Canton de Chorges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un canton français image illustrant les Hautes-Alpes
Cet article est une ébauche concernant un canton français et les Hautes-Alpes.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Canton de Chorges
Situation du canton de Chorges dans le département de Hautes-Alpes.
Situation du canton de Chorges dans le département de Hautes-Alpes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement(s) Gap
Bureau centralisateur Chorges
Conseillers
départementaux
Joël Bonnaffoux
Valérie Rossi
2015-2021
Code canton 05 04
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 19 vendémiaire an X[2],[3]
(11 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 10 342 hab. (2014)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Superficie 349,56 km2
Subdivisions
Communes 17

Le canton de Chorges est une division administrative française située dans le département des Hautes-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 8 à 17.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Chorges dans l'arrondissement de Gap. Son altitude varie de 610 m (Remollon) à 2 510 m (Chorges) pour une altitude moyenne de 836 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la suite d'un décret du , la taille du canton a été modifiée à la suite des élections départementales de 2015. Les nouvelles communes sont celles du canton de Savines-le-Lac et 3 issues du canton de La Bâtie-Neuve[5].

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
.... 1848 M. Provansal   Maire de Chorges
1848 1863
(décès)
Joseph Pascal Faure Majorité
dynastique
Avocat, maire de Gap
Député (1831-1837, 1848-1851, 1852-1863)
1863 1871 Maurice Désiré Garnier Majorité
dynastique
Vérificateur de l'enregistrement
Député (1863-1869)
1871 1883 Comte Antoine Alexandre
d'Estienne de Prunières
Droite Rentier à Prunières
Député (1877-1878) (invalidé)
1883 1889 Gustave Provansal Républicain Maire de Chorges (1878-1886 et 1908-1919)
1889 1895 Aimé Vollaire Républicain Directeur des Alpes républicaines
1895 1901 Comte Antoine Alexandre
d'Estienne de Prunières
Droite Rentier - Ancien député (1877-1878)
1901 1910
(décès)[6]
Adrien Champsaur Droite Docteur en médecine à Gap
1910[7] 1919 Frédéric Euzière Républicain Avocat à Gap
Député (1889-1910)
Président du Conseil Général (1899-1919)
1919 1925 Antonin Coronat Rad. Médecin
1925 1931 M. Mayoli RG Médecin
1931 1940 Louis Trinquier[8] PRS puis
Rad.
Adjoint au Maire de Gap
1945 1949 Denis Disdier DVG Maire de Chorges (1945-1947)
1949 1955 M. Combe RGR  
1955 1961 Roger Joisson DVD Avocat - Maire de Montgenèvre
1961 1992 Omer Margaillan DVD puis MRG Propriétaire à Espinasses
1992 1998 André Arnaud DVD Maire de Chorges (1983-2001)
1998 2015 Bernard Allard-Latour PS
puis PRG
Maire de Remollon depuis 1983

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Joël Bonnaffoux   PS Maire de La Bâtie-Neuve (2008-)
Ancien conseiller général du canton de La Bâtie-Neuve
2015 en cours Valérie Rossi   PRG Maire de Puy-Sanières

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Joël Bonnaffoux et Valérie Rossi (Union de la Gauche, 44,62 %) et Victor Berenguel et Murielle Michel-Rispaud (Union de la Droite, 34,98 %). Le taux de participation est de 62,66 % (5 049 votants sur 8 058 inscrits)[9] contre 54,61 % au niveau départemental[10] et 50,17 % au niveau national[11].

Au second tour, Joël Bonnaffoux et Valérie Rossi (Union de la Gauche) sont élus avec 51,69 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 65,47 % (2 564 voix pour 5 276 votants et 8 059 inscrits)[12].

Composition[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Chorges regroupe dix-sept communes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Chorges
(chef-lieu)
05040 CC de Serre-Ponçon 2 791 (2014)
La Bâtie-Neuve 05017 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 2 468 (2014)
Bréziers 05022 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 200 (2014)
Espinasses 05050 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 694 (2014)
Montgardin 05084 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 461 (2014)
Prunières 05106 CC de Serre-Ponçon 297 (2014)
Puy-Saint-Eusèbe 05108 CC de Serre-Ponçon 135 (2014)
Puy-Sanières 05111 CC de Serre-Ponçon 244 (2014)
Réallon 05114 CC de Serre-Ponçon 257 (2014)
Remollon 05115 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 436 (2014)
Rochebrune 05121 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 172 (2014)
La Rochette 05124 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 475 (2014)
Rousset 05127 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 163 (2014)
Saint-Apollinaire 05130 CC de Serre-Ponçon 133 (2014)
Le Sauze-du-Lac 05163 CC de Serre-Ponçon 143 (2014)
Savines-le-Lac 05164 CC de Serre-Ponçon 1 069 (2014)
Théus 05171 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 204 (2014)

Ancienne composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Chorges regroupait huit communes (avant 2015) :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Chorges
(chef-lieu)
05040 CC de Serre-Ponçon 2 791 (2014)
Bréziers 05022 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 200 (2014)
Espinasses 05050 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 694 (2014)
Prunières 05106 CC de Serre-Ponçon 297 (2014)
Remollon 05115 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 436 (2014)
Rochebrune 05121 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 172 (2014)
Rousset 05127 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 163 (2014)
Théus 05171 CC Serre-Ponçon Val d'Avance 204 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
3 290 2 749 2 719 2 898 3 112 3 683 4 328 4 793 4 883
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13] puis population municipale à partir de 2006[14])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 10 342 habitants[15].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]