Saint-Chaffrey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Chaffrey
L'église paroissiale
L'église paroissiale
Blason de Saint-Chaffrey
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Briançon
Canton Briançon-1
Intercommunalité Communauté de communes du Briançonnais
Maire
Mandat
Catherine Blanchard
2016-2020
Code postal 05330
Code commune 05133
Démographie
Population
municipale
1 645 hab. (2014)
Densité 64 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 55′ 37″ nord, 6° 36′ 27″ est
Altitude Min. 1 274 m
Max. 2 645 m
Superficie 25,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte administrative des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Saint-Chaffrey

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte topographique des Hautes-Alpes
City locator 14.svg
Saint-Chaffrey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Chaffrey

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Chaffrey
Liens
Site web [1]

Saint-Chaffrey (en occitan alpin Sant Chafrèi [sã tʃaˈfʁɛj]) est une commune française située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le départ principal sur la station de sports d'hiver de Serre Chevalier Vallée est situé sur la commune. C'est l'une des cinq communes formant la banlieue de l'unité urbaine de Briançon.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Chaffrey est composée des villages de Saint-Chaffrey, Chantemerle, Villard-Laté et de celui de La Gérarde qui touche la ville de Briançon. Saint-Chaffrey se situe à 1 365 m d'altitude dans la vallée de la Guisane à cinq kilomètres au nord-ouest de Briançon en direction du col du Lautaret.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village est répertorié dans l'inventaire des communautés de commune du Briançonnais de la Charte de 1343 comme Sanctus Theofredus (qui a donné Saint Théoffrey, puis Tchoffrey et enfin Chaffrey).

Le 20 juin 1940, quelques obus tirés par le fort italien du Mont Chaberton, s'abattirent sur le village. L'un deux toucha une chapelle située sur la Traverse de l'Ange Gardien.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1971 mars 1977 Pierre Chauvin DVD Commerçant
mars 1977 mars 1989 Georges Kouyoumdjian PS Conseiller général
mars 1989 mars 1995 Paul Blanchard   Entrepreneur
mars 1995 mars 2001 Henri Raoux   cadre DDE
mars 2001 mars 2008 Edith Faure-Vincent   Institutrice
mars 2008 mars 2014 Henri Raoux[1] SE Retraité DDE
mars 2014 16 février 2016 Jean-Luc Neveu[2] DVG Commerçant
avril 2016 en cours Catherine Blanchard[3],[4] LR Secrétaire sous-préfecture

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 1 663 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 645 habitants, en augmentation de 0,61 % par rapport à 2009 (Hautes-Alpes : 2,89 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
963 1 058 1 085 1 174 1 316 1 309 1 247 1 286 1 338
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 366 1 285 1 225 1 244 1 316 1 329 1 273 1 189 1 188
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 148 1 147 1 163 987 863 832 912 963 986
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
844 831 947 1 287 1 424 1 569 1 689 1 635 1 645
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Informations[modifier | modifier le code]

  • Rang National ( Population ) 5 640e
  • Superficie 25,88 km²
  • Densité de la Population 66 hab/km²
  • Habitants Tabazaous (prononcé Tabazaw)

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

  • Serre Chevalier
  • Chantemerle
  • Le Col de Granon (2413 mètres)
  • La Chapelle Saint-Arnould (fresque du XIe siècle)
  • L'Ancienne Mine de Charbon des Eduits
  • La Pierre aux Œufs
  • Le Pont-Levis
  • La Cascade de la Pisse
  • Croix la Cime (2645 mètres)
  • Croix le pied
  • Les Crêtes de Peyrolles

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Plusieurs étapes du Tour de France[12] se sont déroulées sur la commune de Saint-Chaffrey :

Arrivées
Année Étape Ville de départ Vainqueur
1974 11 Aix-les-Bains Vicente López Carril Drapeau de l'Espagne Espagne
1975 16 Barcelonnette Bernard Thévenet Drapeau de la France France
1986 17[13] Gap Eduardo Chozas Drapeau de l'Espagne Espagne
1993 10 Villard-de-Lans Tony Rominger Drapeau de la Suisse Suisse
Départs
Année Étape Ville d'arrivée Vainqueur
1980 17 Morzine Mario Martinez Drapeau de la France France
1993 11 Isola 2000 Tony Rominger Drapeau de la Suisse Suisse


Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]