Communauté de communes Buëch Dévoluy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Communauté de communes Buëch Dévoluy
Blason de Communauté de communes Buëch Dévoluy
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Forme Communauté de communes
Siège Veynes
Communes 20
Président Jean-Marie Bernard
Date de création
Code SIREN 200067445
Démographie
Population 9 237 hab. (2014)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Superficie 716,42 km2
Liens
Site web www.ccbuechdevoluy.fr
Fiche Banatic Données en ligne

La communauté de communes Buëch Dévoluy est une communauté de communes française créée le et a pris effet le , située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1979, un SIVOM est créé, regroupant les communes du canton de Serres, rejointes par la majorité de celles du canton de Veynes, puis par Veynes en 1983, ce qui porte le total à dix communes. En 1987, il devient un district.

Le district est transformé en communauté de communes des Deux Buëch par arrêté préfectoral du et entre en vigueur le . Avec l'adhésion de Manteyer en 2009, la communauté comprend onze membres.

Enfin, le , la commune de Dévoluy, dont le territoire correspond au périmètre de l'ancienne communauté de communes du Dévoluy, rejoint la communauté de communes des Deux Buëch, qui adopte alors son nom actuel[Off 1].

Le schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) des Hautes-Alpes prévoit le maintien de la communauté de communes, le seuil de 5 000 habitants fixé par la loi no 2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République étant largement atteint ; elle doit cependant fusionner avec la communauté de communes du Haut Buëch qui n'atteint pas ce seuil. De plus, ces deux intercommunalités sont incluses dans un même bassin de vie et cette fusion répond aux critères de ladite loi (« cohérence spatiale et solidarité financière et territoriale »)[1]. Cette fusion est maintenue après adoption du SDCI en mars 2016[2].

La communauté de communes portera le même nom après 2017 (arrêté préfectoral du 21 octobre 2016)[3].

Territoire communautaire[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

La communauté de communes Buëch Dévoluy est située à l'ouest du département des Hautes-Alpes, dans le bassin de vie de Veynes, sauf Rabou et Manteyer rattachées au bassin de vie de Gap[1].

Elle jouxte la communauté d'agglomération du Gapençais à l'est et les communautés de communes du Valgaudemar et du Champsaur au nord-est, de Tallard-Barcillonnette au sud, du Serrois au sud-ouest, du Haut Buëch à l'ouest, du Diois (Drôme) au nord-ouest, du Trièves et de la Matheysine, du Pays de Corps et des Vallées du Valbonnais au nord, ces deux dernières étant situées dans le département limitrophe de l'Isère[4].

Le territoire communautaire est desservi par l'axe routier Valence/Orange/Carpentras/MontélimarGap (route départementale 994) et la liaison ferroviaire Paris/Grenoble/Valence/Marseille – Gap[4].

Composition[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est composée des vingt communes suivantes :

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Veynes
(siège)
05179 Veynois 42,60 3 159 (2015) 74
Aspremont 05008 Aspremontois 18,52 341 (2015) 18
Aspres-sur-Buëch 05010 Aspriens 42,65 832 (2015) 20
La Beaume 05019 Beaumois 29,64 155 (2015) 5
Chabestan 05028 Chabestanais 12,20 136 (2015) 11
Châteauneuf-d'Oze 05035 26,23 27 (2015) 1
Le Dévoluy 05139 Dévoluards 186,37 994 (2015) 5
La Faurie 05055 Faurions 31,44 315 (2015) 10
Furmeyer 05060 14,27 143 (2015) 10
La Haute-Beaume 05066 7,13 9 (2015) 1
La Roche-des-Arnauds 05123 53,75 1 498 (2015) 28
Le Saix 05158 Saixois 22,15 103 (2015) 5
Montbrand 05080 Montbrandiers 25,03 65 (2015) 3
Montmaur 05087 Montmauriens 48,77 515 (2015) 11
Manteyer 05075 Manteyards 25,63 424 (2015) 17
Oze 05099 Ozois 12,03 109 (2015) 9
Rabou 05112 Raboutins 26,56 77 (2015) 3
Saint-Auban-d'Oze 05131 13,21 84 (2015) 6
Saint-Julien-en-Beauchêne 05146 59,43 124 (2015) 2
Saint-Pierre-d'Argençon 05154 18,81 157 (2015) 8

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de la communauté de communes
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
6 0185 7375 8345 9636 2917 1007 2429 237
Limites administratives au .
(Source : Insee[5])

Administration[modifier | modifier le code]

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège de la communauté de communes est situé à Veynes.

Les élus[modifier | modifier le code]

La communauté de communes est gérée par un conseil communautaire composé de 38 membres représentant chacune des communes membres[Off 1].

Ils sont répartis comme suit :

Délégués[Off 1]
Nombre de délégués Communes
12 Veynes
5 La Roche-des-Arnauds
4 Dévoluy
2 Montmaur
1 Autres communes

Présidence[modifier | modifier le code]

Nom Parti Début Fin Fonctions
Jean-Marie Bernard LR 2017 En fonction Président du conseil départemental des Hautes-Alpes (2015-)
Conseiller départemental du canton de Veynes (2015-)
1er adjoint au maire du Dévoluy (2015-)

Vice-présidents[modifier | modifier le code]

En 2014, le conseil communautaire a élu son président, (premier adjoint au maire de Dévoluy), et désigné six vice-présidents[Off 2] :

Nom Parti Mandats Qualité
01 René Moreau DVD Maire de Veynes (2014-)
02 Michel Mescle Conseiller municipal à Montmaur
03 Maurice Chautant DVG Maire de La Roche-des-Arnauds (2008-)
04 Monique Barthelemy DVG Maire de Châteauneuf-d'Oze (2008-)
05 Marc Ventre Conseiller municipal à Veynes
06 Michel Lonni Maire de Chabestan

Compétences[modifier | modifier le code]

Développement économique / emploi

Accueil, information, conseil à tout porteur de projets d’activités économiques.

Prospection d’entreprises, aide à l’installation.

Réalisation d’opération d’immobilier d’entreprises, c'est-à-dire construction ou réhabilitation de locaux à usage industriel, artisanal ou commercial. Si la communauté de communes ne s’engageait pas, la commune concernée par un tel projet pourra le conduire à son propre compte.

Création, aménagement, gestion de nouvelles zones d’activité d’intérêt communautaire, lequel est défini par le fait que la CC des Deux Buëch est le maître d’ouvrage de l’opération.

Développement des actions liées à l’emploi et l’insertion en partenariat avec toute association ou organisme compétent dans ce domaine, intervenant localement.

Environnement et Déchets

Études, organisation et gestion de dispositifs de collecte, tri, élimination et valorisation des déchets ménagers et assimilés, en cohérence avec le plan départemental de gestion des déchets.

Aménagements et gestion de la déchèterie et des points-relais

Aménagements et gestion du CET (Centre d’Enfouissement Technique)

Assainissement

Étude, animation et gestion du service pour le contrôle de l’assainissement non collectif (SPANC)

Environnement

Étude et animation du Contrat Rivière du Buëch et de ses affluents, adhésion au syndicat mixte de gestion du Buëch et de ses Affluents (SMIGIBA)

Études, gestion et animation de programmes de réseaux de sentiers de randonnée qui relient les communes de la communauté (à l’exclusion des chemins GR)

Services aux habitants

Gestion du Centre de Secours et d’Incendie du Veynois, jusqu’au transfert complet au Département (SDIS)

La CC des Deux Buëch pourra participer aux actions et ou services en direction des jeunes, des personnes âgées ou en difficulté (ex : ADMR, portage de repas, Centre Social, …), parallèlement aux autres collectivités.

Petite enfance : acquisitions foncières et infrastructures nécessaires au fonctionnement d’un « pôle petite enfance » ; celui-ci regroupant les services accueillant les jeunes enfants : crèche, halte garderie …

L’étude concernant l’amélioration des équipements du refuge / fourrière de la SPA sud Alpine

Culture

Aménagements et gestion de l’Ecomusée du Cheminot Veynois, partenariat avec l’association des amis de l’écomusée de Veynes.

Programmation culturelle au Château de Montmaur, domaine départemental, par convention avec le CG 05.

Les manifestations culturelles ou sportives pourront être soutenues par la CC des Deux Buëch dans la mesure où elles intéressent au moins la moitié des communes du territoire de la communauté, et concernent la réalisation d’un événement culturel ou sportif majeur, concernant tout le territoire intercommunal, à l’exclusion des manifestations organisées par les comités locaux.

Développement de l’enseignement musical sur le territoire intercommunal : adhésion au syndicat mixte de l’école de musique des pays du Buëch (SMEMPAB).

Adhésion à l’Etablissement Public de Coopération Culturelle : « Science et tourisme, air et lumière, le Chevalet ».

Soutien technique aux communes

À la demande d’une commune adhérente, la communauté pourra conduire une ou des opérations sous maîtrise d’ouvrage déléguée et réaliser des prestations de services dont les conditions d’exécution et de rémunération au coût du service, seront fixées par convention. La communauté pourra également intervenir comme coordonnateur d’un groupement de commandes conformément au code des marchés publics.

Anticipation / gestion de programmes supra communautaires

Programmes et procédures d’aménagement dans le cadre du Pays Gapençais.

Elaboration, approbation de la Charte de développement, procédures contractuelles, adhésion à la structure de gestion, du Pays Gapençais.

Étude Programme Aménagement Solidaire.

Animation de programmes relatifs aux nouvelles technologies d’information et de communication innovants (SIG)…

Programmes de développement touristique d’intérêt intercommunal.

Études en vue de la création d’activités culturelles d’intérêt intercommunal.

Études en vue de la création d’activités sociales, éducatives et sportives d’intérêt intercommunal; si la communauté ne s’engageait pas, la commune concernée pourra conduire le projet pour son propre compte.

Régime fiscal et budget[modifier | modifier le code]

Fiscalité additionnelle.

Projets et réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références au site officiel[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Historique » (consulté le 27 octobre 2015) : l’arrêté mentionne la dénomination Buëch-Dévoluy avec un trait d'union.
  2. « Les élus » (consulté le 27 octobre 2015).

Autres sources[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Schéma départemental de coopération intercommunale dans le département des Hautes-Alpes » [PDF], Préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 10 juin 2016).
  2. « Schéma départemental de coopération intercommunale dans le département des Hautes-Alpes » [PDF], Préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 10 juin 2016).
  3. Direction des libertés publiques et des collectivités locales, « Création de communauté de communes du Buëch - Dévoluy par fusion des communautés de communes du Buëch-Dévoluy et du Haut-Buëch » [PDF], Recueil des actes administratifs no 05-2016-008, Préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 30 novembre 2016).
  4. a et b Carte de la communauté de communes et ses alentours sur Géoportail.
  5. « Séries historiques des résultats du recensement - EPCI de La CC Buëch Dévoluy (240500199) », Insee (consulté le 15 juillet 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]