Canton de Veynes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Veynes
Canton de Veynes
Situation du canton de Veynes dans le département de Hautes-Alpes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement(s) Gap
Bureau centralisateur Veynes
Conseillers
départementaux
Jean-Marie Bernard
Bernadette Saudemont
2015-2021
Code canton 05 15
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 19 vendémiaire an X[2],[3]
(11 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 6 865 hab. (2016)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Superficie 245,83 km2
Subdivisions
Communes 8

Le canton de Veynes est une division administrative française située dans le département des Hautes-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, le canton est remodelé sans que le nombre de communes ne soit modifié.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Veynes dans l'arrondissement de Gap. Son altitude varie de 715 m (Chabestan) à 2 680 m (Montmaur) pour une altitude moyenne de 856 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2015, le canton de Veynes était constitué de huit communes :

En application de la loi du 17 mai 2013, un nouveau canton de Veynes a été constitué en vue des élections départementales de mars 2015[4]. Il est constitué de :

  • quatre communes de l'ancien canton (Veynes, Châteaunef-d'Oze, Furmeyer, Montmaur)

Le nombre des communes constituant le canton n'a pas été modifié mais, conformément à l'objectif de la réforme, la population a notablement augmenté, passant de 4 265 à 6 804 (total des populations municipales officielles en 2012).

Le bureau centralisateur du canton est installé à Veynes.

Composition[modifier | modifier le code]

Avant mars 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Veynes
(chef-lieu)
05179 CC Buëch-Dévoluy 3 151 (2014)
Chabestan 05028 CC Buëch-Dévoluy 141 (2014)
Châteauneuf-d'Oze 05035 CC Buëch-Dévoluy 26 (2014)
Furmeyer 05060 CC Buëch-Dévoluy 140 (2014)
Montmaur 05087 CC Buëch-Dévoluy 519 (2014)
Oze 05099 CC Buëch-Dévoluy 106 (2014)
Saint-Auban-d'Oze 05131 CC Buëch-Dévoluy 80 (2014)
Le Saix 05158 CC Buëch-Dévoluy 104 (2014)

Depuis mars 2015[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Veynes
(chef-lieu)
05179 CC Buëch-Dévoluy 3 151 (2014)
Châteauneuf-d'Oze 05035 CC Buëch-Dévoluy 26 (2014)
Le Dévoluy 05139 CC Buëch-Dévoluy 1 006 (2014)
Furmeyer 05060 CC Buëch-Dévoluy 140 (2014)
Manteyer 05075 CC Buëch-Dévoluy 422 (2014)
Montmaur 05087 CC Buëch-Dévoluy 519 (2014)
Rabou 05112 CC Buëch-Dévoluy 79 (2014)
La Roche-des-Arnauds 05123 CC Buëch-Dévoluy 1 482 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
4 3544 3083 9633 9193 9214 0214 1894 3054 265
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 6 825 habitants[7].

Représentation du canton au niveau départemental[modifier | modifier le code]

Avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 M. Jean   Médecin et juge de paix à Veynes
1848 1861 Frédéric Combassive   Juge de paix, juge au Tribunal civil de Gap
1861 1867 Victor Blanc   Directeur des contributions directes à Digne
1867 1887
(décès)[8]
Adrien Ruelle Républicain Directeur de la construction
des chemins de fer P.L.M.
1887[9] 1889 M. Giraud   Médecin à Laye
1889 1895 Paul-Jules Itier Républicain Avocat général, Bâtonnier des Hautes-Alpes
1895 1907 Auguste Court-Dupuy Républicain Négociant, maire de Veynes
1907 1913 François Chevallier Socialiste
SFIO
Maître d'hôtel à Veynes
1913 1929
(décès)
Léon-Eugène Cornand SFIO puis
PRS
Journaliste au Droit du Peuple
puis à L'Ami du peuple de Grenoble
Maire de Veynes (1912-1929)
Député (1906-1910 et 1924-1925)
Sénateur (1924-1929)
1929[10] 1940 Auguste Pelloux[11] Rad. Directeur d'école, maire de Veynes (1929-1932)
Président du Syndicat d'initiative de Veynes
Nommé conseiller départemental en 1942[12]
1945 1951
(décès)
Eugène Pellegrin SFIO Enseignant
Maire de Veynes (1944-1945 et 1947-1951)
Président du Conseil Général (1945-1951)
1951 1961 Georges Rosanvallon
(1913-1990)
MRP Tailleur à Veynes
1961 1979 Emile Meurier PCF Retraité SNCF
Maire de Veynes
1979 1994
(démission)
Daniel Chevallier PS Maître de conférences à l'université
Député (1981-1993 et 1997-2002)
Maire de Veynes (1983-1995)
Elu en 1993 dans le Canton de Gap-Sud-Ouest
1994 2015 Louis Massot PS Adjoint au Maire de Veynes (1977-2008)
Premier Vice-Président du Conseil Général (2004-2008)

À partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jean-Marie Bernard   LR Ingénieur retraité
Premier adjoint au Maire de Dévoluy (2013-2015)
Président du Conseil départemental (2015-)
Président de la Communauté de communes du Buëch-Dévoluy
2015 en cours Bernadette Saudemont   DVD Adjointe au Maire de Veynes (2014-)

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Jean-Marie Bernard et Bernadette Saudemont (Union de la Droite[13]) est élu au 1er tour avec 53,37 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Pierre Schiazza et Laurence Vinckier (Union de la Gauche) (25,18 %). Le taux de participation est de 57,67 % (3 236 votants sur 5 611 inscrits)[13] contre 54,61 % au niveau départemental[14]et 50,17 % au niveau national[15].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]