Châteauneuf-de-Chabre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Châteauneuf.

Châteauneuf-de-Chabre
Châteauneuf-de-Chabre
Vue générale
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Gap
Canton Laragne-Montéglin
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Ribiers Val de Méouge
Code postal 05300
Code commune 05034
Démographie
Population 332 hab. (2013)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 17′ 01″ nord, 5° 49′ 13″ est
Altitude Min. 514 m
Max. 1 352 m
Superficie 23,9 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Val-Buëch-Méouge
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte administrative des Hautes-Alpes
City locator 15.svg
Châteauneuf-de-Chabre

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Alpes

Voir sur la carte topographique des Hautes-Alpes
City locator 15.svg
Châteauneuf-de-Chabre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Châteauneuf-de-Chabre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Châteauneuf-de-Chabre

Châteauneuf-de-Chabre est une ancienne commune française située dans le département des Hautes-Alpes en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle de Val-Buëch-Méouge.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Châteauneuf-de-Chabre se situe au sud du département des Hautes-Alpes, à environ 43 km par la route au sud de la préfecture Gap et à environ 17 km par la route au nord-ouest de Sisteron, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Sept communes (huit en incluant le quadripoint avec Orpierre) sont limitrophes de Châteauneuf-de-Chabre, dont une avec le département limitrophe des Alpes-de-Haute-Provence[1] :

Communes limitrophes de Châteauneuf-de-Chabre
Orpierre
(quadripoint)
Nossage-et-Bénévent, Saléon Laragne-Montéglin
Châteauneuf-de-Chabre Mison
(Alpes-de-Haute-Provence)
Barret-sur-Méouge Saint-Pierre-Avez Antonaves

Géologie, relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire se situe dans la vallée du Buëch, affluent de la Durance qu'il rejoint à environ 17 kilomètres en aval de Châteauneuf. Plus précisément, il se trouve au niveau de la confluence du Buëch avec la Méouge, qui s'écoule d'ouest en est depuis la montagne d'Albion, à une trentaine de kilomètres de Châteauneuf. La commune se trouve donc aux confins orientaux du massif des Baronnies, au pied de la montagne de Chabre.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

La desserte routière est assurée par la proximité de l'autoroute A51 et des routes nationales 75 et 85 désormais appelées respectivement routes départementales (RD) 1075 et 1085.

Le territoire communal est traversé par la RD 942, reliant le sud de la Drôme et les gorges de la Méouge à Laragne-Montéglin, et la RD 948 vers Sisteron. Une RD 124 dessert le village du Plan et continue vers Antonaves[1].

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne de bus no 43 (Laragne - Mévouillon)[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Châteauneuf-de-Chabre est la forme francisée de Chastenòu de Chabra gaviot datant de 1100, sous la forme Castrum novum de Capra vers 1177 et en 1288.

Chastenòu de Chabra en provençal alpin.

Au moins trois montagnes s'appellent actuellement Chabre (« chèvre ») en provençal alpin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les communes de Châteauneuf-de-Chabre, Antonaves et Ribiers ont fusionné le pour former Val-Buëch-Méouge. Ribiers abritera le siège de la nouvelle commune. Cependant, l'école et les services postaux sont maintenus[3].

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours Albert Moullet[4] ? puis UMP-LR Conseiller général du canton de Ribiers (1979-2015)

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 332 habitants, en augmentation de 8,85 % par rapport à 2008 (Hautes-Alpes : 2,89 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
280223265228232205207209208
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
186180173180170149129146149
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
133143156147133129123137150
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2013
129125158214238259297315332
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Châteauneuf-de-Chabre dépend de l'académie d'Aix-Marseille ; elle gère une école primaire publique, où 55 élèves sont scolarisés[9].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Pont médiéval sur la Méouge

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.


Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Carte de Châteauneuf-de-Chabre sur Géoportail.
  2. ligne de bus no 43 [PDF], sur le site du département de la Drôme.
  3. « Charte de la commune nouvelle Val Buëch-Méouge » [PDF], sur le site de la mairie de Ribiers, (consulté le 28 octobre 2015).
  4. « Liste des maires du département des Hautes-Alpes (mise à jour 15 mai 2014) », sur le site de la préfecture des Hautes-Alpes, (consulté le 14 mars 2015).
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  9. « École primaire publique », sur le site du ministère de l'Éducation nationale (consulté le 28 octobre 2015).
  10. Notice no PA00080546, base Mérimée, ministère français de la Culture.