Canton de Rai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Rai
Situation du canton de Rai dans le département de Orne.
Situation du canton de Rai dans le département de Orne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement(s) Alençon (1)
Argentan (26)
Mortagne-au-Perche (8)
Bureau centralisateur Rai
Conseillers
départementaux
Élisabeth Josset
Laurent Marting
2015-2021
Code canton 61 18
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 12 862 hab. (2014)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Superficie 463,62 km2
Subdivisions
Communes 35

Le canton de Rai est une division administrative française du département de l'Orne créée par le décret du 25 février 2014 et entrant en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Orne (département) entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans l'Orne, le nombre de cantons passe ainsi de 40 à 21.

Le canton de Rai est formé de communes des anciens cantons de La Ferté-Frênel (quatorze communes), de L'Aigle-Ouest (cinq communes), du Merlerault (douze communes), de Moulins-la-Marche (trois communes) et de Courtomer (une commune). Avec ce redécoupage administratif, le territoire du canton s'affranchit des limites d'arrondissements, avec vingt-six communes incluses dans l'arrondissement d'Argentan et huit dans celui de Mortagne-au-Perche. Le bureau centralisateur est situé à Rai.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Rai comprend les trente-cinq communes suivantes[1] :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Rai
(chef-lieu)
61342 CC des Pays de L'Aigle et de la Marche 16,03 1 471 (2014) 92
Aube 61008 CC des Pays de L'Aigle et de la Marche 5,74 1 332 (2014) 232
Les Authieux-du-Puits 61017 CC des Vallées du Merlerault 4,43 66 (2014) 15
Beaufai 61032 CC des Pays de L'Aigle et de la Marche 12,90 352 (2014) 27
Champ-Haut 61088 CC des Vallées du Merlerault 5,16 48 (2014) 9,3
Échauffour 61150 CC des Vallées du Merlerault 33,14 747 (2014) 23
Écorcei 61151 CC des Pays de L'Aigle et de la Marche 9,47 354 (2014) 37
Fay 61159 CC des Vallées du Merlerault 8,68 68 (2014) 7,8
La Ferté-en-Ouche 61167 CC du canton de La Ferté-Frênel 131,69 3 211 (2014) 24
La Genevraie 61188 CC des Vallées du Merlerault 13,37 110 (2014) 8,2
Godisson 61192 CC des Vallées du Merlerault 6,21 113 (2014) 18
La Gonfrière 61193 CC du Canton de la Ferté Fresnel 12,83 306 (2014) 24
Lignères 61225 CC des Vallées du Merlerault 5,37 29 (2014) 5,4
Mahéru 61244 CC des Vallées du Merlerault 19,63 256 (2014) 13
Ménil-Froger 61264 CC des Vallées du Merlerault 5,31 60 (2014) 11
Le Ménil-Vicomte 61272 CC des Vallées du Merlerault 3,86 34 (2014) 8,8
Le Merlerault 61275 CC des Vallées du Merlerault 19,10 860 (2014) 45
Nonant-le-Pin 61310 CC des Vallées du Merlerault 18,44 521 (2014) 28
Planches 61330 CC des Vallées du Merlerault 12,49 200 (2014) 16
Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois 61386 CC du Canton de la Ferté Fresnel 34,47 449 (2014) 13
Saint-Germain-de-Clairefeuille 61393 CC des Vallées du Merlerault 12,31 165 (2014) 13
Saint-Nicolas-de-Sommaire 61435 CC du Canton de la Ferté Fresnel 16,28 263 (2014) 16
Saint-Pierre-des-Loges 61446 CC des Vallées du Merlerault 9,79 167 (2014) 17
Saint-Symphorien-des-Bruyères 61457 CC des Pays de L'Aigle et de la Marche 16,02 515 (2014) 32
Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe 61389 CC des Vallées du Merlerault 21,17 1 081 (2014) 51
Touquettes 61488 CC du Canton de la Ferté Fresnel 9,73 84 (2014) 8,6

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 12 862 habitants[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Élisabeth Josset   DVD Pharmacienne, conseillère municipale de Rai
2015 en cours Laurent Marting   LR Maire d'Heugon, vice-président de la communauté de communes du Canton de La Ferté-Frênel

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Marie-Odile Tavernier et Jean-Marie Vercruysse (MoDem, 33,62 %), Élisabeth Josset et Laurent Marting (Union de la Droite, 33,62 %) et Daniel Reichert et Brigitte Stiefel (FN, 32,76 %). Le taux de participation est de 51,93 % (5 050 votants sur 9 725 inscrits)[5] contre 54,04 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Élisabeth Josset et Laurent Marting (Union de la Droite) sont élus avec 35,82 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,77 % (1 812 voix pour 5 326 votants et 9 725 inscrits)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]