Route nationale 94 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Route nationale 94.
Route nationale 94
Cartouche de la route
Image illustrative de l'article Route nationale 94 (France)
La route nationale 94 franchit le pont de Savines ; vue en direction d'Embrun.
Caractéristiques
Longueur 100 km
tracé actuel
Direction ouest – nord-est
Extrémité ouest N85 à Gap
Intersections
Extrémité nord-est Montgenèvre (frontière France-Italie)
Réseau Route nationale
Territoire traversé
1 région Provence-Alpes-Côte d'Azur
1 département Hautes-Alpes
Villes principales Chorges, Embrun, Briançon
Exploitation
Gestionnaire DIR Méditerranée
Notes
Tracé actuel

La route nationale 94, ou RN 94, est une route nationale française reliant Gap à Montgenèvre. Elle constitue un axe de communication vital pour la desserte de la haute Durance.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction du barrage de Serre-Ponçon a entraîné la modification du tracé de la RN 94 entre Chorges et Embrun. Cette route a été rétablie sur une quinzaine de kilomètres, sur une plate-forme commune avec la voie ferrée (ligne de Veynes à Briançon) établie par EDF, entre Chorges et la gare de Savines-le-Lac où la nationale franchit le pont de Savines pour se diriger vers le nouveau village et se raccorder à l'ancien chemin au cône de Boscodon[1].

Évolution du tracé[modifier | modifier le code]

À l'origine, la RN 94 commençait à Pont-Saint-Esprit. La réforme de 1972 a transféré la section de Pont-Saint-Esprit à Gap aux départements du Gard (avec effet au [2]), du Vaucluse (au [3]), de la Drôme (au [4]) et des Hautes-Alpes (au entre le carrefour avec la RN 75 à Serres et la RN 537A à l'est de Veynes, au entre cette intersection et Gap, puis au entre la limite avec la Drôme et la RN 75 à Serres[5]). Elle devient la RD 994 dans le Gard, le Vaucluse et les Hautes-Alpes et la RD 94 dans la Drôme.

Le décret no 2005-1499 du 5 décembre 2005 conserve la section de Gap (route nationale 85) à Montgenèvre (frontière italienne) dans le réseau routier national[6]. Une partie de la RN 94 déclassée entre Pont-Saint-Esprit et Lamotte-du-Rhône (RN 7) a été reclassée dans le domaine routier national (route nationale 86).

Modernisation[modifier | modifier le code]

La déviation d'Embrun, dont les travaux ont commencé en été 2002, a été mise en service le . Longue de 5 km, elle comprend un créneau de dépassement, deux carrefours giratoires et 11 ouvrages d'art dont un franchissant la Durance, de 250 m de long[7].

Tracé[modifier | modifier le code]

Ancien tracé de Pont-Saint-Esprit à Gap[modifier | modifier le code]

Section de Pont-Saint-Esprit à Gap
Image illustrative de l'article Route nationale 94 (France)
L'ancienne route nationale 94 à La Freissinouse en direction de Veynes.
Historique
Déclassement D 994 & D 94
Caractéristiques
Direction ouest / est
Extrémité ouest D6086 à Pont-Saint-Esprit
Intersections
Extrémité est Gap
Territoire traversé
Régions Occitanie, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Auvergne-Rhône-Alpes
Départements Gard, Vaucluse, Drôme, Hautes-Alpes
Villes principales Bollène, Nyons, Serres, Veynes
Exploitation
Gestionnaire départements

Les communes traversées sont :

Tracé de Gap à Montgenèvre[modifier | modifier le code]

Les communes traversées sont :

Antennes[modifier | modifier le code]

La route nationale 94 possédait plusieurs antennes :

  • la RN 94A : déclassée RD 994A ;
  • la RN 94B : déclassée RD 994B ;
  • la RN 94C : cette route reliait La Couche à Chorges, elle est désormais noyée par la mise en eau du lac de Serre-Ponçon[8] ;
  • la RN 94D : déclassée RD 994D ;
  • la RN 94E : déclassée RD 994E ;
  • la RN 94F ;
  • la RN 94G : déclassée RD 994G.

Trafic[modifier | modifier le code]

Certaines sections déclassées sont classées route à grande circulation par le décret no 2010-578 du 31 mai 2010 modifiant le décret no 2009-615 du 3 juin 2009 :

  • dans le Gard : entre la RD 6086 à Pont-Saint-Esprit et la limite du département de Vaucluse[9] ;
  • dans le Vaucluse : entre Lamotte-du-Rhône et la RN 86 à Mondragon et à Bollène entre la D 26 à Bollène et la N 86 La Croisière puis entre l'avenue Salvador-Allende et la route de Rochegude[10] ;
  • dans la Drôme : sur le tronc commun avec la RD 576 à Tulette[11] ;
  • dans les Hautes-Alpes : entre la RD 1075 à La Bâtie-Montsaléon et la RN 85 à Gap[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • chap. II « Les problèmes techniques : la digue, le rétablissement des communications », dans Aimé Bertin, « Le barrage de Serre-Ponçon, pièce maîtresse de l'aménagement de la Durance », Revue de géographie alpine, vol. 48, no 4,‎ , p. 625-687 (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]