Antonaves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonaves
Vue du village.
Vue du village.
Blason de Antonaves
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Gap
Canton Laragne-Montéglin
Code postal 05300
Code commune 05005
Démographie
Population 179 hab. (2013)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 16′ 02″ nord, 5° 48′ 20″ est
Altitude Min. 512 m
Max. 1 414 m
Superficie 8,03 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Val-Buëch-Méouge
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte administrative des Hautes-Alpes
City locator 15.svg
Antonaves

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte topographique des Hautes-Alpes
City locator 15.svg
Antonaves

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Antonaves

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Antonaves

Antonaves est une ancienne commune française située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle de Val-Buëch-Méouge.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village se situe à 15 kilomètres de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence) et à 6 kilomètres 500 de Laragne-Montéglin. On y accède par la route départementale 948 en provenance de Sisteron et par la Route Départementale 942 pour Laragne-Montéglin. La commune est située sur le canton de Laragne-Montéglin depuis les élections départementales de mars 2015 (elle dépendait auparavant du canton de Ribiers). Elle surplombe la commune de Châteauneuf-de-Chabre, qui se trouve à l'entrée des gorges de la Méouge.

Ses communes limitrophes sont[1] :

Communes limitrophes d’Antonaves
Châteauneuf-de-Chabre
Antonaves Mison
(Alpes-de-Haute-Provence)
Saint-Pierre-Avez Ribiers

Une route départementale 124 dessert le village[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Cella Antonnava en 965, prieuré dépendant de l'abbaye de Montmajour. Sous les formes Ecclésia Sancte Marie de Antonavis en 1152; puis Antonavi en 1215; Antonave au XVIIIe siècle, sur la carte de Cassini.

Antonava en provençal.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 960, Adélaïde de Bourgogne (sœur de Conrad le Pacifique, roi de Bourgogne) donne aux moines de l'abbaye Montmajour la terre d'Antonaves pour y fonder un prieuré. Le prieur était seigneur d'Antonaves.
  • 1152, la paroisse d'Antonaves est vouée à Sainte Marie.
  • 1338, Guillaume de Mévouillon, s'empare d'Antonaves.
  • 1351, le Dauphin prend la communauté d'Antonaves sous sa protection.
  • 1390, pillage d'Antonaves par l'armée de Raymond de Turenne.
  • XVIe siècle, Construction d'une chapelle dédiée à saint Eutrope. Antonaves devient un lieu de pèlerinage.
  • XVIIe siècle, Antonaves est placé sous le vocable de Saint Pierre-aux-Liens.

Les communes d'Antonaves, Châteauneuf-de-Chabre et Ribiers vont fusionner le pour former Val-Buëch-Méouge. Ribiers abritera le siège de la nouvelle commune[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
avant 2005 2014 Jean-Paul Aubert[3]    
mars 2014 en cours Isabelle Boiteux[4] DVG Retraitée de l'enseignement

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 179 habitants, en augmentation de 0 % par rapport à 2008 (Hautes-Alpes : 2,89 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
227 246 277 307 286 298 275 283 276
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
242 224 233 245 255 221 202 198 186
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
158 147 149 148 149 143 137 113 77
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013
64 62 70 101 126 158 166 179 179
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Antonaves ne possède aucune école.

Santé[modifier | modifier le code]

Culte[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Carte d'Antonaves sur Géoportail.
  2. « Charte de la commune nouvelle Val Buëch-Méouge » [PDF], sur le site de la mairie de Ribiers, (consulté le 28 octobre 2015).
  3. Site de la préfecture des Hautes-Alpes, consulté le 9 mai 2008 (fichier au format Excel)
  4. Préfecture des Hautes-Alpes, « Liste des maires du département des Hautes-Alpes », 5 mai 2014, consultée le 23 octobre 2014.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .