier 2008 : M. Abdel Kader Guerza
  • 26 mai 2008 - 6 septembre 2014[6] : M. Claude Martin
  • 22 septembre 2014[7] - 6 mai 2016[8] : M. Grégory Lecru, ancien chef d'escadron dans la gendarmerie nationale, d'après un décret du 5 août 2014[9].
  • Depuis le 11 juillet 2016[10],[11] : Mme Adeline Bard

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Composition de l'arrondissement de Mortagne-au-Perche », sur https://www.insee.fr (consulté le 19 janvier 2018)
  2. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  3. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  4. « Recueil des actes administratifs du 30 décembre 2016 » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Orne (consulté le 5 juin 2017).
  5. Louis Charles Nicolas Delestang, auteur de la Chorographie du IVe arrondissement communal du département de l’Orne, ou du district de la sous-préfecture de Mortagne, éditions Marre fils, Argentan, 1803.
  6. « Agenda du mois de septembre 2014 », sur www.veroniquelouwagie.fr, (consulté le 11 aout 2016)
  7. Nathalie Legendre, « Grégory Lecru prend ses fonctions à la sous-préfecture », sur www.le-perche.fr, (consulté le 11 aout 2016)
  8. Nathalie Legendre, « Grégory Lecru quitte la sous-préfecture entre rires et larmes », sur www.le-perche.fr, (consulté le 11 août 2016)
  9. d'après www.legifrance.gouv.fr, décret du 5 août 2014, site consulté le 11 août 2014.
  10. Nathalie Legendre, « Adeline Bard, nouveau sous-préfet », sur www.le-perche.fr, (consulté le 11 août 2016)
  11. « Adeline Bard, nouvelle sous-préfète de Mortagne », sur www.ouest-france.fr, (consulté le 12 aout 2016)