Reculée d'Arbois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Reculée d'Arbois
Reculée des Planches
Vue générale de la reculée depuis le belvédère du Fer à Cheval
Vue générale de la reculée depuis le belvédère du Fer à Cheval
Géographie
Massif Jura
RivièreCuisanceRuisseau du Grand Mont
Longueurkm1,5 km
Largeur1 000 m800 m
Profondeur100−350 m180 m
OrientationNord, puis ouestSud-ouest
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Géologie
Âge Jurassique (roches)
Roches Calcaires et marnes
Coordonnées 46° 53′ 25″ nord, 5° 48′ 14″ est

Géolocalisation sur la carte : Franche-Comté

(Voir situation sur carte : Franche-Comté)
Reculée d'Arbois

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Reculée d'Arbois

La reculée d'Arbois, aussi connue sous le nom de reculée des Planches, est une reculée du massif du Jura située dans le département du Jura, en Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La reculée d'Arbois est située sur le territoire des communes d'Arbois, de Mesnay et des Planches-près-Arbois. Longue de 5 km et large de 1 km, elle est traversée par la Cuisance qui prend sa source dans le cirque du Fer à Cheval et dans la grotte des Planches. D'abord d'orientation nord, elle bifurque ensuite vers l'ouest au niveau de Mesnay en direction de la plaine de la Bresse[1].

Géologie[modifier | modifier le code]

La reculée d'Arbois est une reculée largement ouverte qui incise un plateau totalement boisé, avec une orientation N-S au fond, puis E-O au débouché. Le versant sud est assez régulier et peu sinueux, tandis que le versant nord est entaillé par de nombreux cirques spectaculaires dont l'escarpement dans les calcaires du Jurassique moyen est profond de plus de 200 m. Trois zones distinctes sont répertoriées : la zone amont (plateau) qui présente des couches monoclinales où l'érosion a dégagé un fond de reculée classique (cirque du Fer-à-Cheval), la zone médiane entièrement calcaire qui est en réalité un panneau affaissé et basculé, qui fut sculpté en versant régulier par l'érosion sans ruptures topographiques nettes, et la zone avale qui présente des couches horizontales et disloquées par des failles de faible rejet avec des escarpements isolés, séparés par des dépressions du Lias marneux[2].

Le fond de la reculée est marqué par des escarpements calcaires profond au rebord du plateau et marqués par de larges cirques, le fond du versant est plus doux avec la présence de terrains marneux du Lias. Ceci est dû à la disposition horizontale des séries du substrat. Le compartiment basculé en zone médiane présente une pente régulière sans escarpements. Au pied des cirques, les éboulis de l'effondrement des roches sont encore bien présents, tandis que la Cuisance, circulant au fond de la reculée, favorise leur érosion ; la rivière y érige des terrasses de tuf qui s'emboîtent en escaliers à sommets plats[2].

Protection[modifier | modifier le code]

La reculée est un site classé par décret du 20 décembre 2002 sur plus de 820 hectares pour son caractère pittoresque et scientifique[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cartes IGN consultées sur Géoportail.
  2. a et b Vincent Bichet et Michel Campy (préf. Jean Dercourt), Montagnes du Jura : Géologie et paysages, Besançon, Néo Éditions, , 2e éd. (1re éd. 2008), 304 p., 22 cm × 28 cm (ISBN 978-2-9147-4161-3, notice BnF no FRBNF41335537, présentation en ligne), p. 180-181.
  3. Fiche du site sur DREAL Franche-Comté
  4. [PDF] Site classé : Site de la Reculée des Planches-Près-arbois, DREAL Franche-Comté

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]