Aiguilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aiguille.

Aiguilles
Aiguilles
Mairie
Blason de Aiguilles
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Briançon
Canton Guillestre
Intercommunalité Communauté de communes du Guillestrois et du Queyras
Maire
Mandat
Serge Laurens
2014-2020
Code postal 05470
Code commune 05003
Démographie
Population
municipale
425 hab. (2015 en diminution de 1,85 % par rapport à 2010)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 46′ 57″ nord, 6° 52′ 11″ est
Altitude Min. 1 400 m
Max. 3 078 m
Superficie 40,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte administrative des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Aiguilles

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte topographique des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Aiguilles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aiguilles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aiguilles

Aiguilles en occitan Agulhas est une commune française située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

D’une altitude de 1 450 mètres, cette commune dans le Queyras et la haute vallée du Guil, est située à 80 km de Gap dans l'arrondissement de Briançon (à 70 km), chef-lieu de canton. Les points culminants du territoire sont la Gardiole de l'Alp (au sud) à 2 786 mètres, et le Petit Rochebrune, à 3 078 mètres, (au nord). En plus du Guil, la commune est arrosée par plusieurs de ses affluents : le torrent de Peynin, le torrent du lombard. Au pied du Petit Rochebrune, deux étangs d'altitude (plus de 2 600 mètres) sont les points de départs d'autres petits affluents.

Elle est accessible par la RD947, reliant Fort Queyras, sur la commune de Château-Ville-Vieille, à Abriès. Une liaison de transport en commun par bus, circulant entre la gare de Mont-Dauphin et le Queyras, via Guillestre, passe par Aiguilles.

Les habitants sont appelés les Aiguillons (onnes).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est signalé sous le nom de Aiguilli dès 1371.

Aiguilha en occitan.

Son nom viendrait du latin Accucula, signifiant « aiguille »[1].

Le nom de la localité dérive de Ad Guillum, « Près du Guil, vers le Guil ». En effet, le torrent du Guil coule tout près et confirme plus cette hypothèse[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'argent a un pal de sable accosté de deux quintefeuilles d'azur.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Dominique Alberto    
mars 2008 mars 2014 Jacques Bosio[3]    
mars 2014 en cours
(au 21 octobre 2014)
Serge Laurens[4] DVD Fonctionnaire
Les données manquantes sont à compléter.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Aiguilles fait partie:

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de 1793 à 2007[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2015, la commune comptait 425 habitants[Note 1], en diminution de 1,85 % par rapport à 2010 (Hautes-Alpes : +2,88 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
952890886960983938833750745
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
717634713660671604558407515
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
512547515304301314324284300
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
250249275310377441412433425
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Aiguilles en 2007 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
2,3 
7,8 
75 à 89 ans
6,9 
17,6 
60 à 74 ans
20,1 
24,4 
45 à 59 ans
22,4 
22,3 
30 à 44 ans
19,6 
12,4 
15 à 29 ans
13,7 
15,5 
0 à 14 ans
15,1 
Pyramide des âges du département des Hautes-Alpes en 2007 en pourcentage[10].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ans ou +
1,4 
7,3 
75 à 89 ans
10,4 
14,8 
60 à 74 ans
15,4 
22,0 
45 à 59 ans
21,3 
20,8 
30 à 44 ans
20,0 
16,2 
15 à 29 ans
14,6 
18,3 
0 à 14 ans
17,0 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Aiguilles fait partie des zones de production de l'agneau de Sisteron, des vins Hautes-Alpes IGP, y compris primeurs et des vins de la Méditerranée[11].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cadran solaire
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste[12], reconstruite au XVIIe siècle. Elle a été remaniée au XIXe siècle.
  • Chapelle du Sacré-Cœur, construite au XVIIIe siècle à côté de l'église paroissiale. Elle a peut-être été une chapelle d'une confrérie de Pénitents.
  • Mairie[13], construite en 1892
  • Le village des Américains : ensemble de « villas », construites par des habitants du village, ayant émigré en Amérique du Sud, et revenus dans la commune, après leurs fortunes[14].
  • La Maison Eiffel : construite pour une exposition universelle à Bordeaux, elle a été reconstruite dans la commune[14].
  • Téleski de Chabataron[14]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Raymond Villan (1884-1961), ancien combattant 1914-1918, président du Syndicat d'Initiative, membre du Comité de Tourisme en Montagne depuis 1904 au Touring Club de France
  • Nicole Villan (1915-2008), championne de France descente et slalom 1938-1939[réf. nécessaire]
  • Boris Roatta (1980-1994), jeune acteur, est décédé et enterré à Aiguilles

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Faure, Noms de Lieux & Noms de Famille des Hautes-Alpes, Gap, ESPACI OCCITAN, , 412 p. (ISBN 2-9131-3100-X).
  2. Roger Brunet - 2016 - Trésor du terroir. Les noms de lieux de la France - CNRS - édition- (ISBN 2271092787).
  3. Site de la préfecture des Hautes-Alpes, consulté le 9 mai 2008 (fichier au format Excel)
  4. Préfecture des Hautes-Alpes, « Liste des maires du département des Hautes-Alpes », 5 mai 2014, consultée le 23 octobre 2014.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Evolution et structure de la population à Aiguilles en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 16 juillet 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population des Hautes-Alpes en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 16 juillet 2010)
  11. Produits agricoles IGP ou AOC
  12. « Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, du Sacré-Cœur, Chapelle de Pénitents », notice no IA00124770, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Mairie », notice no IA00124774, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. a b et c Patrimoine de la commune