Espinasses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Espinasse.

Espinasses
Espinasses
Vue du village et des montagnes environnantes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Gap
Canton Chorges
Intercommunalité Communauté de communes Serre-Ponçon Val d'Avance
Maire
Mandat
Francine Michel
2014-2020
Code postal 05190
Code commune 05050
Démographie
Population
municipale
762 hab. (2016 en augmentation de 11,24 % par rapport à 2011)
Densité 55 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 28′ 02″ nord, 6° 13′ 32″ est
Altitude 652 m
Min. 637 m
Max. 1 730 m
Superficie 13,86 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

Voir sur la carte administrative de Provence-Alpes-Côte d'Azur
City locator 14.svg
Espinasses

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte topographique des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Espinasses

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Espinasses

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Espinasses
Liens
Site web http://www.espinasses-mairie.fr

Espinasses est une commune française située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La partie nord de la commune d'Espinasses est à peu près délimitée par l'amont du bassin versant du torrent de Trente Pas c'est-à-dire entre le mont Colombis et la Viste. C'est là qu'on trouve la centrale photovoltaïque d'Espinasses.

La partie sud de la commune est délimitée par les torrents de Merdaret et de Trente Pas et au sud par la Durance.

Elle est située à 9,7 km au sud-sud-ouest du bureau centralisateur de canton Chorges[1] et à 15,2 km au sud-est du chef-lieu de département Gap[2].

Six communes sont limitrophes d'Espinasses, dont une située dans le département limitrophe des Alpes-de-Haute-Provence[3] : Avançon, La Bréole, Chorges, Montgardin, Rousset et Théus.

Communes limitrophes d’Espinasses
Théus,
Avançon
Montgardin Rousset,
Chorges
Rochebrune Espinasses La Bréole

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la route départementale 900b, sur l'axe reliant Sisteron et Gap à Barcelonnette, ainsi que par la route départementale 55 qui passe dans le village.

Elle est en outre reliée à Chorges par la route départementale 3.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Risques naturels et technologiques[modifier | modifier le code]

Espinasses est soumise à plusieurs risques[4] :

Il n'existe ni plan de prévention des risques ni DICRIM[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Espinacie en 1210[6], Espinatie au XIIIe siècle[7], Espinasses' dès 1512[8].

Espinassas en vivaro-alpin.

Espinasses dérive du pluriel de l'occitan espinasso, « endroit plein d'épines »[6] ou ceinturé d'épines, ou d'arbustes épineux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le dimanche 2 juin 2013 est célébré à Espinasses le premier mariage homosexuel des Hautes-Alpes, qui fut également l'un des premiers en France[9].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Espinasses.svg

Les armes de la commune d'Espinasses se blasonnent ainsi :
Écartelé: au 1 et 4 de gueules au lion couronné d'or, au 2 et 3 d'azur au chevron d'or au chef du même chargé de trois triangles renversés du même.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Denise Monteil    
mars 2008 En cours Francine Michel[10] EÉLV Professeur de lettres classiques au lycée Aristide-Briand à Gap

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Espinasses fait partie:

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[13].

En 2016, la commune comptait 762 habitants[Note 1], en augmentation de 11,24 % par rapport à 2011 (Hautes-Alpes : +1,81 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
396395462469501510471479507
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
466458462440442437441404386
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
362408363316288271267249277
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
790506533565505587651660695
2016 - - - - - - - -
762--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Espinasses dépend de l'académie d'Aix-Marseille. L'école primaire « Le Clap » d'Espinasses accueille 90 enfants[16].

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Construit en 1966, le barrage d'Espinasses est un barrage qui sert de bassin de compensation au barrage de Serre-Ponçon. Il en dévie une partie dans le canal EDF dit de Curbans, qui alimente la centrale électrique de cette commune[17].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cadran solaire
Le cadran solaire.
  • L'église, atypiquement orientée à l'ouest.
  • Le cadran solaire mural de la place Ernest-Rougon, cadran de type vertical déclinant, c'est-à-dire non orienté au sud, et nécessitant un calcul complexe pour déterminer l'heure vraie.
  • Les fontaines.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Espinasses sur le site de la communauté de communes du Pays de Serre-Ponçon

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Orthodromie entre Espinasses et Chorges », sur Lion 1906.
  2. « Orthodromie entre Espinasses et Gap », sur Lion 1906.
  3. « Espinasses », sur Lion 1906.
  4. a et b Risques sur la commune d'Espinasses sur prim.net.
  5. « Le phénomène », Dossier départemental des risques majeurs - Rupture de barrage, sur le site de la préfecture des Hautes-Alpes (consulté le 30 novembre 2014).
  6. a et b Ernest Nègre - 1998 - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 1235.
  7. Sur les archives de l'abbaye de Valbonne.
  8. Dans le Pouillé ( registre des bénéfices du pays concerné pour la levée des taxes et impôts) du diocèse d'Embrun.
  9. « Frédéric et Daniel pour », sur Le Dauphiné Libéré, .
  10. « Liste des maires du département des Hautes-Alpes (mise à jour 15 mai 2014) », sur le site de la préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 14 mars 2015).
  11. Direction des libertés publiques et des collectivités locales, « Création de la communauté de communes Serre-ponçon Val d'Avance par fusion des communautés de communes du Pays de Serre-ponçon et de la Vallée de l'Avance » [PDF], Recueil des actes administratifs no 05-2016-014, Préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 30 novembre 2016).
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  16. école primaire d'Espinasses
  17. « Étude générale de la Durance entre Serre-Ponçon et L'Escale, volet hydraulique et sédimentologie. Bilan de l'état actuel » [PDF], Syndicat mixte d'aménagement de la vallée de la Durance (SMAVD), , p. 8.