Bronvaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bronvaux
Église Saint-Laurent.
Église Saint-Laurent.
Blason de Bronvaux
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Metz-Campagne
Canton Marange-Silvange
Intercommunalité Communauté de communes du pays Orne-Moselle
Maire
Mandat
Jean-Luc Favier
2014-2020
Code postal 57535
Code commune 57111
Démographie
Gentilé Bronvallois[1]
Population
municipale
541 hab. (2011)
Densité 345 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 11′ 50″ N 6° 05′ 19″ E / 49.1972, 6.088649° 11′ 50″ Nord 6° 05′ 19″ Est / 49.1972, 6.0886  
Altitude Min. 215 m – Max. 354 m
Superficie 1,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de Moselle
City locator 14.svg
Bronvaux

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de Moselle
City locator 14.svg
Bronvaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bronvaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bronvaux
Liens
Site web www.bronvaux.fr

Bronvaux est une commune française située dans le département de la Moselle en région Lorraine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Carte de la commune.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est très petite puisq'elle n'est que de 157 hectares ce qui la classe 237e par sa taille parmi les 36 680 communes de France ; son altitude varie entre 215 et 354 mètres[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ancien noms[3]:

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, Bronvaux relevait du duché de Bar comme en témoignent les armoiries communales délivrées par le Préfet de la Moselle le 17 avril 1958 :

"deux bars d'or sur fond d'azur (le chapé d'azur - chape de Saint Martin - évoque l'abbaye de Saint-Martin-lès-Metz au Ban-Saint-Martin, propriétaire de la seigneurie), encadrant un grill qui fut rougi au feu pour torturer Saint-Laurent, patron de la paroisse. Le martyre du diacre de l'Église de Rome eut lieu en 250 à Rome, pour avoir proclamé à l'empereur que "les pauvres étaient les seuls trésors de l'Église" , puis de la primatiale de Nancy.

En 1817, Bronvaux est un village de l'ancienne province du Barrois. À cette époque il y a 165 habitants répartis dans 37 maisons.

L'église Saint-Laurent a été construite en l'an II (?) du calendrier révolutionnaire qui couvre la période du 23 septembre 1802 au 19 août 1803 du calendrier grégorien. Elle a été restaurée et agrandie en 1823 car elle menaçait ruine comme le stipule l'ordonnance du Roi qui avait autorisé une coupe de bois de dix hectares pour financer ces travaux. Sur plusieurs maisons de la partie basse du village sont gravées au frontispice les dates de 1809, 1812, etc.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Description du blason
Blason de la ville de Bronvaux (Moselle).svg Blason D'argent au gril d'azur; chapé d'azur à deux bars adossés d'or[4]
Statut Statut officiel à déterminer…

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[5]
Période Identité Étiquette Qualité
1791 1802 Dominique Guilpart    
1802 1809 François Guilpart    
1809 1815 Jean Paul    
1815 1832 Nicolas Patier    
1832 1871 Joseph Guenat    
1871 1882 Joseph Paul    
1882 1887 Joseph Claude    
1887 1897 Jean-Pierre Didier    
1897 1902 Julien Boulier    
1902 1917 Jules Franquin    
1918 1921 Charles Becker    
1921 1929 Albert Mangin    
1929 1935 Barthélémy Bertringer    
1935 1947 Auguste Fidel    
1947 1973 Maurice Ackermann    
1973 mars 2001 Albert Grunfelder    
mars 2001 en cours Hervé Arguello    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 541 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
170 152 155 127 149 149 130 136 128
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
132 109 140 146 185 233 236 255 178
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
246 248 207 190 176 304 548 547 562
1990 1999 2004 2006 2009 2011 - - -
545 595 572 562 535 541 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2004[7].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Laurent de Bronvaux, première moitié du XIXe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.genealogie-metz-moselle.fr/marange/bronvaux.html
  2. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne]
  3. Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  4. "Le site officiel de l'U.C.G.L."
  5. Liste des maires de Bronvaux
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011