Hesse (Moselle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hesse.
Hesse
Eglise abbatiale de Hesse
Eglise abbatiale de Hesse
Blason de Hesse
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Sarrebourg
Canton Sarrebourg
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée de la Bièvre
Maire
Mandat
Gérard Fleurence
2014-2020
Code postal 57400
Code commune 57321
Démographie
Population
municipale
600 hab. (2011)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 41′ 44″ N 7° 02′ 52″ E / 48.6956, 7.0478 ()48° 41′ 44″ Nord 7° 02′ 52″ Est / 48.6956, 7.0478 ()  
Altitude Min. 252 m – Max. 325 m
Superficie 12,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de Moselle
City locator 14.svg
Hesse

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de Moselle
City locator 14.svg
Hesse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hesse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hesse

Hesse est une commune française située dans le département de la Moselle en région Lorraine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Village à flanc de colline.

Toponymie[modifier | modifier le code]

D'un nom de personne germanique Hasso/Hesso ou désigne un hêtre (l’arbre)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Lieu déjà habité à l'époque celtique.
  • Vestiges de villae gallo-romaines.
  • L'abbaye bénédictine de Hesse fut fondée au début du Xe siècle par Hugues IV de Nordgau, comte d'Eguisheim, et comte de Dabo (Dachsbourg à l'époque, ou encore Dagsburg en allemand) du chef de sa femme Helwige de Dabo. La 1re abbesse de cette abbaye fut Serberge ou Gerberge, nièce du pape Léon IX.
  • Le pape Léon IX, né Brunon de Dabo, consacra l'autel de l'église abbatiale en 1050.
  • Selon un manuscrit daté de 1442, il restait alors à Hesse, dans des bâtiments en ruine, six religieuses et leur abbesse Brigide.
  • En 1550, le comte Enzelshave de Linange-Dabo remit l'administration du prieuré de Hesse « de sa pleine et entière volonté à la réquisition du prince Charles Cardinal de Lorraine évêque de Metz, au Sieur Jean Rugier, garde des sceaux dudit évêché ». À la mort de Jean Rugier, en 1566, Nicolas Perini lui succéda en tant que prieur de Hesse. Son frère Jean Perini était alors Abbé de l'abbaye cistercienne de Haute-Seille, située non loin de là, à une trentaine de kilomètres, près de Cirey-sur-Vezouze (Meurthe et Moselle), maison religieuse très confortablement possessionnée dans la région.
  • Pendant les guerres de religion qui se succédèrent de 1562 à 1598 en France, le monastère de Hesse fut évidemment ravagé par la soldatesque qui traversait incessamment la région sarrebourgeoise. Le prieur Nicolas Perini informa le pape de l'état désastreux dans lequel se trouvait le couvent dont il avait la charge, et le supplia de l'unir à Haute-Seille. En 1576, le pape Grégoire XIII autorisa l'union du prieuré de Hesse à l'abbaye de Haute-Seille, dont les abbés successifs devinrent petit à petit les seigneurs des terres et des villageois, ayant tous les droits seigneuriaux, dont ceux de justice, petite, moyenne et grande.
  • Le 2 novembre 1789, les biens du clergé furent mis à la disposition de l'État comme biens nationaux. Ce fut la fin du prieuré de Hesse. Les biens meubles et immeubles en dépendant furent vendus comme biens nationaux dès 1791.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1983 mars 1995 Alphonse Grandhomme    
mars 1995 mars 2001 Gilbert Danober    
mars 2001 mars 2008 Bernard Grandhomme    
mars 2008 en cours Gérard Fleurence    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 600 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
335 539 573 628 684 718 784 710 645
1856 1861 1871 1875 1880 1885 1890 1895 1900
654 660 643 602 605 640 646 668 656
1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
604 588 564 551 526 539 588 579 553
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010 2011
574 548 546 566 601 624 613 603 600
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

  • Vestiges gallo-romains : tuiles, fragments de statues.
  • Ancien moulin de Hesse.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église de style romano-gothique. Église abbatiale classée monument historique depuis le 30 novembre 1874[5]: chœur de style roman, fresque sculptée, deux pierres tombales. C'était l'église d'une abbaye bénédictine, fondée au début du XIe siècle par les comtes d'Eguisheim-Dabo.
  • L'ancienne porte d'entrée de l'abbaye, de style roman

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Modèle:Réfnec

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Le toponyme HESSE
  2. Dictionnaire topographique du département de la Meurthe - Henri Lepage.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  5. « Église de l'abbaye de Hesse », base Mérimée, ministère français de la Culture