Henriville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henriville (homonymie).
Henriville
Rue de la Libération
Rue de la Libération
Blason de Henriville
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Arrondissement de Forbach
Canton Freyming-Merlebach
Intercommunalité Communauté de communes de Freyming-Merlebach
Maire
Mandat
Denis Eyl
2014-2020
Code postal 57450
Code commune 57316
Démographie
Gentilé Henrivillois
Population
municipale
713 hab. (2011)
Densité 181 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 05′ 46″ N 6° 51′ 15″ E / 49.0961, 6.8542 ()49° 05′ 46″ Nord 6° 51′ 15″ Est / 49.0961, 6.8542 ()  
Altitude Min. 260 m – Max. 302 m
Superficie 3,95 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de Moselle
City locator 14.svg
Henriville

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de Moselle
City locator 14.svg
Henriville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Henriville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Henriville

Henriville est une commune française de l'Aire urbaine de Sarrebruck-Forbach située dans le département de la Moselle et le bassin de vie de la Moselle-est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du nom germanique d'un duc de lorraine heinrich + dorf. Traduit en français par Henriville.

  • Henriviller (1618), Herichweiller (1698), Heinrichsdorf & Heinricherdorf (18e siècle), Henriville (1793), Herrchweiler (1871-1918).
  • En allemand : Herichwiller et Herchweiler[1].
  • En francique lorrain : Herrichwiller et Häärischwilla.
  • Partage une étymologie similaire avec la commune de Henridorff.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début du XVIIe siècle, Lorrains et évêchois s’emploient à reconstruire ce qui a été détruit et à essayer de tirer profit des nouveaux circuits commerciaux qui se recomposent à l’Est. Devant faire face de surcroît à la pression démographique, ils relancent la colonisation agricole. Entre 1600 et 1630, sont fondés une trentaine de villages nouveaux dans les limites de la seule Moselle actuelle. Ainsi est édifié Henriville en 1608 dû au duc de Lorraine Henri II de Lorraine (Heinrich II. von Lothringen), fondation à laquelle répond dans une volonté de prestige et de compétition, Valette créée par Louise de la Valette, abbesse de Sainte-Glossinde de Metz, à quelques kilomètres de distance.

Réclamé par Louis XIV. Le traité de Paris l'attribua à la Lorraine.

L’aspect planifié de cette création ex-nihilo témoigne de son histoire.

Bibliographie sommaire :

Histoire de la Lorraine, M. Parisse dir., Privat, 1977, p. 273-274. François Reitel, Historique du village lorrain, Renaissance du Vieux Metz, bulletin tirmestriel n°30-31, 1978, p. 54.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Mars 1947 Mars 1971 Joseph Geisler    
Mars 1971 Mars 1989 Joseph Brun    
Mars 1989 Mars 2001 Pascal Karr    
Mars 2001 Actuel Bernard Scheck    
Les données manquantes sont à compléter.

Résultats des élections[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 713 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1861 1866 1871 1875 1880 1885
171 138 185 318 310 311 307 285 291
1890 1895 1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936
298 294 292 327 367 366 360 356 385
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004
394 414 504 503 639 875 812 764 744
2006 2009 2011 - - - - - -
755 725 713 - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2004[17].)
Histogramme de l'évolution démographique


Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Passage d'une voie romaine ; vestiges.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Paroissiale Saint-Matthieu reconstruite en 1827, 1828 ; agrandie et partiellement reconstruite en 1900 à l'emplacement d'une église du début du XVIIe siècle ; déjà partiellement reconstruite entre 1735 et 1751
  • Grotte de 1959

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  2. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__presidentielle_2002/%28path%29/presidentielle_2002/index.html Résultats de l'élection présidentielle de 2002, Ministère de l'Intérieur
  3. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives_2002/%28path%29/legislatives_2002/057/05731606.html Résultats des élections législatives de 2002, Ministère de l'Intérieur
  4. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Cantonales/elecresult__cantonales_2004/%28path%29/cantonales_2004/057/5731641.html Résultats des élections cantonales de 2004, Ministère de l'Intérieur
  5. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Regionales/elecresult__regionales_2004/%28path%29/regionales_2004/041/057/057316.html Résultats des élections régionales de 2004, Ministère de l'Intérieur
  6. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Europeennes/elecresult__europeennes_2004/%28path%29/europeennes_2004/003/057/57316.html Résultats des élections européennes de 2004, Ministère de l'Intérieur
  7. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Referendums/elecresult__referendum_2005/%28path%29/referendum_2005/041/057/57316.html Référendum du 29 mai 2005, Ministère de l'Intérieur
  8. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__presidentielle_2007/%28path%29/presidentielle_2007/041/057/57316.html Résultats de l'élection présidentielle de 2007, Ministère de l'Intérieur
  9. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives_2007/%28path%29/legislatives_2007/057/05731606.html Résultats des élections législatives de 2007, Ministère de l'Intérieur
  10. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Europeennes/elecresult__europeennes_2009/%28path%29/europeennes_2009/03/041/057/057316.html Résultats des élections européennes de 2009, Ministère de l'Intérieur
  11. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Regionales/elecresult__regionales_2010/%28path%29/regionales_2010/041/057/057316.html Résultats des élections régionales de 2010, Ministère de l'Intérieur
  12. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Cantonales/elecresult__cantonales_2011/%28path%29/cantonales_2011/057/05741316.html Résultats des élections cantonales de 2011, Ministère de l'Intérieur
  13. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__PR2012/%28path%29/PR2012/041/057/057316.html Résultats de l'élection présidentielle de 2012, Ministère de l'Intérieur
  14. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__LG2012/%28path%29/LG2012/057/05706316.html Résultats des élections législatives de 2012, Ministère de l'Intérieur
  15. http://elections.interieur.gouv.fr/ER2014/03/041/057/057316.html Résultats des élections européennes de 2014, Ministère de l'Intérieur
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011