Breistroff-la-Grande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Breistroff-la-Petite
Breistroff-la-Grande
Vue de Breistroff-la-Grande depuis le village voisin de Boust.
Vue de Breistroff-la-Grande depuis le village voisin de Boust.
Blason de Breistroff-la-Grande
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Thionville-Est
Canton Cattenom
Intercommunalité Communauté de communes de Cattenom et environs
Maire
Mandat
Gérard Theis
2014-2020
Code postal 57570
Code commune 57109
Démographie
Gentilé Breistroffois, Breistroffoise
Population
municipale
602 hab. (2011)
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 27′ 27″ N 6° 13′ 08″ E / 49.4575, 6.2188888888949° 27′ 27″ Nord 6° 13′ 08″ Est / 49.4575, 6.21888888889  
Altitude Min. 157 m – Max. 242 m
Superficie 10,63 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de Moselle
City locator 14.svg
Breistroff-la-Grande

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de Moselle
City locator 14.svg
Breistroff-la-Grande

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Breistroff-la-Grande

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Breistroff-la-Grande

Breistroff-la-Grande est une commune française située dans le département de la Moselle. La commune est composée de Breistroff-la-Grande, Boler et Evange.

Géographie[modifier | modifier le code]

Breistroff-la-Grande offre un panorama composé de forêts, de champs, de prairies propice à la découverte et à la promenade. La commune se situe à quelques kilomètres de la frontière luxembourgeoise dans le canton de Cattenom. Boler et Évange sont deux villages qui font partie de la commune de Breistroff-la-Grande.

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Bistorff (1450), Bresdorff (XVIIe siècle), Breystroff (1606), Breistorff (1616), Breisdorff (1681), Brestroff (1735), Brensdorff & Brenstorff (1740), Breistroff la Grande (1793), Braistroff (carte de Cassini).
  • Evange: Effingen (1450), Elfingen (1572), Ewinges & Euwingen (1681), Eving (1756), Ewingen-sous-Breisdorf[1]. Ewingen en allemand[2]. Iewéngen & Iewéng en francique lorrain.
  • Boler: Boler (1606), Boulers/Boullers (1681), Bollers (XVIIIe siècle). Bouler en francique lorrain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Découvertes d'outils préhistoriques en pierre taillée (Paléolithique moyen au Néolithique). Mises au jour d'un silo protohistorique, de fragments de céramique et de meule à grain de l'Âge du fer. Voie romaine reliant Metz à la cité impériale de Trèves. Plusieurs sites (d'habitat ?) associant céramiques et tuiles gallo-romaines. Vestiges d'une cave de villa gallo-romaine avec à proximité un puits comblé au haut Moyen Âge (vase caréné). Village de l'ancien comté puis duché de Luxembourg. Seigneurie de Rodemack.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1989 mars 1995 Jean-Paul Jacquot    
mars 1995 mars 2001 Gérard Theis    
mars 2001 2002 Jean-Pierre Marx    
mars 2003 en cours Gérard Theis    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 602 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1861 1866 1871
266 281 239 375 479 499 480 481 500
1875 1880 1885 1890 1895 1900 1905 1910 1921
482 492 466 508 493 456 433 413 381
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982
397 397 368 291 265 267 277 281 320
1990 1999 2005 2006 2010 2011 - - -
338 416 526 541 591 602 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

  • Moulin de Boler, reconstruit en 1787, date portée sur le linteau de la porte piétonne, pour Nicolas Miller et Barbara Klein, il est déjà mentionné sur une carte de la première moitié du XVIIIe siècle.
  • Moulin de Mausmühl.

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Chapelle Sainte Barbe à Boler.
  • Église Sainte-Catherine construite en 1514 sur un éperon rocheux, sur les fondations d'une ancienne chapelle, elle-même bâtie par les templiers entre 1100 et 1300[réf. nécessaire].
  • Chapelle Sainte-Barbe dans le hameau de Boler, fondée au XVe siècle abritait depuis 1707 des statues du sculpteur Nicolas Greff.
  • Calvaire du hameau d'Evange date de 1540 et porte à ses extrémités des fleurs de lys manquant à la plupart de ses semblables.
  • Croix sur le chemin de Boler se rattache à la légende des corbeaux crevant les yeux d'un loup.
  • Le monument aux morts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Antoine Dyduch, sculpteur

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Romain Wagner, « Les archives du sol - répertoire archéologique des communes de Boust, Roussy-le-village, Breisstroff-la-Grande et de leurs annexes », dans Jean-Marie Neiers - Jacques Watrin, Les Familles de l'ancienne Paroisse d'Usselkirch: Boust, Basse-Parte, Haute-Parthe, Breistroff-la-Grande, Boler, Evange, Roussy-le-Village, Roussy-le-Bourg, Dodenom de 1687 à 1933, Éditions du Cercle Généalogique des 3 Frontières, 2009.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dénombrements des feux des duché de Luxembourg et comté de Chiny (1921)
  2. Bouteiller - Dictionnaire topographique de l'ancien département de la Moselle, rédigé en 1868.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011