Canton de Gap-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Gap-2
Canton de Gap-2
Situation du canton de Gap-2 dans le département de Hautes-Alpes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement(s) Gap
Bureau centralisateur Gap
Conseillers
départementaux
Daniel Galland
Maryvonne Grenier
2015-2021
Code canton 05 07
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 10 913 hab. (2015)
Subdivisions
Communes fraction Gap

Le canton de Gap-2 est une division administrative française du département des Hautes-Alpes, créée par le décret du 27 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial des Hautes-Alpes entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 20 février 2014 [1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans les Hautes-Alpes, le nombre de cantons passe ainsi de 30 à 15. Le canton de Gap-2 fait partie des sept nouveaux cantons du département, les huit autres cantons portant la dénomination d'un ancien canton, mais avec des limites territoriales différentes.

Composition[modifier | modifier le code]

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Gap
(bureau centralisateur)
05061 CA Gap-Tallard-Durance Fraction : 10 913(2015)
Commune : 40 225 (2014)

Le canton de Gap-2 comprend[1] :

  1. la partie de la commune de Gap située à l'est d'une ligne définie par l'axe des voies et limites suivantes : depuis la limite territoriale de la commune de Jarjayes, route de Valserres, rue Kapadoce, rue du Collet, lisière du bois de Saint-Mens, ligne droite dans le prolongement de l'impasse du Sous-Bois jusqu'à la lisière du bois de Saint-Mens, impasse du Sous-Bois, boulevard Bellevue, rue du Docteur-Ayasse, avenue du Maréchal-Foch, avenue du Commandant-Dumont, ligne de chemin de fer de Gap à Veynes, rue Charles-Aurouze, chemin de Bonne, torrent de Bonne, ligne droite entre l'intersection du torrent de Bonne et du chemin de Valbonne et l'intersection de la rue de Bonne et l'avenue du Commandant-Dumont, avenue du Commandant-Dumont, route de la Descente, limite nord des lotissements du Pont-Blanc et du Château-de-Clos, chemin de l'Oratoire, rue de Villarobert, rue du Plan, rue Résidence-Serre-du-Plan, limite nord du lotissement Haut-du-Plan-du-Châtelard et limite est du lotissement Plan-du-Châtelard, avenue d'Embrun, jusqu'à la limite territoriale de la commune associée de Romette ;
  2. la commune associée de Romette.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Maryvonne Grenier   LR Adjointe au maire de Gap
2e Vice-présidente, en charge de l’éducation et de la jeunesse
2015 en cours Daniel Galland   LR Adjoint au maire de Gap
5e Vice-président, en charge du sport et des grands événements

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Karine Berger et M. Claude Feutrier (PS, 28,53 %) et Daniel Galland et Maryvonne Grenier (UMP, 28,17 %). Le taux de participation est de 51,37 % (3 829 votants sur 7 454 inscrits)[4] contre 54,61 % au niveau départemental[5]et 50,17 % au niveau national[6].

Au second tour, Daniel Galland et Maryvonne Grenier (UMP) sont élus avec 51,22 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49.85 % (1 696 voix pour 3 715 votants et 7 453 inscrits)[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]