Valserres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valserres
Vue générale de Valserres
Vue générale de Valserres
Blason de Valserres
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Gap
Canton Tallard
Intercommunalité Communauté de communes de la vallée de l'Avance
Maire
Mandat
Yves Jaussaud
2014-2020
Code postal 05130
Code commune 05176
Démographie
Gentilé Valserrois
Population
municipale
234 hab. (2013)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 29′ 23″ N 6° 07′ 40″ E / 44.4897222222, 6.1277777777844° 29′ 23″ Nord 6° 07′ 40″ Est / 44.4897222222, 6.12777777778
Altitude 662 m (min. : 608 m) (max. : 1 410 m)
Superficie 11,92 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte administrative des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Valserres

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte topographique des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Valserres

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Valserres

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Valserres
Liens
Site web valserres.valleedelavance.net

Valserres est une commune française située dans le département des Hautes-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Valserres est une commune située au sud du département des Hautes-Alpes.

Elle est limitrophe avec cinq communes, dont deux dans le département limitrophe des Alpes-de-Haute-Provence[1] :

Communes limitrophes de Valserres
Jarjayes Saint-Étienne-le-Laus
Valserres
Venterol
(Alpes-de-Haute-Provence)
Piégut
(Alpes-de-Haute-Provence)
Remollon

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Les points culminants du territoire sont le Puy Cervier (1 239 mètres), au nord-ouest, et la Montagne Saint-Maurice (1 410 mètres) au sud-est.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par la Durance, au sud, ainsi que par un de ses affluents, l'Avance, dans la vallée de laquelle se trouve le village. Deux autres cours d'eau, le torrent de Comberland et le torrent du Merdarel coulent sur le territoire, rejoignant l'Avance[2].

Transports[modifier | modifier le code]

Le centre du village est traversé par la route départementale 942a reliant Gap à Remollon. Cette route croise la RD 942, assurant la liaison de l'autoroute A51 vers Sisteron au sud-ouest, à Briançon au nord-est. Il existe une RD 311[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 15 mai 2014)
Yves Jaussaud[3]    

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Valserres fait partie depuis 2000 de la communauté de communes de la vallée de l'Avance.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 234 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
329 349 395 426 475 484 492 514 529
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
506 523 529 511 502 510 524 424 450
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
384 364 310 264 242 242 255 241 208
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
227 212 149 148 164 192 205 217 235
2013 - - - - - - - -
234 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Valserres dépend de l'académie d'Aix-Marseille. Les élèves de la commune débutent leur scolarité à l'école primaire du village, qui regroupe 31 enfants[6], dans deux classes[7].

Santé[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'un service d'aides et de soins infirmiers à domicile[8].

Culte[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique de Valserres dépend du Diocèse de Gap et d'Embrun, doyenné de Chorges le Laus[9].

Services publics[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'un bureau de poste, ouvert tous les matins[10].

Économie[modifier | modifier le code]

Elle fait partie des zones de production de l'agneau de Sisteron, des vins Hautes-Alpes IGP, y compris primeurs et des vins de la Méditerranée[11].

La commune compte quelques commerces, dont une charcuterie[12].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église paroissiale
  • Le château
  • La chapelle Saint-Maurice
  • Le pont de l'archidiacre, sur la Durance
  • L'ancien lavoir
  • La fontaine des prêtes

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Valserres.svg

Les armoiries de Valserre se blasonnent ainsi :

D'azur à une grappe de raisin tigée et feuillée au naturel, à l'inscription en chef VALSERRES en lettres capitales d'or..

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]