L'Épine (Hautes-Alpes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Épine.

L'Épine
L'Épine (Hautes-Alpes)
Blason de L'Épine
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Gap
Canton Serres
Intercommunalité Communauté de communes Sisteronais-Buëch
Maire
Mandat
Luc Delaup
2014-2020
Code postal 05700
Code commune 05048
Démographie
Population
municipale
193 hab. (2016 en augmentation de 6,04 % par rapport à 2011)
Densité 5,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 25′ 05″ nord, 5° 37′ 03″ est
Altitude Min. 785 m
Max. 1 760 m
Superficie 33,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte administrative des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
L'Épine

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte topographique des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
L'Épine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
L'Épine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
L'Épine

L'Épine est une commune française, située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village de l'Épine est situé dans la vallée du Buëch, dans le sud-ouest du département des Hautes-Alpes[1], à 8 km à l'ouest de Serres[2] et à 39,7 km à l'ouest-sud-ouest de Gap[3], à vol d'oiseau.

Huit communes jouxtent L'Épine, dont une dans le département limitrophe de la Drôme[4] :

Communes limitrophes de L'Épine
Montmorin Valdrôme (Drôme) La Piarre, Sigottier
Ribeyret L'Épine Montclus
Sorbiers Montjay

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Blême, affluent du Buëch long de 14,3 km, prend sa source à l'Épine, à la frontière avec Ribeyret[5].

Transports[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la route départementale 994 reliant Nyons, dans la Drôme, à Gap et au reste du département des Hautes-Alpes.

À l'ouest, la route départementale 26 continue vers Montmorin ; la RD 226 dessert le sud de la commune en direction de Montjay. Une RD 26a dessert le centre du village[4].

Économie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attestée sous la forme Spina Villa en 988[6],[7].

L'Épine, en occitan haut-alpin L'Espina.

Lieu planté d'aubépine ou épine blanche. De grande longévité cette aubépine était souvent utilisée comme limite entre deux propriétés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
? 1935 Denizot    
1935 1947 Lucien Delaup    
1947 1952 Paul Tissot    
1952 1953 Lucien Delaup    
1953 1965 Emile Monnard    
1965 2008 Paul Mathieu    
mars 2001 mars 2008 Raymond Abert DVG  
mars 2008 2014 André Aubéric PCF  
mars 2014 En cours Luc Delaup[8] SE Cultivateur et éleveur

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

L'Épine fait partie :

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10].

En 2016, la commune comptait 193 habitants[Note 1], en augmentation de 6,04 % par rapport à 2011 (Hautes-Alpes : +1,81 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
760618712638684665600600625
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
618600618570579594568527544
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
512515502401393346303275224
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
216182155141148154171184190
2016 - - - - - - - -
193--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • L’abbé Pascal, félibre, qui promut le parler haut-alpin.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'Épine », sur Lion 1906 (consulté le 10 novembre 2015).
  2. « Orthodromie entre Épine et Serres », sur Lion 1906 (consulté le 10 novembre 2015).
  3. « Orthodromie entre Épine et Gap », sur Lion 1906 (consulté le 10 novembre 2015).
  4. a et b Carte de L'Épine sur Géoportail.
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Torrent de Blême (X1030540) » (consulté le 10 novembre 2015).
  6. Dans les archives de l'Abbaye de Cluny.
  7. Adolphe Gros - 2004 - Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie - page 176 - (ISBN 284206268X).
  8. « Liste des maires du département des Hautes-Alpes (mise à jour 15 mai 2014) », sur le site de la préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 14 mars 2015).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.