Val Buëch-Méouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Val Buëch-Méouge
Val Buëch-Méouge
Vue du village de Ribiers.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Gap
Canton Laragne-Montéglin
Intercommunalité Communauté de communes du Sisteronais-Buëch
Maire
Mandat
Gérard Nicolas
2016-2020
Code postal 05300
Code commune 05118
Démographie
Population
municipale
1 352 hab. (2016)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 13′ 57″ nord, 5° 51′ 23″ est
Altitude Min. 464 m
Max. 1 480 m
Superficie 68,48 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

Voir sur la carte administrative de Provence-Alpes-Côte d'Azur
City locator 14.svg
Val Buëch-Méouge

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte topographique des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Val Buëch-Méouge

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Val Buëch-Méouge

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Val Buëch-Méouge

Val Buëch-Méouge est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, née de la fusion des communes d’Antonaves, de Châteauneuf-de-Chabre et de Ribiers[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la commune nouvelle, Ribiers, se situe à l’extrême sud-ouest du département des Hautes-Alpes[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Val Buëch tient son nom du Buëch, rivière naissant de la confluence du Petit Buëch et du Grand Buëch au niveau de la commune de Sigottier. Cet hydronyme est attesté sous la forme Buchium en 1202, du gaulois bodios (jaune)[3].

Méouge tient son nom de la Méouge qui prend source dans la Drôme. Son hydronyme est attesté sous la forme latine Mulgia en 1177, Melga en 1197 dans archives des Hautes-Alpes, flumen Meuga 1365 dans les archives de l'Isère, Ripperia de Meusa en 1520 dans le Terrier de Mévouillon.

Vau-Buech-Meüje en occitan.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle de Val Buëch-Méouge est née de la fusion des 3 communes : Antonaves, Châteauneuf-de-Chabre et Ribiers[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des communes de Val Buëch-Méouge
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Ribiers
(siège)
05118 CC du Canton de Ribiers Val de Méouge 36,55 811 (2013) 22


Antonaves 05005 CC du Canton de Ribiers Val de Méouge 8,03 179 (2013) 22
Châteauneuf-de-Chabre 05034 CC du Canton de Ribiers Val de Méouge 23,90 332 (2013) 14

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
En cours Gérard Nicolas[5] DVD Retraité

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Val Buëch-Méouge fait partie :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 2014. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2018[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 341 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
2014
1 341
Population municipale [9].
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999 puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Commune de Val Buëch-Méouge (05118) », sur le Code officiel géographique publié par l'Insee (consulté le 17 août 2016).
  2. Fiche de Ribiers sur Lion 1906, site de Lionnel Delvarre, mis à jour le 6 juin 2010 [lire en ligne]
  3. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France: Etymologie de 35000 noms de lieux, pages 107 et 1856 - (ISBN 2600028978).
  4. « Arrêté no 2015-239-8 du 27 août 2015 relative à la création de la commune nouvelle “Val Buëch-Méouge” », Recueil des actes administratifs de la préfecture des Hautes-Alpes, no 73,‎ (lire en ligne [PDF])
  5. « Garde-Colombe et Val Buëch Méouge ont élu leur maire », Le Dauphiné libéré, 6 janvier 2016.
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2009 .
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années [ 2012]