Saint-Symphorien-des-Bruyères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saint-Symphorien-des-Bruyères
Saint-Symphorien-des-Bruyères
L'église Saint-Symphorien.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Intercommunalité Communauté de communes des Pays de L'Aigle
Maire
Mandat
Guy Martel
2020-2026
Code postal 61300
Code commune 61457
Démographie
Gentilé Saint-Symphérinolais
Population
municipale
481 hab. (2018 en diminution de 7,32 % par rapport à 2013)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 47′ 18″ nord, 0° 34′ 57″ est
Altitude Min. 230 m
Max. 294 m
Superficie 16,02 km2
Élections
Départementales Canton de Rai
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Symphorien-des-Bruyères
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Saint-Symphorien-des-Bruyères
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Symphorien-des-Bruyères
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Symphorien-des-Bruyères

Saint-Symphorien-des-Bruyères est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 481 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud du pays d'Ouche. Son bourg est à 5,5 km au nord-ouest de L'Aigle et à 9 km au sud-est de La Ferté-Frênel[1].

Le point culminant (294 m) se situe à l'ouest, près du lieu-dit la Bigotière. Le point le plus bas (230 m) est sur le versant d'un vallon du Godet, en limite est, après la sortie du ruisseau du territoire.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Symphorien en 1793, Saint-Symphorien-des-Bruyères en 1801[3].

La paroisse est dédiée à Symphorien d'Autun, martyr chrétien du IIe siècle.

Comme à Saint-Pierre-la-Bruyère, Saint-Maclou-la-Brière ou même Bresolettes, l'endroit devait se caractériser par la présence de bruyères[4].

Le gentilé est Saint-Symphérinolais[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
18… 18… Paizot    
         
juin 1995 mars 2014 André Boisset    
mars 2014[6] En cours Guy Martel SE Technico-commercial
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9].

En 2018, la commune comptait 481 habitants[Note 2], en diminution de 7,32 % par rapport à 2013 (Orne : −2,51 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Au premier recensement républicain, en 1793, Saint-Symphorien-des-Bruyères comptait 825 habitants, population jamais atteinte depuis.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
825713814799768703682641600
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
592610560540474441428423419
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
400447402413434419393377360
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
345391438504497484482480519
2018 - - - - - - - -
481--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Fête communale (3e week-end de septembre).

Sports[modifier | modifier le code]

L'Espérance de Saint-Symphorien-des-Bruyères fait évoluer une équipe de football en division de district[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, , 223 p. (ISBN 2-86253-247-9), p. 109
  5. « Ouest-france.fr - Mairie de Saint-Symphorien-des-Bruyères » (consulté le 5 mars 2013)
  6. « Guy Martel, nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 8 juin 2015)
  7. « Saint-Symphorien-des-Bruyères (61300) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 juin 2014)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  11. « Église », notice no PA00110938, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. « Retable du maître-autel, gradin, tabernacle, tableau : La Descente de Croix », notice no PM61000664, base Palissy, ministère français de la Culture
  13. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – E St Symphorien des Bruyères » (consulté le 8 juin 2015)
  14. « La commune rend hommage à Alexandre Pichot », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 7 juin 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :