Moydans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Moydans
Moydans
Montagne de Risou à Moydans.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Gap
Canton Serres
Intercommunalité Communauté de communes Sisteronais-Buëch
Maire
Mandat
Marie-José Dufour-Miellou
2014-2020
Code postal 05150
Code commune 05091
Démographie
Population
municipale
45 hab. (2016 en diminution de 23,73 % par rapport à 2011)
Densité 4,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 24′ 02″ nord, 5° 30′ 16″ est
Altitude Min. 633 m
Max. 1 494 m
Superficie 10,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

Voir sur la carte administrative de Provence-Alpes-Côte d'Azur
City locator 14.svg
Moydans

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte topographique des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Moydans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Moydans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Moydans

Moydans est une commune française située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village de Moydans est situé à l'ouest du département des Hautes-Alpes.

Ses communes limitrophes sont[1] :

Communes limitrophes de Moydans
Pommerol (Drôme) Bruis Montmorin
Moydans Ribeyret
Rosans Saint-André-de-Rosans

Transports[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est traversé par les routes départementales 994 (liaison de Nyons, dans la Drôme, à Serres et Gap, dans les Hautes-Alpes), ainsi qu'une partie de la RD 949 (Rosans – Laragne-Montéglin) au sud-ouest de la commune[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est signalé sous son appellation latine Mogdanis villa en 988 dans le cartulaire de l'abbaye de Cluny.

La paroisse de Moydans était connue, au XIIIe siècle sous le vocable de Sainte-Florence[2]

Moidans en occitan haut-alpin.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Avec une population inférieure à cent habitants, le nombre de membres au conseil municipal s'élève à sept. Néanmoins, ces sept sièges n'ont pas tous été pourvus au premier tour des élections municipales de 2014 (un seul manquait)[3].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 avril 2014 Patricia Pelletier DVG  
avril 2014 En cours Marie-José Dufour-Miellou[Note 1] SE Fonctionnaire


Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Moydans fait partie :

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Finances locales[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2016, la commune comptait 45 habitants[Note 2], en diminution de 23,73 % par rapport à 2011 (Hautes-Alpes : +1,81 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
280121192178189201201172188
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
177188224201191166165174169
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
152141130948771736263
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
597075635853485647
2016 - - - - - - - -
45--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Les personnes de confessions catholiques disposent d'un lieux de culte sur la commune, l'église de l'Assomption. Elle dépend du diocèse de Gap et d'Embrun[9].

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le ministère de l'Intérieur orthographie « Marie-José Dufour-Miellou »[3] tandis que la préfecture mentionne « Marie-Josée Dufour »[4].
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]